Petrucci sur le podium : "Je me suis libéré d'un poids"

partages
commentaires
Petrucci sur le podium :
Par : Léna Buffa
4 juin 2017 à 18:44

Danilo Petrucci a décroché à domicile son deuxième podium en MotoGP. Un résultat libérateur pour le pilote Pramac, qui n'avait jamais autant brillé sur le sec.

Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Podium : le deuxième, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le troisième, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing, félicité par Neil Hodgson
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Des logos Scott Redding, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Danilo Petrucci, Pramac Racing

Il avait "besoin" que cette course se passe bien et Danilo Petrucci n'a pas tremblé au moment où il a fallu performer. Après un week-end fait de hauts et de bas, le pilote Pramac est allé chercher un résultat qui prend d'emblée une place très particulière dans son curriculum : une belle troisième place sur son Grand Prix national.

"C'est incroyable. Si on m'avait demandé ce que je pouvais donner pour monter sur le podium dimanche, j'aurais dit que je pouvais vendre ma maison", s'enthousiasme le fantasque pilote italien, ému de monter sur le podium sur ses terres. "Notre usine se trouve à 45 minutes d'ici, nos ateliers sont à Sienne, en Toscane également, et moi je vis à deux heures d'ici, alors c'est vraiment notre Grand Prix à domicile", rappelle-t-il.

"C'est incroyable", répète-t-il. "Hier a été une journée assez étrange, parce que je suis tombé dans mon premier tour en sortant du stand – je me suis dit : 'OK, une très bonne matinée…' Ensuite j'ai commencé à attaquer avec mon autre moto, mon chrono n'arrêtait pas de tomber… et puis je suis encore tombé. À partir de là, je n'avais plus de moto. En qualifs, j'ai commencé avec la Q1 et c'était assez dur d'accéder à la Q2, mais j'étais peut-être plus confiant que les autres et j'ai fait un très bon tour."

Un bon tour qui lui a toutefois été refusé, car il est passé sur une portion considérée comme étant hors-piste, après un vibreur. Privé de son meilleur chrono, il n'a pris le départ qu'en neuvième position, néanmoins cela n'a aucunement bridé son début de course. Petrucci est apparu solide, tenant parfaitement le rythme des leaders. Après avoir passé Márquez puis Lorenzo, il a complété le quarté qui allait ensuite se détacher en tête de la course.

"Je savais qu'il fallait que je reste avec les autres, devant, pour faire une bonne course. Quand j'étais quatrième derrière Maverick, Dovi et Valentino, je me suis dit 'OK, tu es quatrième, attends le dernier tour'… et puis je me suis dit 'C'est ton Grand Prix à domicile, alors tente ta chance'. J'ai essayé avec Valentino, je l'ai passé, et puis au bout d'un tour j'ai passé Maverick. Alors je me suis dit : 'Allez, il ne reste plus qu'un pilote, alors essaye avec Dovi'… Mais ça n'était pas si facile !"

Ses tentatives de reprendre le leader sont restées vaines et lui ont coûté beaucoup d'efforts tout en usant ses pneus, de quoi le mettre en position délicate lorsque Maverick Viñales a décidé de revenir le titiller. Mais, même s'il a rendu une place au leader du championnat dans le 20e tour, l'Italien savoure ce dimanche un vrai succès. "Je me souviens qu'en 2012, pour mon premier Grand Prix à domicile, je suis parti de la dernière place. En cinq ans, il y a eu d'assez gros changements", constate-t-il.

"Une grande journée pour moi"

Ce podium est le deuxième de Danilo Petrucci en MotoGP, après sa deuxième place à Silverstone, il y a deux ans. À l'époque, il s'était classé derrière Valentino Rossi et s'était déjà ému de lui avoir repris du temps. Alors, aujourd'hui, dépasser le maître et le priver d'un podium sur son Grand Prix national, devant des hordes de spectateurs tout de jaune vêtus, ce n'était pas rien !

"Il est assez difficile à passer, mais je m'attendais à ce qu'il soit plus rapide. Il donne toujours quelque chose de spécial dans les derniers tours", constate le pilote Pramac. "Avec Valentino derrière soi, ça n'est jamais facile, j'ai vraiment tout donné." Et de trancher, avec sa bonhomie habituelle : "Je suis désolé pour Valentino, mais la course c'est la course !"

L'ordre d'arrivée entre Rossi et Petrucci n'est pas la seule différence avec ce GP de Grande-Bretagne 2015. La météo était elle aussi complètement différente, et le pilote Pramac n'est pas peu fier d'avoir brillé sur le sec – au même tire, d'ailleurs, que Dovizioso dont les deux victoires précédentes avaient été acquises sous la pluie.

"Dès qu'il tombait une goutte de pluie, tout le monde disait 'Aujourd'hui, Petrucci sera fort' et maintenant ils vont peut-être commencer à le dire quand il y aura du soleil et qu'il fera une chaleur incroyable", sourit-il. "C'est une grande libération pour moi, parce que j'ai démontré qu'avec une bonne moto, je peux être devant, et pas seulement sur le mouillé."

Si ce résultat est libérateur c'est aussi qu'il arrive au tiers d'une saison un peu particulière, puisque Danilo Petrucci dispose d'une GP17 officielle et aide le constructeur dans le test d'évolutions, ce qui a parfois pu peser dans son programme de Grand Prix. "Ducati m'a confié une grande tâche et j'ai eu beaucoup de mal parce que j'ai toujours fait moins de kilomètres que les autres, j'ai testé beaucoup de choses, mais aujourd'hui je crois que je me suis libéré d'un poids. J'ai montré que sur le sec aussi je pouvais être compétitif."

Article suivant
Crutchlow explique sa colère contre Pedrosa après leur accrochage

Article précédent

Crutchlow explique sa colère contre Pedrosa après leur accrochage

Article suivant

GP d'Italie - Les plus belles photos de la course

GP d'Italie - Les plus belles photos de la course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Course
Lieu Mugello
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions