Pirro insinue que Honda serait derrière la suppression des wild-cards

Le pilote d'essai de Ducati estime que la suppression des wild-cards en 2020 a été décidée trop tôt. Dépité, il suggère même que Honda pourrait être derrière la manœuvre.

Pirro insinue que Honda serait derrière la suppression des wild-cards

Arrivé chez Ducati en 2013, Michele Pirro a disputé 17 Grands Prix MotoGP sous les couleurs de l'équipe italienne, principalement en tant que wild-card. Chacune de ces trois dernières saisons, l'ancien vainqueur d'un Grand Prix Moto2 a réalisé les trois wild-cards consenties par le règlement, un rendez-vous devenu traditionnel et qui s'inscrit directement dans le programme d'essais du constructeur.

Cette année aussi, Pirro était donc censé s'aligner au Mugello, à Misano et à Valence, jusqu'à ce que le coronavirus ne frappe le championnat de plein fouet et n'engendre le report des courses. Puis, ces derniers jours, une décision radicale a été prise : celle d'interdire aux pilotes non titulaires et non remplaçants de participer à des manches du championnat durant cette saison 2020 si atypique, afin de ne pas augmenter le nombre de personnes présentes lors de chaque course.

Lire aussi :

Pour le pilote italien, la désillusion est lourde et difficile à accepter. "Je suis très déçu", admet-il dans les colonnes de Motosprint, regrettant qu'un choix aussi radical ait été fait à un moment où la clarté manque encore quant à la tournure que prendra la saison. "Prendre une décision avec autant d'avance, à mon avis ce n'est pas correct. Je ne sais pas s'il s'agit d'une manière de faire payer quelque chose à quelqu'un, mais je ne crois pas que ce soit correct. Je pourrais comprendre une décision qui serait prise un mois avant, mais à ce jour on ne sait pas encore quand va débuter le championnat et combien de courses auront lieu…"

Après ces propos sibyllins, Michele Pirro explique le fond de sa pensée en accusant directement la concurrence : "Honda veut peut-être faire payer à Lorenzo le fait qu'il est parti chez Yamaha… Mais moi je ne suis pas Lorenzo, lui qui a bien gagné sa vie et peut rester à la maison… Je pense pouvoir encore apporter beaucoup au MotoGP."

Le fait est que cette décision fait plusieurs victimes collatérales, et parmi elles en effet Jorge Lorenzo. Tout jeune retraité, le quintuple Champion du monde a rejoint Yamaha sitôt son contrat avec Honda rompu, et désormais devenu pilote d'essai il avait annoncé son intention de participer au Grand Prix de Catalogne, alimentant malicieusement les spéculations sur un potentiel retour à temps plein avec la marque d'Iwata. D'autres sont toutefois concernés, à l'image de Sylvain Guintoli chez Suzuki ou de Bradley Smith, qui aurait également pu piloter une troisième Aprilia si Andrea Iannone retrouve sa place de titulaire.

Bien que Pirro pointe Honda du doigt, le pilote d'essai du HRC réagit avec moins d'amertume face à ces Grands Prix qui s'effacent de son agenda. Car Stefan Bradl aussi aurait dû être aligné sur la RC213V cette année, lui qui a réalisé une à deux wild-cards par an ces dernières saisons, couplées à des remplacements.

"C'est un peu dommage, parce que j'aurais aimé faire deux ou trois courses cette année. Mais je peux le comprendre, car cette année est de toute façon très spéciale. Nous subissons tous des restrictions face au virus. Je peux comprendre cette décision", assure le pilote allemand au micro de ServusTV.

Michele Pirro

Sortie de confinement à Misano

En attendant de reprendre la compétition avec le championnat italien et de retrouver l'équipe d'essais de Ducati pour œuvrer au développement de la GP20, Michele Pirro était à Misano la semaine dernière lorsque le circuit a rouvert ses portes. C'est lui qui a eu l'honneur d'arpenter le nouveau bitume en premier, dans le cadre d'un entraînement informel au guidon, notamment, de la version de route de la Panigale V4.

Lire aussi :

"J'ai fait le shakedown de la piste seul afin d'étrenner le nouvel asphalte et les modifications que Franco Uncini a fait faire dans certaines voies de dégagement. Pendant le test, ensuite, j'ai eu l'occasion de faire quelques tours de plus, je me suis amusé", explique-t-il. "J'étais seul. J'ai même changé les pneus moi-même… j'ai eu du mal !"

"Chez Ducati, ils sont encore tous en stand-by. Le premier vrai test, nous devrions le faire le 28, toujours à Misano. On verra, car il y a toujours le problème lié au fait que l'on ne peut pas venir d'une autre région", précise Michele Pirro, qui indique par ailleurs qu'Andrea Dovizioso n'a pas souhaité être de la partie la semaine dernière : "Il n'aime pas beaucoup rouler avec les motos de série et les conditions n'étaient pas réunies pour qu'il vienne avec toute l'équipe." En attendant de reprendre la piste dans des circonstances plus normales, les deux pilotes officiels Ducati en MotoGP ont repris leurs entraînements communs et opté pour le motocross.

Avec Sebastian Fränzschky

partages
commentaires
Motorsport Images ouvre son archive pour l'intégration de millions de photos

Article précédent

Motorsport Images ouvre son archive pour l'intégration de millions de photos

Article suivant

Viñales de retour à moto deux mois après sa blessure

Viñales de retour à moto deux mois après sa blessure
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo , Michele Pirro , Stefan Bradl
Équipes Repsol Honda Team , Ducati Team
Auteur Germán Garcia Casanova
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021