MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Pol Espargaró - "Yamaha n'a pas tenu ses promesses"

partages
commentaires
Pol Espargaró - "Yamaha n'a pas tenu ses promesses"
Par :
Traduit par: Léna Buffa
28 févr. 2016 à 14:59

Pol Espargaró n'est pas content et sa colère est apparue évidente lorsqu'il s'est entretenu avec Motorsport.com, il y a quelques jours à Phillip Island.

Pol Espargaro, Tech 3 Yamaha
Pol Espargaro, Tech 3 Yamaha
Pol Espargaró, Tech 3 Yamaha
Sortie pour Pol Espargaro, Tech 3 Yamaha
Pol Espargaró, Tech 3 Yamaha
La Yamaha de Pol Espargaro, Tech 3 après son accident
Pol Espargaro, Tech 3 Yamaha
Pol Espargaro, Tech 3 Yamaha

Le pilote espagnol ne se sent pas du tout à l'aise avec sa Yamaha et cela génère chez lui une forte frustration. Celle-ci est d'autant plus forte que, de l'autre côté du stand Tech3, Bradley Smith est en grande forme.

Seul pilote avec Rossi à avoir marqué des points à chaque course l'an dernier, le Britannique s'est classé sixième du championnat derrière les pilotes Yamaha factory, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, les Honda de Marc Márquez et Dani Pedrosa et la Ducati d'Andrea Iannone. Avec 181 unités, son compteur affichait 67 points de plus que celui son coéquipier, neuvième.

Pol Espargaró estime que les responsables de son retard sur son coéquipier sont Yamaha et lui-même, plus ou moins à parts égales. "Le début de l'année a été désastreux. Ensuite, on a progressé et la fin n'a pas été si mauvaise", juge l'Espagnol auprès de Motorsport.com.

Puis il analyse ses problèmes : "En MotoGP, le style de pilotage est la clé et c'est probablement encore plus vrai chez Yamaha. Je n'y arrive pas avec cette moto, et on a essayé de mille façons différentes. La seule façon d'être rapide en pilotant cette moto, c'est comme le fait Jorge. Et de ce point de vue là, il est blanc et je suis noir."

Espargaró attend l'aide de Yamaha

La semaine dernière, pendant la deuxième séance d'essais de pré-saison, en Australie, l'Espagnol a peu à peu réduit son retard sur les premiers. Septième le premier jour à 1"3 de Danilo Petrucci, il était treizième le lendemain à 1 seconde de Maverick Viñales, puis huitième le dernier jour à une demi-seconde de Marc Márquez.

Alors que la troisième séance d'essais débutera mercredi au Qatar, Pol Espargaró réfléchit à la façon de progresser dans le classement, tout en sachant que ce ne sera pas facile. Et ça le sera d'autant moins si Yamaha ne lui apporte pas son aide.

"J'ai besoin de leur aide et je ne la ressens pas. La première année, ils voulaient des résultats et ils les ont eus : j'ai terminé sixième en dépit d'être rookie. Ma moto était la première des satellites. C'est vrai que 2015 ne s'est pas bien passé, mais tout est très lié", explique-t-il.

"Mes résultats n'ont pas été bons et je ne m'en cache pas. Mais Yamaha nous a fait beaucoup de promesses qu'ils n'ont pas tenu. La saison dernière, on pouvait utiliser cinq moteurs et on en a utilisé seulement trois. On n'a pas eu la boîte de vitesses seamless. Alors, dans quelle mesure suis-je pilote officiel ?" s'interroge le Catalan.

Et Pol Espargaró partage une dernière réflexion : "Je ne pense pas que ce soit une question de ressources, parce que c'est Yamaha qui me paye et j'ai un bon contrat. Mais c'est peut-être stupide d'être pilote d'usine si j'ai la même moto que Bradley. Parfois, je préférerais gagner moins et qu'ils me donnent du meilleur matériel."

Article suivant
Loris Baz - "L'objectif ? Le top 10, voire mieux"

Article précédent

Loris Baz - "L'objectif ? Le top 10, voire mieux"

Article suivant

Vos moments marquants - Le duel Rossi-Biaggi

Vos moments marquants - Le duel Rossi-Biaggi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Pol Espargaró
Équipes Tech 3
Auteur Oriol Puigdemont