Pour Pedrosa, le plaisir compte plus que la victoire

Dani Pedrosa avait entamé la saison de la plus mauvaise des façons, envisageant de mettre un terme à sa carrière à cause d'un arm-pump récurrent devenu particulièrement handicapant.

Six mois et demi plus tard, le voici de retour sur la plus haute marche du podium, récompense des progrès accomplis au prix de longs et douloureux efforts. "Depuis [le Qatar], j'ai fait beaucoup de choses pour en arriver là," résume sobrement le pilote espagnol, qui avoue ne pas s'être aussi bien senti depuis deux ans.

"J'ai pu gagner une course l'année dernière, mais je souffrais physiquement," se souvient-il en évoquant cette victoire en République Tchèque, la seule pour lui en 2014. "La course de Brno, je n'y vraiment pris aucun plaisir parce que je souffrais beaucoup sur la moto."

"[Dimanche] c'était différent, sur le mouillé tu as moins de stress physique que sur le sec et tu peux donc te concentrer davantage sur le pilotage," rappelle le pilote Repsol Honda.

"Plus que la victoire, ce qui est important c'est que j'ai pris beaucoup de plaisir en course et je me suis senti plutôt bien. C'est le bon côté du MotoGP, le fait de prendre du plaisir en course, comme ce fut également le cas la dernière fois avec Valentino."

En effet, Dani Pedrosa s'était déjà mis en valeur il y a deux semaines lors d'un épique duel contre Valentino Rossi. Une bagarre qu'il a remportée et qui lui a valu des félicitations et marques d'estime venues de toutes parts.

Il rappelle néanmoins que la joie de la victoire est tempérée par l'infériorité de la Honda sur la Yamaha, qui reste d'actualité. "Bien sûr, Aragón m'a donné de la confiance, ceci dit je savais que je n'aurais pas pu rattraper Jorge ou Valentino [sur le sec, au Japon]," indique-t-il, conscient que la météo a pesé dans sa victoire au Japon.

"Alors, oui, ça m'a donné une confiance générale mais on connaît nos limites avec la moto en fonction des différentes pistes. Techniquement, on doit travailler beaucoup pour l'année prochaine, on doit progresser parce que sur le sec on est clairement derrière."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Sous-évènement Course
Circuit Twin Ring Motegi
Pilotes Dani Pedrosa
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Actualités
Tags blessure, victoire