Les pilotes MotoGP commencent à se faire vacciner contre le COVID-19

Le paddock MotoGP se précipite pour se faire vacciner contre le COVID-19, et les pilotes de la catégorie reine présents à Losail ont déjà commencer à recevoir la première injection du vaccin de Pfizer BioNTech.

Les pilotes MotoGP commencent à se faire vacciner contre le COVID-19

À la suite de l'annonce faite jeudi indiquant que le Qatar offrait aux membres du paddock MotoGP la possibilité de se faire vacciner contre le COVID-19, la première dose a commencé à être administrée, alors que se poursuivent les essais de pré-saison.

D'après les informations de Motorsport.com, les responsables du championnat négociaient avec les autorités qataries depuis des semaines afin que cette démarche puisse prendre forme. Il s'agit d'une opportunité rendue possible par le bon rythme de la vaccination actuellement en cours dans le pays.

Lire aussi :

Le feu vert a été donné jeudi soir à 19h (heure locale) par le bureau du Premier ministre qatari, et toutes les formalités administratives ont alors été mises en place pour que la vaccination puisse débuter. La Dorna a ainsi pu annoncer jeudi soir que le Qatar offrait à tous les pilotes MotoGP présents à Doha pour les essais de pré-saison la possibilité de recevoir les injections de vaccin contre le COVID-19. Le vaccin administré est celui de Pfizer BioNTech, et nécessitera donc deux doses, à 19 jours d'intervalle.

La réaction dans le paddock MotoGP a été immédiate, car à notre connaissance, tous les pilotes des équipes officielles et satellites Yamaha, Honda, KTM, Aprilia et Ducati se sont déjà rendus dans l'espace spécialement aménagé à Doha afin de recevoir la première dose du vaccin, à l'exception de Johann Zarco ou Takaaki Nakagami, qui ont décliné la proposition. Les pilotes Suzuki devraient bientôt suivre, et la grande majorité des membres des équipes s'y soumettre également. Chacun a reçu un horaire précis pour se rendre sur place, le tout devant se dérouler sous contrôle et dans un ordre strictement établi.

Maverick Viñales, qui n'avait pas caché son inquiétude en fin de saison dernière face à la circulation du virus, a lui-même mis en ligne ce matin une vidéo sur ses réseaux sociaux dans laquelle il explique qu'il va "enfin" se faire vacciner. On y aperçoit par ailleurs un grand nombre de membres de l'équipe Yamaha attendre eux aussi leur tour.

Jack Miller s'est lui aussi dit ravi de pouvoir accéder au vaccin dès à présent. "Je pense que nous sommes très chanceux d'avoir cette possibilité d'avoir le vaccin si tôt", a estimé le pilote australien, "surtout parce qu'on va travailler dans un environnement à haut risque, avec les voyages, etc. Je pense que c'est une vraie chance que le MotoGP et le gouvernement du Qatar se soient associés et nous aient permis de l'avoir. Je n'ai aucun doute. Je pense que les vaccins sont un bien commun."

Tous les membres du paddock qui reçoivent la première injection du vaccin entre aujourd'hui et demain recevront la deuxième dose entre le premier Grand Prix, qui se tiendra du 26 au 28 mars, et la seconde course du 4 avril, deux rendez-vous qui donneront le coup d'envoi du championnat à Losail.

Lire aussi :

Reste maintenant à savoir ce qu'il adviendra des équipes Moto2 et Moto3, et des membres du paddock qui ne se trouvent pas encore au Qatar, y compris Marc Márquez, absent des tests mais qui voit ses chances de participer aux prochains Grands Prix augmenter. S'ils devaient recevoir une première injection la semaine prochaine, avant les essais des deux plus petites catégories, voire avant la première course, cela ne leur laisserait pas les 19 jours de marge nécessaires pour recevoir les deux doses au Qatar.

Cela pourrait donc diviser le paddock entre ceux qui sont vaccinés et ceux qui ne le sont pas, une situation que les services médicaux du MotoGP devront évaluer afin de redéfinir le protocole sanitaire actuellement en place jusqu'à ce que tout le monde soit bel et bien vacciné.

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

partages
commentaires

Voir aussi :

Zarco : des sensations différentes pour une journée à étudier
Article précédent

Zarco : des sensations différentes pour une journée à étudier

Article suivant

Testez l'accès gratuit Motorsport PRIME sans pub 30 jours

Testez l'accès gratuit Motorsport PRIME sans pub 30 jours
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021