Petrucci rêve de "gagner le jackpot" avec la Ducati GP17

Petrucci a remporté le défi interne du team Pramac et disposera donc en 2017 d'une Ducati officielle de dernière génération. Malgré une pointe de superstition, il ne cache pas ses rêves, tout comme sa curiosité face à l'arrivée de Lorenzo.

M.N., Cheste - Pour un pilote qui a déjà connu le podium - l'année dernière, à Silverstone -, une 12e place est un résultat assez décevant. Cependant, il y a fort à parier que celle qu'a décrochée Danilo Petrucci dimanche, à Valence, a eu une saveur toute particulière. Elle lui a, en effet, permis de remporter le duel qui l'opposait à Scott Redding et de s'adjuger une Ducati Desmosedici GP17 pour la saison prochaine, et ce malgré le handicap de son début de saison tronqué par une blessure survenue pendant les essais hivernaux.

Pour la première fois depuis qu'il a rejoint la catégorie reine, le pilote italien disposera d'une moto officielle à tous points de vue et il ne cache pas son enthousiasme. Il faut dire que cette récompense intervient après une fin de saison compliquée, avec une GP15 née pour les Bridgestone et qui, sur la durée, a connu beaucoup de difficultés avec les pneus Michelin, lesquels ont par ailleurs subi beaucoup de changements au cours de l'année.

"Franchement, je voulais faire quelque chose de plus pour la dernière course, d'autant que j'étais un peu plus serein. Je m'étais habitué à courir sous pression lors des dernières manches", explique Danilo Petrucci à Motorsport.com. "Au final, on a peut-être été un peu distancé techniquement, tandis que les autres ont évolué. Scott et moi, on a galéré. Aucun de nous deux n'a jamais pu faire la différence sur les dernières courses. Je voulais mieux terminer la saison, mais [dimanche] Scott a fini derrière moi [en course] et j'ai aussi réussi à terminer devant lui au championnat, alors au final c'est une journée positive."

Plus de travail... et la récompense au bout ?

Le changement sera notable pour Petrucci, qui passera d'une GP15 datant de 2015 à la GP17 conçue pour la saison à venir. Il s'attend, par ailleurs, à avoir plus de responsabilités. "Cela fait deux ans que les pilotes officiels débutent l'année avec une nouvelle moto et nous avec l'ancienne, qui se trouve déjà au maximum de son développement. C'est la raison pour laquelle je pense qu'il va nous falloir travailler beaucoup, d'autant que je ne sais pas comment est la nouvelle moto. Je vais probablement devoir faire un peu plus d'expérimentations et travailler un peu plus sur moi-même en termes de pilotage."

Il y a en tout cas un point qui enthousiasme particulièrement le pilote italien, c'est d'avoir la possibilité de se mesurer à Jorge Lorenzo, qui fera demain ses débuts avec Ducati : "Je vais avoir la possibilité de voir comment pilote un Champion du monde. J'ai déjà eu la chance de voir Dovizioso et Iannone, qui sont très rapides, mais je suis très curieux de voir comment pilote Lorenzo."

Une fois doté de cette moto officielle, il est normal que les objectifs de Danilo Petrucci soient revus à la hausse. Pour autant, n'essayez pas de lui faire prononcer le mot de 'victoire'… "Cette année, je suis passé tout près du jackpot, par deux fois. Je voudrais au moins le gagner une fois", reconnaît-il, "mais je ne dis rien parce que j'ai déjà eu ma dose de malchance. Disons que l'objectif serait celui-là, mais comme je suis toujours plutôt régulier pendant l'année, j'aimerais aussi être positionné au championnat à la fin de la saison."

Petrucci avait à son programme les essais de cette semaine à Valence, puis une autre séance à Jerez la semaine prochaine, sans toutefois savoir quand il allait pouvoir découvrir la GP17 - superstition oblige, dimanche l'Italien ne s'était pas encore informé. Cependant, il a finalement dû renoncer aux tests de Valence et rejoindre son domicile lundi matin pour des raisons familiales, cédant sa place au pilote essayeur Michele Pirro.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Sous-évènement Course
Circuit Valencia
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Pramac Racing
Type d'article Interview