Quand les pilotes stressent ou déçoivent en passant leur permis !

Il n'est pas rare de voir les pilotes moto passer leur permis alors qu'ils ont déjà rejoint l'élite des Grands Prix, à l'image de Danilo Petrucci qui a obtenu son sésame ce mardi. Mais n'allez pas croire qu'ils stressent moins que vous !

Quand les pilotes stressent ou déçoivent en passant leur permis !

En vacances depuis peu, Danilo Petrucci profite déjà de la pause pour régler les affaires courantes. Première étape : il a passé son permis moto. L'Italien, qui a rejoint au printemps le cercle des vainqueurs de Grands Prix, a admis avoir un peu traîné avant de s'inscrire pour l'examen, qu'il a passé (et réussi) ce mardi. Il faut dire que, contrairement à d'autres disciplines de sports mécaniques, le permis n'est en rien obligatoire pour les pilotes moto, qui dans la plupart des cas entament leur carrière bien avant l'âge légal pour conduire sur route.

"J'ai toujours roulé avec le feuillet rose", expliquait-il y a quelques jours, en référence à l'autorisation obtenue après l'examen théorique et permettant, en Italie, de rouler selon certaines conditions. "J'ai un peu honte, mais je n'en avais pas besoin. Je n'ai même pas converti le permis militaire que j'avais, parce que… je suis fainéant ! Par contre, j'ai renouvelé plusieurs fois le feuillet rose, mais je n'ai jamais passé l'examen [pratique] parce que je n'ai jamais eu le temps d'en caler un et de dire que ce jour-là, j'y serais."

Lire aussi :

Ayant récemment déménagé à Forlì afin de se rapprocher d'Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci a donc souhaité profiter d'un retour dans sa famille, à Terni, pour s’acquitter de ce rendez-vous. Mais n'allez pas croire qu'il s'agissait d'une simple formalité pour un pilote professionnel, car cette échéance a fait monter un pic de stress au fer de lance Ducati. "Je suis assez inquiet", lâchait-il avant de s'y rendre, "pas tellement pour le fait de conduire la moto, mais parce que j'espère ne pas tomber sur une priorité foireuse, et puis j'espère tomber sur un examinateur qui ne fasse pas le con !" Des craintes visiblement dissipées le moment venu.

 

Maverick Viñales ne le fera sûrement pas mentir, lui qui a également admis avoir ressenti une certaine inquiétude lorsqu'il a passé son permis, il n'y a pas si longtemps que ça. "Je l’ai passé l’an dernier. Ce n’est pas facile, je vous le dis. Il faut passer entre des cônes et j'étais plus nerveux que pour une course, je vous jure !" sourit le pilote Yamaha. "Ici, j'ai mes habitudes, mais dans cette situation on se sent un peu nerveux, ce n'est pas facile. Franchement, j'ai ressenti plus de pression qu'avant une course ici."

Márquez face à un examinateur… déçu !

Marc Márquez, lui, ne dira pas s'il a stressé avant de se présenter à l'examen, mais il a en tout cas dévoilé s'être présenté au test pratique début juin, entre les Grands Prix d'Italie et de Catalogne. Une échéance que lui aussi avait retardée puisque lorsqu'il a passé la théorie l'hiver dernier, sa blessure de l'épaule lui empêchait de se présenter également à la pratique.

"Je l’ai eu il y a trois semaines, je l’ai gardé secret. Moi et mon frère l’avons eu", a révélé le septuple Champion du monde en marge du Grand Prix d'Allemagne, le week-end dernier. "J'ai passé près de 40 minutes sur la moto, sur des routes nationales et en ville", raconte l'Espagnol, avouant dans un éclat de rire ne pas avoir tellement impressionné l'examinateur. "Pour la pratique sur circuit, je devais faire le test en 23 secondes. Je ne vais pas dire en combien de temps je l'ai fait, mais ils m’ont dit : 'On s’attendait à plus de ta part' !"

Avec Germán Garcia Casanova et Charlotte Guerdoux

partages
commentaires
Rossi : La retraite ? "Quand je n'aurai plus envie, ce sera assez clair"
Article précédent

Rossi : La retraite ? "Quand je n'aurai plus envie, ce sera assez clair"

Article suivant

Márquez : Viñales et Quartararo les plus dangereux pour la suite

Márquez : Viñales et Quartararo les plus dangereux pour la suite
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021