Le medium, "plus grande erreur de la saison" de Márquez

partages
commentaires
Le medium,
Par : Michaël Duforest
18 nov. 2018 à 19:43

Seul pilote à être parti avec un pneu medium à l'arrière de sa Honda RC213V, Marc Márquez a assumé l'entière responsabilité de sa chute en course, à Valence.

Marc Marquez, Repsol Honda Team après sa chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Christian Sarron, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Le Champion du monde 2018 est humain, et il l'a prouvé en commettant ce qu'il qualifie lui-même d'erreur, en sélectionnant le mauvais type de pneu pour le Grand Prix de Valence. Si les conditions du début de course lui donnèrent raison, la piste allant en s'asséchant, l'averse suivante allait le laisser au sol.

Lire aussi :

"Aujourd'hui, c'était peut-être ma plus grande erreur de la saison. Pourquoi ? Parce que j'ai choisi le pneu medium à l'arrière. Sur la grille, toute l'équipe, Santi [Hernandez, son chef mécanicien], Alberto [Puig, team manager de Repsol Honda], m'ont dit qu'il commençait à pleuvoir et que ça allait aller avec le soft. Mais le problème c'est qu'en EL3 avec le medium je pilotais très bien, et il n'y avait pas beaucoup d'eau sur la piste. Quand on est sorti du box aujourd'hui, ce n'était pas très mouillé. Dans la dernière partie de la procédure de mise en grille, il a arrêté de pleuvoir, et j'ai alors demandé le medium."

"Ils l'ont mis, on commence la course, il pleut, et c'était très difficile car la température à l'arrière baissait, et puis j'ai chuté. Heureusement, je suis ok physiquement, mais je dois apprendre de mes erreurs car aujourd'hui la décision n'était pas la bonne. J'étais le seul en medium, mais même comme ça j'étais là. Avec le soft, au warm-up je me sentais très bien, mais je ne sais pas pourquoi, des fois je prends une décision au dernier moment et c'est la bonne, aujourd'hui c'était ma première grosse erreur de la saison."

Profiter, car on ne sait jamais quand ça va se terminer

Au crépuscule d'une nouvelle saison étincelante, où il a remporté son cinquième titre en six saisons de MotoGP, Marc Márquez a encore faim de défis, de records, de victoires, et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin !

"J'ai encore beaucoup de défis ici. Bien sûr j'ai déjà gagné sept titres, cinq en MotoGP, mais je sens encore que j'ai hâte de découvrir la nouvelle moto car je me sens très motivé. C'est le plus important, et vous voyez, je fête tous les titres comme le premier, car vous ne savez jamais quand ça va se terminer. Il faut profiter de l'instant, gagner est mon but, cette saison 2018 a été incroyable, triple couronne pour l'équipe, ça parait facile, mais je travaille [dur] pour ça."

Une fois les premiers essais de la nouvelle saison terminés, plus tard dans ce mois à Valence et Jerez, l'Espagnol passera sur le billard pour se faire opérer de son épaule gauche, qui a encore fait parler d'elle ce week-end ! Une opération qui devrait lui permettre d'être prêt pour les tests de février… en tout cas c'est l'objectif !

Lire aussi :

"J'ai juste dit au docteur que je voulais être prêt en février, pour les tests ! Souvent, ils prennent un petit os et ils le mettent à l'avant, mais ça dépend de la technique. C'est l'une des techniques pour essayer de mettre une espèce de limite pour l'épaule. C'est une récupération qui prend du temps, six semaines donc… cinq ! C'est la mentalité des pilotes ! Mais ça va, j'ai tout l'hiver devant moi."

Article suivant
Rossi de nouveau à terre après avoir lutté pour la victoire

Article précédent

Rossi de nouveau à terre après avoir lutté pour la victoire

Article suivant

Pedrosa : "Je n'ai pas pu faire ce que je voulais"

Pedrosa : "Je n'ai pas pu faire ce que je voulais"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Course
Lieu Valencia
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest