Malgré le COVID-19, Portimão espère accueillir 50'000 spectateurs

Le Grand Prix du Portugal pourrait accueillir jusqu'à 50'000 spectateurs le jour de la course. Les deux rendez-vous de Valence se tiendront en revanche à huis clos.

Malgré le COVID-19, Portimão espère accueillir 50'000 spectateurs

La majorité des courses du MotoGP se sont déroulées sans public cette année, en raison de la pandémie de COVID-19. Les supporters n’ont été autorisés qu’à Misano, avec une jauge fixée à 10'000 personnes par jour, et au Mans, où 5000 spectateurs étaient en mesure d'être accueillis uniquement le dimanche, pour assister à la victoire de Danilo Petrucci. Le public sera en revanche absent des deux courses d’Aragón au cours des deux prochains week-ends.

Le Grand Prix du Portugal, ajouté tardivement au calendrier pour conclure la saison, souhaite accueillir des spectateurs et même qu’ils soient très nombreux. Paulo Pinheiro, le responsable du circuit de Portimão, a déjà annoncé la volonté de mettre en vente 30'000 billets, soit la moitié des capacités d’accueil de la piste. Selon les informations de Motorsport.com, les dirigeants de Portimão souhaitent porter cette capacité à 75%, soit 50'000 personnes.

Lire aussi :

Ces plans pourraient être mis à mal puisqu'en réponse à une hausse du nombre de cas, le Portugal a déclaré l'état de calamité mercredi soir, ce qui limite les rassemblements pour une durée de deux semaines. La course de Portimão est prévue le 22 novembre, après cette échéance, mais les restrictions pour cette date n'ont pas encore définies. En Formule 1, le Grand Prix de Turquie visait dans un premier temps 100'000 spectateurs avant d'être contraint d'organiser l'épreuve à huis clos.

Valence renonce à accueillir des spectateurs

Le circuit de Valence, théâtre de deux courses entre les manches d’Aragón et la finale de Portimão, espérait accueillir un nombre limité de spectateurs. Cependant, suite à des réunions avec des représentants des ministères régionaux de la Santé et des Sports, le circuit a annoncé que les épreuves se tiendraient à huis clos.

"Le Circuit Ricardo Tormo, en collaboration avec la Généralité de Catalogne [l'organisation politique de la communauté autonome de Catalogne], la Dorna, l’entreprise qui gère les droits du MotoGP, et le Conseil Municipal de Cheste, a travaillé sur la possibilité d’adapter le protocole pour permettre la présence de supporters", précise le circuit de Valence dans un communiqué. "Mais après avoir analysé la situation et l’évolution de la pandémie, le Grand Prix Motul de la Communauté de Valence et le Grand Prix d’Europe se tiendront à huis clos."

Lire aussi :

Habitué à accueillir autour de 100'000 personnes le jour de la course, Valence se prépare à deux week-ends particuliers cette année. "Nous avons fait de notre mieux, c’est notre engagement envers les passionnés de moto qui ont toujours rempli les tribunes du circuit", a déclaré Gonzalo Gobert, manager général du circuit, tout en déplorant la situation : "Il sera étrange d'accueillir les meilleurs pilotes du monde et de ne pas être en mesure de permettre la présence de supporters dans les gradins, mais la sécurité et la santé publique passent avant tout et nous pensons déjà à présenter le circuit et la Communauté de Valence sous son meilleur jour aux millions de spectateurs qui nous suivront devant leur téléviseur."

partages
commentaires
Honda et Repsol sur le point de prolonger leur partenariat
Article précédent

Honda et Repsol sur le point de prolonger leur partenariat

Article suivant

Doohan "coupable" de la même volonté de retour rapide que Márquez

Doohan "coupable" de la même volonté de retour rapide que Márquez
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021