Petrucci veut "essayer d'y croire encore"

Le pilote Ducati compte sur des vacances reposantes et studieuses pour réussir sa deuxième moitié de saison, avec pour objectif de conserver une bonne place au championnat mais aussi de moins subir la comparaison avec Márquez.

Petrucci veut "essayer d'y croire encore"

Les deux dernières courses de la première partie du championnat ont vu les Ducati en souffrance. Dans l'incapacité de se battre pour la victoire, et même pour le podium, elles ont encaissé un retard net à l'arrivée, les mettant face à leur infériorité sur la Honda, la Yamaha et la Suzuki dans les virages.

Lire aussi :

Les résultats obtenus depuis le mois de mai, y compris sa victoire au Mugello, restent trop insuffisants aux yeux de Danilo Petrucci car dans le clan adverse on a su limiter les dégâts à la perfection. "Les deux [prochains] circuits, Brno et Spielberg, seront un peu mieux que les deux derniers. Mais cette année, Marc [Márquez] a fait un plus grand pas en avant que nous. On s'est battus avec lui au Qatar et au Mugello, deux circuits Ducati, et les deux prochains le sont aussi. Mais au Qatar et au Mugello on a gagné avec quelques millièmes d'avance."

"J'essaye de faire le maximum et c'est ma meilleure saison en MotoGP", pointe l'Italien, qui est apparu agacé en Allemagne par les critiques sous-entendant que les pilotes Ducati s'étaient économisés. "Mais il est clair que faire le maximum, pour nous parfois ça ne suffit pas, comme [en Allemagne] par exemple où on a fait le maximum et on a pris 16 secondes. Et comme à Assen, où Andrea [Dovizioso] et moi avons fait le maximum et pris 14 secondes. Et au Mugello, on a fait le maximum et on est arrivés à la photo finish premier et troisième. Malheureusement en ce moment on n'arrive pas à faire plus. Je ne sais pas. Je m'inclus parmi les responsables et je voudrais faire plus, je voudrais que le constructeur fasse plus."

"Il va falloir qu'on donne tout pour essayer de garder le championnat en vie. C'est difficile à dire maintenant, mais nous devons garder la foi", prévient Petrucci. "Je veux travailler encore plus dur à la maison, pour être encore plus motivé et concentré."

Une place satisfaisante au championnat

À titre personnel, le #9 occupe la position qu'il souhaitait à ce stade de la saison, mais en ayant bien perçu les alertes envoyées par ses adversaires. "Je suis content de ma situation au championnat, je suis troisième et j'ai repris des points à Rins [en Allemagne], mais parce qu'il a chuté. Le problème maintenant c'est Maverick [Viñales], il reprend des points. Mais pour nous battre avec ces gars, il nous en faut un peu plus. Je veux travailler encore plus, pas parce que j'en ai besoin, mais parce que ça fait que j'ai encore plus faim pour le reste de la saison, ça me donne plus de motivation. Je veux terminer dans le top 3. C'est très difficile pour le moment, mais je pense qu'il faut que l'on continue à y croire, et à l'usine aussi. Tout est possible."

Lire aussi :

L'entrée dans la pause estivale n'a donc pas été des plus sereines pour Ducati, après deux courses disputées coup sur coup et qui ont relégué les pilotes officiels dans la bagarre pour les accessits. Il n'en reste pas moins essentiel de profiter des vacances pour recharger les batteries, avant d'aborder les quatre derniers mois de compétition.

"Il faut travailler dur, mais j'ai aussi besoin de bien me reposer parce que cette première moitié de saison a été assez intense", admet Petrucci. "Ces vacances vont servir un peu à remettre les compteurs à zéro après ces deux courses, qui ont été terribles, et même trois car j'inclus Barcelone, qui a pas mal chamboulé le championnat. Il va falloir travailler, mais il faut croire que tout est possible, quand on va arriver sur des pistes sur lesquelles on aura la possibilité de se battre contre Marc et il va falloir qu'on travaille un peu plus."

"Oui, on est un peu cuits parce que ces deux courses n'ont pas été bonnes pour nous, mais il faut remettre les compteurs à zéro puis repartir plus chauds encore, parce qu'il y a encore une moitié de championnat à faire et j'aimerais terminer parmi les trois premiers."

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Trois victoires avec le même cuir pour un Márquez qui ne tombe plus !
Article précédent

Trois victoires avec le même cuir pour un Márquez qui ne tombe plus !

Article suivant

Doohan : "La blessure de Lorenzo doit faire baisser sa confiance"

Doohan : "La blessure de Lorenzo doit faire baisser sa confiance"
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021