Pour Espargaró, Honda n'a pas besoin d'une moto "totalement nouvelle"

Pol Espargaró pense que Honda aura "très vite" des évolutions permettant de corriger ses faiblesses actuelles et que la marque n'aura pas besoin de modifier totalement sa moto.

Pour Espargaró, Honda n'a pas besoin d'une moto "totalement nouvelle"

Honda traverse la période la plus difficile de son Histoire en MotoGP. La marque occupe la cinquième et avant-dernière place du championnat des constructeurs, sept petits points devant Aprilia, et elle n'a plus connu le succès depuis Valence 2019, grâce à Marc Márquez, une période de disette longue de 21 courses et inédite pour la firme nippone, qui a conscience que des changements sont nécessaires sur sa machine pour permettre à ses pilotes de retrouver le sommet.

Au lendemain d'un GP de Catalogne sans aucun représentant de Honda dans le top 10, le test post-course organisé à Barcelone a permis de mieux identifier pourquoi la RC213V manque de grip arrière et souffre en sortie de courbe. "On n'avait pas de grosses nouveautés", a cependant rappelé Pol Espargaró ce jeudi au Sachsenring, estimant que Honda a désormais suffisamment d'informations pour apporter les correctifs nécessaires, sans avoir à totalement modifier sa moto : "On est dans un processus de compréhension de nos problèmes, et on essaie de comprendre précisément les soucis. Après, on construira un nouveau châssis, de nouveaux bras oscillant qui arriveront très vite."

Lire aussi :

"Mais nous sommes dans ce processus, à tester de petites nouveautés, des choses anciennes qui pourraient être utiles. Avec toutes les informations et les données à la disposition de Honda, celles de maintenant et du passé, je pense qu'on pourra bien améliorer la situation. On n'a pas besoin de construire une moto totalement nouvelle pour corriger nos problèmes actuels. Ce qui est bien, c'est que Honda a passé beaucoup d'années en MotoGP, ils ont des données incroyables pour tous les problèmes rencontrés dans leur Histoire, et ils ont des solutions à ces problèmes. Nous sommes dans une phase de découverte."

Espargaró espère valider certaines idées apparues durant le test en Catalogne ce week-end au Sachsenring, un tracé plus tortueux : "Nous avons testé différentes choses sur la moto à Barcelone, certaines ont très bien fonctionné et après un bon test, on veut rouler ailleurs pour remettre la moto en piste et voir si ce qu'on a testé était bon ou pas. À ce stade, nous sommes satisfaits mais nous ne savons pas à quoi nous attendre. Il faut attendre les EL1 demain matin."

Une ambiance plus positive chez Honda

Le Sachsenring semble être le terrain idéal pour offrir un rebond à Honda. Après trois succès consécutifs de Dani Pedrosa, Marc Márquez a remporté toutes les courses qu'il a disputées sur ce circuit en MotoGP depuis 2013 et il est logiquement très attendu ce week-end, malgré les limitations physiques qui sont encore les siennes. En 2019, Cal Crutchlow l'avait accompagné sur le podium au guidon de sa Honda de l'équipe LCR. Espargaró ignore si un bon résultat sera possible ce week-end mais il sent une atmosphère plus positive au sein du team officiel.

"C'est sûr que les données des années précédentes seront utiles, mais la moto a beaucoup changé depuis un an. On n'a pas roulé l'an dernier, donc les souvenirs du Sachsenring sont plus anciens. Mais c'est un endroit où normalement, Marc et toutes les Honda sont très en forme. Marc et Cal ont fait de très bonnes courses ces dernières années. Après Barcelone, on a fait des progrès lors du test et c'était assez positif au final. En arrivant ici, où Honda est performant, on sent que l'ambiance est plus positive que d'habitude. On attend de débuter le week-end. Il fait vraiment très chaud. Il faut voir quels pneus vont fonctionner parce que les conditions sont souvent critiques ici, et pas aussi chaudes qu'aujourd'hui et ce week-end. On verra."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Álex Rins reçoit le feu vert pour son retour au Sachsenring
Article précédent

Álex Rins reçoit le feu vert pour son retour au Sachsenring

Article suivant

Álex Rins envoyait un SMS quand il est tombé à vélo

Álex Rins envoyait un SMS quand il est tombé à vélo
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021