Dans une position "pas fantastique", Rossi attend le soleil

Le pilote Yamaha ne cache pas avoir vécu un vendredi "difficile" au Mans, mais ressent les progrès que peut effectuer sa machine si la piste est sèche pour la suite du week-end tricolore.

C'est un Valentino Rossi mi-figue mi-raisin qui a dressé le bilan de sa première journée au Mans, ce vendredi. La pluie qui n'a pas épargné le tracé sarthois a rendu le travail compliqué pour tout le monde, et le pilote Yamaha espère déjà le retour du soleil pour samedi afin de mieux travailler sur la progression de sa machine.

Huitième du classement des temps combinés, dixième lors de la séance de l'après-midi – la plus détrempée des deux –, l'Italien fait partie de ces pilotes qui ont eu des difficultés à faire monter leurs pneus en températures dans ces conditions.

"C'est sûr, c'était une journée difficile, car les conditions sont plutôt mauvaises", regrette Rossi. "Nous devons comprendre si nous sommes en mesure d'améliorer le feeling avec la moto sur le sec, mais aujourd'hui, ce n'était pas possible. À chaque fois avec cette moto, j'ai énormément de mal en ce qui concerne les sensations sur le mouillé, particulièrement à Jerez. Au final, la position n'est pas fantastique car je suis seulement 10e. Mais les sensations s'améliorent."

En avoir le cœur net sur le sec

Car c'est le second volet du constat que réalise le Docteur au terme de ce vendredi. À ses yeux, la M1 est en progrès, mais il est impatient d'en avoir le cœur net sur une piste parfaitement sèche.

"Je me sens mieux, spécialement lors des essais libres de cet après-midi avec des conditions totalement détrempées, j'étais assez compétitif et j'ai toujours fait de bons tours", détaille-t-il. "Je pense pouvoir faire mieux, mais malheureusement, j'ai besoin de plus de tours pour mettre le pneu en température car il semble que les pneus pluie aient besoin d'un certain nombre de tours pour parvenir au maximum de leur performance."

"Je suis seulement dixième, mais le feeling est assez positif. Je me sens mieux avec la moto par rapport à Jerez. Désormais, nous devons attendre jusqu'à demain et espérer du sec, car c'est sans aucun doute une autre histoire sur le sec et nous voulons avoir la possibilité d'essayer la moto dans des conditions normales et essayer de comprendre si c'est mieux."

La hiérarchie qui se dessine pour le moment va dans le sens d'un avantage pour les Honda, mais l'heure des conclusions définitives est encore loin. Rossi craint-il toutefois un scénario semblable à celui vu à Jerez il y a deux semaines ? "Je ne l'espère pas", rétorque-t-il. "C'est difficile à dire. Il encore très tôt, mais c'est certain, il semble que désormais, la Honda soit très compétitive. Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes et essayer de trouver le bon feeling, travailler au maximum sur notre moto."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Réactions
Tags le mans, sensations