Petrucci : Aller en Superbike avec Ducati n'est pas le plan A

Le pilote Ducati espère pouvoir convaincre qu'il mérite de rester en MotoGP lorsque les Grands Prix reprendront… à condition que le marché l'attende !

Petrucci : Aller en Superbike avec Ducati n'est pas le plan A

La date du coup d'envoi du championnat reste pour l'heure incertaine, suspendue à l'évaluation des autorités espagnoles qui doivent donner leur feu vert pour que les deux Grands Prix espérés puissent avoir lieu à Jerez en juillet, et pourtant le MotoGP est sorti de sa torpeur ces dernières semaines. Comme pressé de cocher toutes les cases possibles avant de plonger dans une saison qui s'annonce intense, le championnat avance sur les questions extra-sportives en attendant que la compétition reprenne ses droits.

Ainsi, alors que la quasi-totalité des pilotes étaient sans contrat pour 2021, deux officialisations ont été faites pendant la période de confinement, verrouillant le line-up Suzuki pour les deux années à venir. Yamaha travaille également à la confirmation des pilotes de son équipe satellite, tandis que KTM espère confirmer ses quatre pilotes actuels avant la reprise des courses. Autant de guidons attractifs qui se retirent du marché, après les trois déjà attribués à Marc Márquez, Maverick Viñales et Fabio Quartararo au début de l'année.

Lire aussi :

Pour les pilotes qui savaient être attendus au tournant cette année, il est bien difficile de se positionner aujourd'hui, sans avoir encore pu faire leurs preuves en course. C'est le cas de Danilo Petrucci, reconduit par Ducati pour un an la saison dernière mais soumis à de récurrentes critiques pour l'irrégularité de ses performances. Face à un marché qui s'est déjà déchaîné, le pilote italien espère malgré tout avoir l'opportunité de démontrer qu'il mérite de garder sa place en 2021.

"Étant donné que l'on ne peut pas évaluer en piste la valeur des pilotes, je ne sais pas si cela a tellement de sens de prendre des décisions d'avenir en ce moment. Il est clair que cela ne concorde pas tellement avec la pensée qui règne en MotoGP, car plusieurs pilotes ont déjà signé. Les équipes officielles semblent vouloir avancer, mais pour ma part je préfère attendre de courir avant de commencer à parler de l'avenir", déclare le pilote italien à Motorsport.com.

Lorsque nous lui demandons si Ducati constitue son unique objectif pour 2021, Danilo Petrucci prend garde à ne se fermer aucune porte. "L'objectif est d'essayer d'avoir la moto la plus compétitive possible", nous répond-il. "Cette année, à la fin des tests, on a en quelque sorte abandonné en cours de route le travail que l'on menait pour essayer de faire fonctionner au mieux le nouveau pneu arrière sur notre moto, mais au Qatar ça allait déjà mieux. Il est clair que je voudrais être compétitif avec cette moto à l'avenir, mais je voudrais qu'il y ait de la part de tout le monde la volonté de continuer et de faire encore de belles courses ensemble. J'espère que tout dépend de moi et des résultats que j'obtiendrai cette année quand on recommencera enfin à courir", souligne-t-il sans détour.

Dernièrement, des rumeurs ont fait état d'un retour du pilote italien vers les dérivées de la série, où l'on évoque l'hypothèse selon laquelle un guidon officiel Ducati en WorldSBK pourrait lui être réservé. Il dément toutefois qu'un tel projet ait été élaboré à ce stade. "Je n'y ai pas encore pensé, d'autant que cette proposition ne m'est pas arrivée !" sourit-il, assurant vouloir faire du MotoGP sa priorité.

"Je pense pouvoir gagner en MotoGP. Je ne parle pas de gagner le championnat, mais j'ai au moins démontré que j'ai pu remporter une course et je voudrais le refaire", ajoute-t-il. "Il est clair que je voudrais continuer en MotoGP, mais avec une moto compétitive, afin d'essayer de me battre pour les premières places. Si ce n'est pas possible, je devrai regarder [les autres options] et peut-être rester chez Ducati mais en Superbike. Sincèrement, je n'y ai pas encore pensé. Disons que je préfère me concentrer sur le plan A et essayer de le mener à son terme, et puis je penserai éventuellement au plan B ensuite."

Propos recueillis par Matteo Nugnes

partages
commentaires
Le MotoGP espère organiser un test à Jerez avant les deux GP
Article précédent

Le MotoGP espère organiser un test à Jerez avant les deux GP

Article suivant

Razgatlioglu intéresse le MotoGP : "La porte est ouverte"

Razgatlioglu intéresse le MotoGP : "La porte est ouverte"
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021