Petrucci est "vraiment désolé" après sa manœuvre sur Dovizioso

Heureux de l'avoir emporté au terme d'une course de gestion, Danilo Petrucci s'est dit "vraiment désolé" d'avoir causé la défaite d'Andrea Dovizioso en effectuant une manœuvre risquée dans le dernier tour.

Petrucci est "vraiment désolé" après sa manœuvre sur Dovizioso

L'émotion après l'arrivée était à la hauteur de l'attente et de la délivrance. Danilo Petrucci s'est offert, à domicile, un premier succès avec Ducati et donc un premier succès en MotoGP. Une victoire tant attendue au bout d'une épreuve très disputée et face à une adversité principalement constituée des deux hommes forts de la discipline des deux dernières saisons, Marc Márquez et Andrea Dovizioso"Je n'ai toujours pas réalisé que j'ai remporté ma première victoire ici", a-t-il lâché en conférence de presse après-coup, toujours le visage marqué par les larmes qui ont coulé dans le tour d'honneur, lui qui était malade à l'entame du week-end. "Ce matin, je me suis réveillé en bonne forme mais il faisait très chaud et ces derniers jours, après quatre ou cinq tours, je me sentais très, très fatigué."

Lire aussi :

Des sensations gardées à l'esprit au moment d'aborder la course, avec en point de mire l'économie de ses capacités et des gommes. "Au départ, il y avait beaucoup de gens qui essayaient de rester devant. Donc je me suis dit 'OK, le rythme n'est pas très élevé, je vais essayer de rester devant pour ne pas prendre de risque' et après quelques tours, j'ai pu prendre la tête. Ensuite, je me suis dit qu'il fallait que je pilote selon mes possibilités, que j'allais essayer d'économiser mon énergie, les pneus également, et qu'à cinq tours de la fin, peut-être, j'essaierai d'attaquer."

"Mais quand les cinq tours sont arrivés, je me suis dit 'peut-être trois, et puis peut-être deux'. Et alors 'hmmm, peut-être que dans le dernier tour, quelqu'un va tenter de me dépasser'." Sans surprise, en entamant la dernière boucle, Petrucci a vu fondre sur lui ses deux derniers adversaires. Au prix d'un freinage tardif, Márquez a tenté de prendre les commandes mais sa trajectoire élargie l'a mis à la merci des deux hommes de Borgo Panigale. Légèrement trop large également, Dovizioso a ouvert un espace à l'intérieur, dans lequel le numéro 9 s'est engouffré immédiatement.

"J'ai freiné fort, je savais que Marc et Andrea essaieraient de me passer dans le premier virage, en utilisant l'aspiration. Quand j'ai vu Marc et Dovi passer, je me suis dit 'non' ; encore une fois, je mène la course et je vais finir troisième, peut-être quatrième. Mais ils sont allés un peu large, j'ai trouvé un petit espace pour m'infiltrer et je suis passé."

Un victoire dédiée à Dovizioso

Même s'il ne regrette absolument pas d'avoir joué sa carte en prenant le pari de l'intérieur, Petrucci est tout de même marri d'avoir en quelque sorte causé la défaite de son équipier et ami. "Je suis vraiment désolé qu'Andrea ait dû relever la moto, mais je savais qu'aujourd'hui j'avais une super chance, [donc] j'ai pris un risque pour ma première victoire. Et puis dans le dernier tour, j'ai essayé d'attaquer. Je suis entré dans le dernier virage et en en sortant, j'ai mis la quatrième vitesse. À ce moment-là, si je devais suivre l'histoire de ma vie, je serais sorti premier du virage 1 et j'aurais terminé troisième. Mais j'ai enclenché la quatrième, la cinquième, j'attendais Marc et Dovi, et puis j'ai mis la sixième et à cet instant, j'ai franchi la ligne d'arrivée."

Lire aussi :

La concordance entre les trajectoires de Marquez et Petrucci dans le premier virage, au milieu desquelles se trouvait Dovizioso, a effectivement poussé le Vice-Champion 2017 et 2018 à lâcher. Mais l'hommage rendu par le vainqueur du jour est à la hauteur du sacrifice consenti à ce moment-là. "Bien sûr, je voudrais dédier cette première victoire à Andrea, mon équipier, qui m'a adopté cet hiver comme un enfant, comme un frère", a continué Petrucci. "Mais c'était incroyable, pour deux équipiers - bien sûr, nous avons deux objectifs différents cette année, je suis désolé qu'il ait perdu des points aujourd'hui, mais je voulais vraiment gagner la course, et là je suis bien sûr très heureux. Et maintenant, nous devons penser à l'objectif de l'équipe cette année [le titre de Dovizioso]. Mais je veux vraiment remercier Ducati et ma famille."

Le top 3 du GP d'Italie

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Italy Danilo Petrucci Ducati 23 41'33.794  
2 Spain Marc Márquez Honda 23 41'33.837 0.043
3 Italy Andrea Dovizioso Ducati 23 41'34.132 0.338

partages
commentaires
Rossi : "L'un des pires week-ends depuis très longtemps"

Article précédent

Rossi : "L'un des pires week-ends depuis très longtemps"

Article suivant

Márquez satisfait de sa deuxième place sur sa "pire course"

Márquez satisfait de sa deuxième place sur sa "pire course"
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021