Petrucci : "Marc est plus rapide que nous dans toutes les conditions"

partages
commentaires
Petrucci :
Par : Willy Zinck
10 août 2018 à 14:50

L'Italien, qui a bouclé la première journée en Autriche à la troisième place des temps combinés, estime que le véritable homme fort ce week-end pourrait bien être le pilote Honda.

La troisième place lui va si bien. Qu'il fasse soleil ou qu'il pleuve, c'est en effet à cette position que Danilo Petrucci a terminé les deux premières séances de ce Grand Prix d'Autriche, disputées dans des conditions météo opposées.

De bons résultats pour débuter le week-end, même si les écarts qui l'ont séparé du leader lors des EL1 et des EL2 sont pour le moment important. En effet, le pilote Pramac a terminé à près d'une demi-seconde de Dovizioso, meilleur temps ce matin, et à près d'une seconde de Márquez dans des conditions humides l'après-midi.

Et entre ses deux adversaires, l'Italien pense que c'est le pensionnaire de chez Honda qui est le plus véloce pour le moment ce week-end, même si la pointe de vitesse de sa Ducati devrait lui permettre de concurrencer plus farouchement son rival espagnol.

Lire aussi :

"Nous n'avons pas un grand avantage en termes de vitesse, mais je pense que nous sommes bien au freinage ainsi qu'au niveau de l'électronique", explique-t-il. "Je pense cependant que Marc est plus rapide que nous dans toutes les conditions. Ce matin, il a roulé très vite avec des pneus usés, et cet après-midi il nous a mis une seconde. Nous essayons cependant de rendre la moto plus facile pour améliorer les temps au tour. Demain, nous allons devoir analyser la météo, car celle-ci st encore incertaine."  

La question de la sécurité

Sur un circuit aussi rapide que le Red Bull Ring, la piste détrempée met d'autant plus en avant la bravoure des pilotes. Évoluer dans de pareilles conditions tient même de la gageure selon le Transalpin, si on considère la quantité d'eau présente dans certaines portions du circuit autrichien.

"J'ai un peu peur de rouler sur le mouillé ici", reprend Petrucci. "Les murs sont très proches, et il y a beaucoup d'eau sur l'asphalte, en particulier dans la ligne droite, et quand il commence à beaucoup pleuvoir, la moto part en aquaplaning, et c'est une situation difficile, et c'est difficile car vous ne savez jamais où se situe la traction."

Alors que la pluie est de nouveau attendue pour demain matin à l'occasion des EL3, le problème de sécurité soulevé par les conditions météo actuelles sera sans doute abordé lors de la Commission de Sécurité, qui doit se tenir ce soir. "Je pense que tous les pilotes sont inquiets de la situation, car les vitesses sont très élevées, et je pense que nous devons en parler ce soir en Commission de Sécurité", conclut le numéro 9.

Prochain article MotoGP
EL2 - Márquez surnage sous la pluie

Article précédent

EL2 - Márquez surnage sous la pluie

Article suivant

Márquez : "J'aimerais pouvoir dire que nous sommes les plus rapides"

Márquez : "J'aimerais pouvoir dire que nous sommes les plus rapides"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Pramac Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions