MotoGP
26 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
34 jours
16 avr.
Prochain événement dans
48 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
61 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
89 jours
03 juin
Prochain événement dans
96 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
110 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
131 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
166 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
180 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
194 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
201 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
215 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
222 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
236 jours
28 oct.
Prochain événement dans
243 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
257 jours

Ces pilotes qui ont triomphé sur leur Grand Prix national

Quatre pilotes ont connu les joies d'une victoire sur leur territoire national au cours d'une saison 2020 atypique, disputée en grande majorité dans la péninsule ibérique. Voici ces succès à la saveur particulière dans un palmarès, et quelques-uns de leurs illustres prédécesseurs.

partages
commentaires
Ces pilotes qui ont triomphé sur leur Grand Prix national

Lire aussi :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Andrea Dovizioso

Andrea Dovizioso
1/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Parmi les plus belles victoires d'Andrea Dovizioso se trouve celle qu'il a conquise au Grand Prix d'Italie en 2017. L'année suivante, il s'est également imposé à Misano, lors du Grand Prix de Saint-Marin.

Danilo Petrucci

Danilo Petrucci
2/29

Photo de: Ducati Corse

Longtemps en quête d'un premier succès, Danilo Petrucci a fini par y parvenir sur l'épreuve qui lui tenait le plus à cœur, le Grand Prix d'Italie disputé au Mugello en 2019. Comme Andrea Dovizioso deux ans plus tôt, il y est parvenu en tant que pilote officiel Ducati, de quoi décupler ses émotions !

Valentino Rossi

Valentino Rossi
3/29

Photo de: Yamaha Motor Racing

Valentino Rossi a été invaincu au Grand Prix d'Italie, au Mugello, de 2002 à 2008. Il a également remporté trois victoires sur l'épreuve la plus proche de lui géographiquement, celle de Misano, en 2008, 2009 et 2014.

Loris Capirossi

Loris Capirossi
4/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

L'année de son retour en 500cc en 2000, après une première tentative après laquelle il était reparti en quête du titre 250cc, Loris Capirossi s'est imposé au Grand Prix d'Italie du Mugello.

Luca Cadalora

Luca Cadalora
5/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Lui aussi prophète en son pays, Luca Cadalora a remporté le Grand Prix d'Italie 500cc en 1993, à l'époque sur le circuit de Misano.

Casey Stoner

Casey Stoner
6/29

Photo de: Ducati Corse

Véritable roi de Phillip Island, au point qu'un virage y porte son nom, Casey Stoner a remporté le Grand Prix d'Australie six fois consécutives, entre 2007 et 2012.

Mick Doohan

Mick Doohan
7/29

Photo de: Repsol Media

Avant Casey Stoner, il y eut bien sûr Mick Doohan, et le quintuple Champion du monde a, lui, eu l'opportunité de disputer le Grand Prix d'Australie sur deux circuits et d'y gagner : deux fois à Eastern Creek (1992 et 1995) et une à Phillip Island (1998).

Wayne Gardner

Wayne Gardner
8/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Wayne Gardner a lui aussi gagné le Grand Prix d'Australie, à Phillip Island, en 1989 et 1990.

Dani Pedrosa

Dani Pedrosa
9/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Parmi ses 31 victoires MotoGP, Dani Pedrosa a réussi à s'imposer sur les quatre circuits espagnols ayant figuré au calendrier. Il a notamment remporté trois fois le GP d'Espagne, à Jerez, et s'est aussi imposé quatre fois à Valence, une fois à Barcelone et une fois en Aragón.

Jorge Lorenzo

 Jorge Lorenzo
10/29

Photo de: Yamaha Motor Racing

De même, Jorge Lorenzo a réussi à s'imposer sur les quatre circuits espagnols figurant actuellement au calendrier, dont trois fois au GP d'Espagne, à Jerez. Il a aussi gagné cinq fois à Barcelone, trois à Valence et deux fois en Aragón.

Marc Márquez

Marc Márquez
11/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Et Marc Márquez n'est bien sûr pas en reste, puisque lui aussi a tout gagné en Espagne. C'est Aragón qui figure le plus à son palmarès en ce sens, avec cinq victoires, mais il a également remporté trois fois le GP d'Espagne (à Jerez), et a gagné deux fois à Barcelone et Valence.

Álex Crivillé

Álex Crivillé
12/29

Photo de: Repsol Media

Sur ses 15 victoires en catégorie reine, le Champion du monde 1999 Álex Crivillé a connu cinq fois le succès sur le sol espagnol, entre le GP d'Espagne disputé à Jerez et celui de Catalogne à Barcelone.

Sete Gibernau

Sete Gibernau
13/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Si Jerez reste lié au nom de Sete Gibernau pour un épisode qu'il préfèrerait oublier, c'est aussi là qu'il a remporté en 2004 le Grand Prix d'Espagne. Trois ans plus tôt, il s'était déjà imposé à Valence.

Alberto Puig

Alberto Puig
14/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Vainqueur une seule fois dans la catégorie reine, c'est au Grand Prix d'Espagne qu'Alberto Puig s'est imposé en 1995, sur le circuit de Jerez.

Eddie Lawson

Eddie Lawson
15/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Quatre fois Champion du monde en dix ans de carrière, Eddie Lawson a accroché le Grand Prix des États-Unis, disputé à Laguna Seca, à son palmarès en 1988.

Wayne Rainey

Wayne Rainey
16/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après le succès d'Eddie Lawson, et avant un autre signé John Kocinski, Wayne Rainey s'est imposé trois fois au Grand Prix des États-Unis, de 1989 à 1991.

John Kocinski

John Kocinski
17/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La troublante saison 1993 de John Kocinski aura au moins eu pour effet positif de voir l'Américain s'imposer à domicile, à Laguna Seca, dans la catégorie 500cc. Il pilotait alors la Cagiva qu'il avait récupérée deux mois après avoir été renvoyé du Team Tech3 avec lequel il avait commencé la saison en catégorie 250cc.

Nicky Hayden

Nicky Hayden
18/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Sur les trois victoires qu'il a conquises en MotoGP, Nicky Hayden en a fêté deux à domicile en s'imposant au Grand Prix des États-Unis à Laguna Seca, en 2005 et 2006.

Lire aussi :

Wil Hartog

Wil Hartog
19/29

Photo de: Nationaal Archief

Au guidon d'une Suzuki privée, Wil Hartog a décroché en 1977 sa première victoire en catégorie 500cc, et l'a fait avec l'art et la manière puisque non seulement il s'est imposé à domicile, à Assen, mais il a également été le premier Néerlandais à gagner dans la catégorie.

Makoto Tamada

Makoto Tamada
20/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Makoto Tamada reste à ce jour le dernier vainqueur japonais en MotoGP, et c'est précisément sur son Grand Prix national, à Motegi, qu'il avait conquis ce succès (le deuxième pour lui), en 2004.

Norick Abe

Norick Abe
21/29

Photo de: Marlboro Yamaha Team

Victorieux trois fois en 500cc, Norick Abe a notamment remporté à deux reprises le GP du Japon à Suzuka, en 1996 et 2000.

Miguel Oliveira

Miguel Oliveira
22/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le Grand Prix du Portugal n'était initialement pas prévu au calendrier en 2020, mais son ajout, engendré par les chamboulements dus à la crise sanitaire, a vu triompher le seul pilote portugais du plateau, Miguel Oliveira !

Bonus - Giacomo Agostini

Bonus - Giacomo Agostini
23/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Giacomo Agostini, pilote le plus titré de l'Histoire, n'a jamais remporté le Grand Prix d'Italie en tant que tel, mais à son époque c'est sous d'autres appellations que se disputaient les courses sur le sol italien. Il s'est ainsi imposé six fois au Grand Prix des Nations dans la catégorie 500cc, épreuve disputée à Monza et Imola durant ces années-là (de 1966 à 1975).

Bonus - Franco Uncini

Bonus - Franco Uncini
24/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Même chose pour Franco Uncini, qui sur ses cinq victoires en 500cc en a signé une à domicile, au Grand Prix des Nations disputé à Misano. C'était en 1982, l'année de son titre de Champion du monde.

Bonus - Pierfrancesco Chili

Bonus - Pierfrancesco Chili
25/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Il en va de même pour Pierfrancesco Chili, dont l'unique victoire 500cc a été célébrée au Grand Prix des Nations 1989, disputé à Misano soit dans la région d'Émilie-Romagne dont il est originaire.

Bonus - Carlos Checa

Bonus - Carlos Checa
26/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Vainqueur seulement deux fois en catégorie reine au cours de sa carrière, Carlos Checa ne s'est pas imposé au GP d'Espagne, mais bien sur le sol national malgré tout. Natif de la province de Barcelone, il a d'abord triomphé "chez lui", au Grand Prix de Catalogne en 1996, puis au Grand Prix de Madrid, à Jarama, deux ans plus tard.

Bonus - Franco Morbidelli

Bonus - Franco Morbidelli
27/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Plus récemment, on peut également citer Franco Morbidelli, qui a fêté sa première victoire MotoGP au Grand Prix de Saint-Marin, disputé au mois de septembre à Misano.

Bonus - Álex Rins

Bonus - Álex Rins
28/29

Photo de: Motogp.com

Victorieux une seule fois cette saison, Álex Rins a triomphé sur l'épreuve qui lui tient le plus à cœur, le Grand Prix d'Aragón, région à laquelle il est attaché depuis l'enfance.

Bonus - Joan Mir

Bonus - Joan Mir
29/29

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

C'est également sur le sol espagnol que Joan Mir a fêté sa première victoire MotoGP peu avant de remporter le titre de Champion du monde. L'épreuve, disputée à Valence, portait cette fois le nom de Grand Prix d'Europe.

Les 10 meilleurs pilotes de l'année en qualifications

Article précédent

Les 10 meilleurs pilotes de l'année en qualifications

Article suivant

De trop neuve à crainte : 4 ans d'évolution de la KTM vus par Espargaró

De trop neuve à crainte : 4 ans d'évolution de la KTM vus par Espargaró
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Rédaction Motorsport.com
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020