EL3 - Petrucci meilleur temps, Dovizioso et Rossi en Q1 !

De nombreuses têtes d'affiche se sont retrouvées piégées à l'issue des trois premières séances d'essais libres, dont les Italiens Dovizioso et Rossi. Petrucci a de son côté tiré son épingle du jeu, devant un Pol Espargaró qui n'en finit pas d'impressionner, et Marc Márquez.

EL3 - Petrucci meilleur temps, Dovizioso et Rossi en Q1 !

Comme à l'accoutumée, les EL3 ont fait office davantage de pré-qualification que de véritable séance d'essais libres permettant de mettre au point les réglages. C'est que l'enjeu de ces 45 nouvelles minutes de roulage était important, avec la possibilité pour les engagés de prendre l'une des dix places disponibles pour passer directement en Q2 cet après-midi, et s'économiser ainsi du temps et de l'énergie.

Lire aussi :

Comme hier, c'est donc sous un magnifique soleil toscan que les concurrents ont pu reprendre la piste pour cette première échéance conditionnant pour une bonne part le déroulement des deux prochaines journées. Et autant dire que tout restait à faire pour de nombreux pilotes, piégés avant le début de la séance en dehors du top 10, à l'image des pilotes Ducati Andrea Dovizioso et Michele Pirro, mais aussi d'autres têtes d'affiche dont le poleman 2018 Valentino Rossi, et le vainqueur de la précédente édition, Jorge Lorenzo.

D'autres, qui figuraient a priori parmi les dix premiers, se sont fait peur à l'image d'Álex Rins, qui perdait le contrôle de sa Suzuki dès son premier tour rapide dans le virage 11, et devait regagner son stand au pas de course pour se rabattre sur sa seconde moto. Le pilote espagnol s'est retrouvé sur la sellette dès les premières améliorations de ses adversaires, à commencer par Marc Márquez, qui venait à bout de la référence fixée la veille par Pecco Bagnaia, avec un chrono de 1'46"696. Dovizioso et Pirro faisaient eux aussi leur entrée dans le top 10 mais rien n'était joué alors qu'il restait une bonne demi-heure dans ces EL3.

 

La surprise est survenue à la mi-séance, lorsque Takaaki Nakagami, chaussé de deux pneus soft, s'est emparé du meilleur temps. Le Japonais bénéficiait dans un premier temps de 120 millièmes de seconde d'avance sur Márquez, avant d'enfoncer le clou et de doubler cet avantage lors de son deuxième tour lancé. La séance était encore longue cependant, et le numéro 93, ainsi que Fabio Quartararo, se lançait à la poursuite du pilote LCR.

Le Français parvenait ainsi à se rapprocher à quatre centièmes du temps de référence, bien aidé lui aussi par le pneu soft à l'arrière, mais perdait un peu de temps dans le tout dernier secteur, ce qui le maintenait en deuxième position. Le pilote de l'équipe Yamaha Petronas allait tenter à plusieurs reprises de venir à bout de Nakagami, sans jamais remplir cet objectif cependant.

Et c'est finalement Danilo Petrucci qui a réussi à se porter en tête de la feuille des temps alors qu'il restait une dizaine de minutes dans la séance, avec un chrono très rapide en 1'46"056. Pol Espargaró emboîtait le pas de l'Italien en pointant en deuxième position.

Lire aussi :

Márquez a quant à lui connu une séance compliquée. Le pilote Honda a ainsi commis plusieurs petites erreurs tout en souffrant parfois dans le trafic, ce qui l'a empêché de progresser dans la hiérarchie. Le tenant du titre mondial voyait en effet la majorité de ses adversaires améliorer alors qu'il glissait lentement vers la lisière du top 10. L'Espagnol allait tout de même assurer sa place pour la Q2 en s'emparant du troisième chrono dans son dernier tour lancé.

Nakagami s'est maintenu pour sa part à la quatrième place, une très belle performance pour le Japonais qui pourra donc défendre ses chances lors de la seconde partie de la séance qualificative cet après-midi. Jack Miller s'empare de son côté de la cinquième position devant Quartararo et Maverick Viñales. Cal Crutchlow termine au huitième rang, et ce en dépit d'une chute dans le virage 4 dans les derniers instants de la séance, et finit devant Franco Morbidelli et Pecco Bagnaia.

De nombreux pilotes de premier plan se retrouvent piégés dans la seconde partie du tableau, Dovizioso se contentant de la 11e place devant Lorenzo et Rossi, qui a tiré tout droit dans le virage 15 lors de l'un de ses derniers tours lancés. Pirro est 14e devant Tito Rabat et Aleix Espargaró. Déception également pour Rins, seulement 17e et qui devra s'employer s'il ne veut pas de nouveau connaître une séance de qualifications compliquée. Johann Zarco est quant à lui 20e, devant Andrea Iannone et les deux pilotes Tech3, Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin (dans cet ordre).

Italy GP d'Italie - Essais Libres 3

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Italy Danilo Petrucci Ducati 18 1'46.056  
2 Spain Pol Espargaró KTM 19 1'46.263 0.207
3 Spain Marc Márquez Honda 20 1'46.280 0.224
4 Japan Takaaki Nakagami Honda 19 1'46.456 0.400
5 Australia Jack Miller Ducati 19 1'46.478 0.422
6 France Fabio Quartararo Yamaha 18 1'46.488 0.432
7 Spain Maverick Viñales Yamaha 19 1'46.509 0.453
8 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 17 1'46.516 0.460
9 Italy Franco Morbidelli Yamaha 20 1'46.518 0.462
10 Italy Francesco Bagnaia Ducati 16 1'46.713 0.657
11 Italy Andrea Dovizioso Ducati 20 1'46.742 0.686
12 Spain Jorge Lorenzo Honda 19 1'46.893 0.837
13 Italy Valentino Rossi Yamaha 20 1'46.900 0.844
14 Italy Michele Pirro Ducati 19 1'46.955 0.899
15 Spain Tito Rabat Ducati 16 1'47.064 1.008
16 Spain Aleix Espargaró Aprilia 14 1'47.160 1.104
17 Czech Republic Karel Abraham Ducati 15 1'47.179 1.123
18 Spain Joan Mir Suzuki 20 1'47.180 1.124
19 France Johann Zarco KTM 17 1'47.507 1.451
20 Spain Álex Rins Suzuki 14 1'47.642 1.586
21 Italy Andrea Iannone Aprilia 18 1'47.768 1.712
22 Portugal Miguel Oliveira KTM 17 1'48.250 2.194
23 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 17 1'49.101 3.045

partages
commentaires
Malade, Danilo Petrucci se hisse dans le top 3 au Mugello

Article précédent

Malade, Danilo Petrucci se hisse dans le top 3 au Mugello

Article suivant

Espargaró, la lassitude de "rouler sur la moto de 2017"

Espargaró, la lassitude de "rouler sur la moto de 2017"
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021