Pol Espargaró : "Je ne rejoins pas Honda pour jouer le top 6"

Pol Espargaró veut se battre pour les victoires et le titre en intégrant le team Honda officiel, un "rêve" pour lui. Le pilote espagnol est impatient de se confronter à Marc Márquez et de découvrir la RC213V, qu'il pense adaptée à son style de pilotage.

Pol Espargaró : "Je ne rejoins pas Honda pour jouer le top 6"

Leader du team officiel KTM depuis la première saison complète de la marque en MotoGP, en 2017, Pol Espargaró a décidé de quitter le constructeur de Mattighofen pour le team d'usine de Honda cette année, signant son contrat avant même le début d'une saison 2020 très difficile pour la marque japonaise, sa première sans succès depuis la création du HRC sous sa forme actuelle, en 1982. Devenu un prétendant régulier aux premières places, avec cinq podiums au cours de l'année 2020, Espargaró espère faire bien mieux cette année et aider à replacer Honda au plus haut, même s'il court encore après son premier succès en MotoGP.

"Le principal objectif de la saison ne peut être que le podium et d'essayer de gagner des courses, ou même le titre", annonce le pilote catalan. "Nous devons décrocher de meilleurs résultats que l'an dernier, j'ai eu une bonne année, mais elle peut être meilleure, et je vais faire de mon mieux. La première année ne sera pas facile mais je ne rejoins pas le team Repsol Honda pour jouer le top 6 au championnat, je viens ici pour atteindre l'objectif le plus élevé de ma carrière, qui est de devenir Champion du monde de MotoGP. Évidemment, gagner des courses et atteindre cet objectif sera possible ici, chez Repsol Honda."

"Je vais essayer d'avoir une attitude proactive, avec un gros travail de gros efforts, de la passion, de l'amour pour ce championnat et, évidemment, pour les résultats", ajoute Espargaró. "L'équipe n'attend pas que nous soyons satisfaits d'un top 10, et ce n'est pas ce que j'attends. Je vais faire tout mon possible pour réussir ce que cette équipe a réussi ces dernières années."

Lire aussi :

Cette réussite est en grande partie due à Marc Márquez, vainqueur de six titres eu cours de ses sept premières saisons en MotoGP, avant un coup d'arrêt brutal en raison de sa blessure en ouverture de la saison 2020. La date du retour à la compétition du #93 reste inconnue après la lourde intervention chirurgicale qu'il a subie fin 2020 mais Espargaro est impatient de se confronter à lui, même si les pilotes qui l'ont précédé dans l'équipe, comme Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo, ont rarement su se hisser à son niveau.

"Je pense que partager l'équipe avec Marc est l'une des raisons qui m'ont poussé à rejoindre Repsol Honda Team. Je me suis battu avec Marc pendant de nombreuses années dans les plus petites catégories et j'ai pris beaucoup de plaisir, j'ai mûri avec lui, en me battant avec lui course après course, et cela définit le pilote que je suis aujourd'hui. Quand on se bat face à l'un des meilleurs pilotes au monde, on a tendance à progresser plus vite. La meilleure façon de progresser est de se confronter à quelqu'un qui est à ton niveau, ou encore meilleur que toi. Donc c'est pour ça que j'ai changé d'équipe, je voulais voir mon niveau face à Marc, c'est sûr que c'est l'un des meilleurs sur la grille."

La Honda a souvent la réputation d'être taillée pour le style de Marc Márquez et c'est en s'inspirant du leader de la marque que Takaaki Nakagami a progressé en 2020. Pol Espargaró ne s'inquiète pas, pensant même que la RC213V lui conviendra également : "J'ai souvent vu des photos et des vidéos de cette moto et je vois que c'est une moto physiquement assez petite. Ces motos plus petites permettent de les manier comme on l'entend, elles ont tendance à bouger un peu plus mais c'est le genre de machine que j'aime piloter. Il faut s'impliquer sur la moto, on est celui qui dit à la moto quoi faire. Parfois, c'est sûr qu'il faut un peu forcer la moto pour faire des choses qu'elle ne veut pas, mais c'est mon style de pilotage. J'aime freiner tard, et j'ai vu que tous les pilotes Repsol Honda arrivaient à freiner très tard et avec beaucoup d'agressivité ; cela me favorise vraiment grâce à mon style de pilotage."

Espargaró sera "super nerveux" en découvrant la Honda

Pol Espargaró a déjà pu poser aux côtés de sa Honda mais ce n'est qu'au début du mois de mars, lors des tests ajoutés à Losail, qu'il pourra découvrir sa nouvelle moto en piste, et il sait déjà que ce moment qu'il attend depuis le début de sa carrière sera particulièrement émouvant.

"Je peux déjà dire que je serai nerveux, super nerveux, je tremblerai et je ne pense pas que j'arriverai à dormir la nuit précédente !" reconnaît Espargaró. "C'est un chapitre de ma vie que j'ai toujours essayé d'imaginer. J'attends vraiment avec impatience le moment où je monterai sur la moto pour la première fois, je pense que c'est un moment que je n'oublierai jamais et je veux vraiment en profiter."

"Quand vous imaginez vraiment porter ces couleurs ou piloter une telle moto et que vous le faites enfin, c'est incroyable", ajoute-t-il. "Vous atteignez vos rêves, et je vis mon rêve. Oui, à 100%."

Je pense que j'arrive chez Repsol Honda Team au meilleur moment de ma carrière. Quand tu es où tu le veux, au bon moment, tu réalises un rêve, et sans le moindre doute, je réalise un rêve en ce moment.

Pol Espargaró

Malgré les difficultés rencontrées par Honda en 2020, année durant laquelle KTM a décroché ses premiers succès, Pol Espargaró n'a exprimé aucun doute sur sa décision et il est fier d'intégrer une équipe qui a dominé l'essentiel de la dernière décennie et qui l'a longtemps fait rêver. Le Champion 2013 du MotoGP estime qu'il entame cette nouvelle phase de sa carrière au bon moment après trois saisons dans une équipe satellite, Tech3, et quatre dans un autre team factory, celui de KTM.

"C'est incroyable de porter ces couleurs. J'ai vu les meilleurs pilotes au monde gagner des titres et des courses avec ces couleurs, pendant de nombreuses années. Ces couleurs sont associées à la gloire pour moi. Cela signifie qu'on a tout ce qu'il faut. Elles disent que tu es là où tous les pilotes veulent réussir et veulent finir. Quand je roulais en 125cc, en Moto2 et même en MotoGP, l'équipe était sur le podium presque à chaque course. C'est particulier de voir ces couleurs associées à ton numéro. C'est très particulier."

Lire aussi :

"Dès le début, je savais clairement où je voulais aller, où je devais être, où je voulais me voir pour m'évaluer et voir ce dont j'étais capable. La meilleure façon de le faire est d'être dans la meilleure équipe au monde, avec la meilleure moto au monde et aux côtés du meilleur pilote au monde. Je pense que j'arrive chez Repsol Honda Team au meilleur moment de ma carrière. Quand tu es où tu le veux, au bon moment, tu réalises un rêve, et sans le moindre doute, je réalise un rêve en ce moment."

partages
commentaires

Voir aussi :

Poncharal accueille Petrucci : "Un pilote heureux est un pilote rapide"

Article précédent

Poncharal accueille Petrucci : "Un pilote heureux est un pilote rapide"

Article suivant

L'ingénieur de Márquez ne voit pas l'option Dovizioso d'un bon œil

L'ingénieur de Márquez ne voit pas l'option Dovizioso d'un bon œil
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Pol Espargaró
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021