Pol Espargaró - "Nous avons beaucoup de pain sur la planche"

Libéré de ses obligations avec Yamaha, le pilote espagnol revient sur les premiers essais qu'il a réalisés sur la RC16 en novembre dernier, sur le circuit de Valence.

Pol Espargaró - "Nous avons beaucoup de pain sur la planche"
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team, Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing, Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing

Après avoir passé ses trois premières saisons en MotoGP au sein de l’équipe Yamaha Tech3, Pol Espargaró a rejoint cet hiver KTM en vue des grands débuts de la marque autrichienne dans le championnat. Bien qu'il n'ait participé qu'à une seule des deux séances d'essais organisées en Espagne en novembre dernier, l'Ibère a pu faire part de ses premières sensations au site officiel du MotoGP.

"Nous utilisons des fourches différentes, de la marque WP, que personne d’autre n’utilise […] et je n’ai pas rencontré de problèmes avec elles. Mais au cours de la saison, avec les changements de pistes et de réglages, il faudra voir si c’est un avantage ou un problème", explique le pilote espagnol en soulignant les particularités de la RC16.

Des signes distinctifs qui ne s'arrêtent pas là puisque la marque de Mattighofen utilise aussi des cadres tubulaires sur ses machines : "Concernant le châssis tubulaire, la chose la plus inquiétante n'est pas qu'il soit mauvais, mais que ce soit tout nouveau", poursuit Espargaró, "Personne ne l'a jamais essayé, pas même en Moto2. Alors, certes, KTM l'utilise en motocross ou en enduro, et dans tous les championnats où ils sont impliqués. Mais c'est très différent de ce que le MotoGP a l'habitude de faire (ces dernières années, ndlr). Nous allons donc travailler aussi dur que possible pour être compétitifs, mais ce ne sera pas facile."

2017, une année d'apprentissage

Pour atteindre ce seuil de compétitivité, Pol Espargaró espère travailler en bonne intelligence avec son coéquipier, Bradley Smith, et créer des synergies qui permettront à KTM de se mettre rapidement au niveau de la concurrence.

"Ton coéquipier est le premier pilote à battre, mais il faut qu’on travaille tous ensemble lors de cette première saison, à plus forte raison parce que nous avons beaucoup de pain sur la planche", affirme l'Espagnol. "Bien sûr, à chaque fois que tu améliores la moto, ton coéquipier peut réutiliser les infos et cette expérience. Mais pour espérer le succès, il est important d’apprendre et de s’aider les uns les autres afin d’avoir un bon rythme. Mais pour le moment il faut partir du début, y aller étape par étape et travailler ensemble. Une fois que nous serons aux avant-postes, ce jour-là on pourra se permettre de se battre entre nous."

Mais si KTM part de zéro cette année, la marque autrichienne espère bien faire bonne figure dès 2017, même si Espargaró se veut réaliste et base la prochaine saison sous le signe de l’apprentissage : "KTM a beaucoup de grandes idées. Quel que soit le championnat dans lequel ils s’engagent, ils s’imposent."

"Nous avons confiance dans notre potentiel, mais c’est un tout nouveau projet, et nous allons nous battre contre Honda, Yamaha, Suzuki ou Ducati. Des équipes qui sont dans le circuit MotoGP depuis de longues années", prévient l'Espagnol, "Nous avons besoin d’expérience […], nous ne pouvons pas prétendre nous présenter sur la première course au Qatar et viser le podium […]. Mais je suis optimiste. De la première course à la dernière, nous allons améliorer la moto et nous attendrons la deuxième année avant de viser de tels résultats."

partages
commentaires
Un nouveau coach spécialiste en nutrition pour Jorge Lorenzo

Article précédent

Un nouveau coach spécialiste en nutrition pour Jorge Lorenzo

Article suivant

Le Hungaroring se rénove et veut reconquérir le MotoGP

Le Hungaroring se rénove et veut reconquérir le MotoGP
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021