Qualifs - Pole surprise de Miller, Pedrosa et Zarco surnagent

Le pilote australien a réussi son pari de chausser des pneus slicks pour aller chercher sa première pole en MotoGP. Dans des conditions pluvieuses, Assen 2016 est dans bon nombre d'esprits.

Qualifs - Pole surprise de Miller, Pedrosa et Zarco surnagent
Le poleman Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Le deuxième, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, le poleman Jack Miller, Pramac Racing, le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Tito Rabat, Avintia Racing
Tito Rabat, Avintia Racing
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Karel Abraham, Angel Nieto Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Scott Redding, Aprilia Racing Team Gresini
Scott Redding, Aprilia Racing Team Gresini

C'était à prévoir : la séance de qualifications du Grand Prix d'Argentine s'est déroulée dans des conditions humides, dans la poursuite de la lente mais certaine dégradation des conditions climatiques au-dessus du circuit de Termas de Río Hondo.

Comme à l'accoutumée, la première partie des qualifications a donné lieu à une rude bataille pour les deux dernières places encore vacantes en Q2. Tous les regards se sont bien sûr tournés vers les Ducati officielles, qui ne sont pas parvenues à se frayer un chemin dans le top 10 vendredi et se sont fait piéger – déjà – par les conditions météo lors des EL3, qui ne leur a pas donné l'occasion de défendre leurs chances.

Espargaró et Dovizioso repêchés 

Les Desmosedici avaient donc des raisons de se racheter, et elles n'ont pas déçu cette fois-ci, Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso tapant d'emblée les deux premières places de la Q1. Elles y resteront durant la quasi-totalité de ces 15 premières minutes, avant qu'Aleix Espargaró composte in extremis son ticket pour la Q2 grâce à un dernier tour lancé toute en guidonnage en sortie du dernier virage !

 

Si les sourires ont donc été de retour chez Aprilia, Lorenzo n'a eu quant à lui que ses yeux pour pleurer, Karel Abraham lui damant également le pion au dernier instant pour le repousser à la 14e place.

Le Majorquin n'est cependant pas le seul pilote Ducati à ne pas passer le couperet, Danilo Petrucci n'ayant pu faire mieux que la 18e position dans ce qui constitue jusqu'à présent un Grand Prix à oublier pour le pilote Pramac.

La déception a été palpable également du côté d'Álvaro Bautista, qui n'a pas été en mesure de réitérer la très bonne performance dont il a été l'auteur lors des EL3, où il avait fini à la troisième place dans des conditions similaires.

Et le plus rapide des rookies est Siméon !

Concernant les rookies, la petite surprise est venue de Xavier Siméon, le plus rapide d'entre eux avec le 17e temps, alors que ses quatre compères terminent dans les cinq dernières places.

Pour ce qui est d'Aleix Espargaro et Andrea Dovizioso, les deux rescapés n'ont eu que quelques minutes pour souffler avant de reprendre la piste dans le cadre de la Q2. Le premier cité a d'ailleurs continué sur son excellente lancée dans la seconde partie des qualifications, trustant les premières places en compagnie de Johann Zarco, claquant un remarquable 1'48"783, au prix d'un joli tout droit dans le premier virage suivant !

Le pilote Aprilia venait juste de reprendre la première place à un Marc Márquez qui venait pourtant de faire forte impression en réalisant une série de sauvetages dans l'avant-dernier virage pour signer un chrono qui n'est resté en haut de la feuille des temps que l'espace de quelques secondes.

Pari des slicks réussi pour Miller

Les dernières minutes ont donné lieu à de gros paris de la part de certains pilotes, qui ont joué leur va-tout en chaussant des pneus slicks. Ce fut notamment le cas de Valentino Rossi, qui y est allé de sa petite excursion hors-piste, mais aussi de Jack Miller.

Mais alors qu'on était en droit de penser que ce choix, pour le moins osé, allait s'avérer prématuré compte tenu du trop faible assèchement de la piste, l'Australien a fait preuve de témérité pour aller chercher la pole position dans son tout dernier tour lancé, non sans de multiples frayeurs au guidon de sa GP17 !

 

L'Australien a ainsi devancé Dani Pedrosa qui a longtemps cru tenir la pole position, ainsi que Johann Zarco, remarquable troisième et qui aura une très bonne carte à jouer en course demain.

Marc Márquez, qu'on pensait imbattable sur le circuit argentin après que celui-ci a enlevé trois des quatre séances d'essais libres jusqu'ici, n'a pu faire mieux que la sixième place. Il est ainsi le troisième chaînon d'une deuxième ligne 100% espagnole, Tito Rabat et Álex Rins ayant signé respectivement les quatrième et cinquième places.

Il faut ensuite descendre au septième rang pour trouver le point de chute d'Aleix Espargaró, qui n'a pas du tout démérité et a défendu ses chances comme un diable ce samedi, à l'image de ce qu'il avait déjà réalisé à Motegi l'an dernier dans de pareilles conditions. Il devance Dovizioso et Maverick Viñales, premier pilote Yamaha officiel sur la grille, alors que Rossi doit se contenter de la 11e place, pris en sandwich entre Cal Crutchlow, dont la déception était visible à l'issue de la séance, et Andrea Iannone.

Place maintenant à la course, dont le départ est prévu à 20h, heure française, demain.

Grand Prix d'Argentine - Q2
Pos.PilotesMotoToursTrsTemps/Écart
1 australia Jack Miller Ducati GP17 8 1'47.153 1:47.153
2 spain Dani Pedrosa Honda RC213V 7 1'47.330 0.177
3 france Johann Zarco Yamaha YZR-M1 7 1'47.365 0.212
4 spain Tito Rabat Ducati GP17 7 1'47.681 0.528
5 spain Álex Rins Suzuki GSX-RR 8 1'47.743 0.590
6 spain Marc Márquez Honda RC213V 7 1'47.754 0.601
7 spain Aleix Espargaró Aprilia RS-GP 8 1'47.845 0.692
8 italy Andrea Dovizioso Ducati GP18 6 1'48.247 1.094
9 spain Maverick Viñales Yamaha YZR-M1 8 1'49.044 1.891
10 united_kingdom Cal Crutchlow Honda RC213V 7 1'49.304 2.151
11 italy Valentino Rossi Yamaha YZR-M1 8 1'49.326 2.173
12 italy Andrea Iannone Suzuki GSX-RR 7 1'49.975 2.822
Grand Prix d'Argentine - Q1
Pos.PiloteMotoTrsTemps/Écart
1 spain Aleix Espargaró Aprilia RS-GP 8 1:49.128
2 italy Andrea Dovizioso Ducati GP18 6 0.390
3 czech_republic Karel Abraham Ducati GP16 8 0.750
4 spain Jorge Lorenzo Ducati GP18 7 0.935
5 united_kingdom Scott Redding Aprilia RS-GP 7 1.047
6 spain Pol Espargaró KTM RC16 7 1.196
7 belgium Xavier Siméon Ducati GP16 7 1.236
8 italy Danilo Petrucci Ducati GP18 8 1.321
9 spain Álvaro Bautista Ducati GP17 8 1.478
10 switzerland Thomas Lüthi Honda RC213V 7 1.705
11 united_kingdom Bradley Smith KTM RC16 8 1.879
12 italy Franco Morbidelli Honda RC213V 8 1.884
13 malaysia Hafizh Syahrin Yamaha YZR-M1 8 2.014
14 japan Takaaki Nakagami Honda RC213V 8 2.259

partages
commentaires
EL4 - Márquez atomise la concurrence sur le mouillé !

Article précédent

EL4 - Márquez atomise la concurrence sur le mouillé !

Article suivant

La grille de départ du GP d'Argentine MotoGP

La grille de départ du GP d'Argentine MotoGP
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021