Le pneu avant tendre à l'origine du retard de Márquez sur Pedrosa

partages
commentaires
Le pneu avant tendre à l'origine du retard de Márquez sur Pedrosa
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
30 mai 2017 à 07:55

Marc Márquez estime que la carcasse avant plus tendre utilisée jusqu'ici constitue l'élément qui explique que Dani Pedrosa se sente plus à son aise avec la Honda.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

La chute de Marc Márquez au Mans combinée au podium décroché par son coéquipier Dani Pedrosa ont permis à ce dernier de se porter à la deuxième place du classement général, alors que le Champion en titre occupe pour sa part la quatrième place, avec dix points de moins que le numéro 26.

Pedrosa n'avait plus figuré devant le numéro 93 depuis le Grand Prix des Pays-Bas 2013, l'année des débuts de Márquez en MotoGP et du premier des trois titres qu'il a remportés depuis lors.

Dans ce cas de figure, difficile pour Honda de contenter ses deux pilotes alors que l'un, Pedrosa, se sent très à l'aise au guidon de la RC213V, au contraire de son coéquipier, Márquez. La réponse, selon le numéro 93, pourrait ne pas être entre les mains de la marque à l'aile dorée, mais de Michelin et son pneu avant disposant d'une carcasse plus rigide. Celui-ci fera son entrée en scène à la fin de la semaine, au Mugello. 

Un style de pilotage différent

"Il est clair que la moto ne va pas si mal, et qu'à Jerez, effectivement, c'était la meilleure de toutes. Mais au Mans nous avons de nouveau souffert. Moi plus que Dani à cause du pneu avant", analyse Márquez.

"C'est une gomme plus tendre, et mon style de pilotage a toujours consisté à tirer partie du freinage. Je suis plus corpulent que Dani, et lui détient un style bien plus doux. Cela entraîne que sa mise au point et la mienne n'ont rien à voir", insiste le Catalan qui, en cinq courses cette saison, a connu autant d'abandons que sur toute la saison dernière.

"De toutes les manières, j'aurais été plus préoccupé si rien n'avait changé. Mais je crois que ce pneu avant, avec lequel nous allons courir à partir de l'Italie, me permet davantage de déterminer où se situe la limite, et de reprendre confiance dans le train avant", ajoute le triple Champion du monde.

Article suivant
Iannone en proie à du patinage à l'accélération

Article précédent

Iannone en proie à du patinage à l'accélération

Article suivant

Le Mugello, une occasion de voir les Ducati plus proches de la victoire ?

Le Mugello, une occasion de voir les Ducati plus proches de la victoire ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Dani Pedrosa Boutique , Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités