Pour Loris Baz, un GP très disputé et un écart stable au Championnat

L'écart entre Loris Baz et Héctor Barberá n'a pas changé au classement Open, malgré un Grand Prix d'Australie très disputé.

"C'était peut-être l'une des plus belles bagarres de l'année!" résume le pilote français, à l'unisson de ceux qui ont électrisé les avant-postes dans l'une des plus belles luttes pour la victoires auxquelles on ait jamais assisté.

Loris Baz a, lui, dû en découdre avec Yonny Hernández et Héctor Barberá, l'un au guidon d'une Ducati répondant au règlement Factory et l'autre disposant d'une Ducati Open. Deux machines puissantes et deux pilotes durs à cuire, face auxquels le Savoyard n'a eu de cesse de chercher une manière de s'échapper, en vain.

"Je ne sais pas combien de fois j'ai doublé Hernández et Barbera… peut-être vingt fois! Je les ai doublés à l'intérieur, à l'extérieur, j'ai tout fait pour qu'ils ne me doublent pas à nouveau. Le problème c'est qu'ils étaient deux contre moi : quand j'arrivais à en laisser un derrière, l'autre me passait, c'était donc assez compliqué."

"Je n'ai jamais vraiment réussi à être seul pendant un tour pour m'échapper," regrette le pilote Forward Racing. "Pourtant je pense que j'avais le rythme pour partir, j'avais un meilleur grip qu'eux. J'ai vraiment tout tenté mais ça ne l'a pas fait, on ne pouvait vraiment rien faire contre eux en ligne droite."

La dix-huitième place finalement décrochée à l'arrivée de ce Grand Prix d'Australie clôturait un week-end allé crescendo pour le Français. Il se plaignait en effet de mauvaises sensations sur la moto durant la première journée d'essais, tentant "de rester sur [ses] roues et de survivre, plutôt que de rouler vite." Les progrès sont arrivés grâce à de profonds changements de réglages et lui ont permis de jouer la gagne en qualifications (il s'est classé à un dixième du poleman Open) puis en course.

"Je me suis amusé et on ne perd pas de points, c'est le positif," soulignait Loris Baz en quittant Phillip Island. Après ce seizième rendez-vous de la saison, il compte toujours deux points de retard sur Héctor Barberá dans la hiérarchie mondiale, avec encore deux manches pour tenter de reprendre l'avantage.

Classement Open après Phillip Island

Pos Pilote Pts
1 Héctor Barberá 30 1 4 3 2 3 3 - - 3 1 - 3 - - 7 - - -
2 Loris Baz 28 - - 2 - 4 4 3 1 - - 1 - 13 - - - - -
3 Jack Miller 17 - 2 4 - - - 5 - 1 - - - 4 - - 1 - -
4 Nicky Hayden 16 - 3 - - 5 - - - - - - 4 - 1 3 - - -
5 Stefan Bradl 9 - - 1 - - - 8 - - - - - - - - - - -
6 Eugene Laverty 9 - - - - 2 1 4 - - - - - - 2 - - - -
7 Mike di Meglio 8 - - - - - - 2 - - - - 2 3 - 1 - - -
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Course
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Loris Baz
Équipes Forward Racing
Type d'article Résumé de course
Tags open, phillip island