Pour Scott Redding, "les résultats ne sont pas là"

partages
Pour Scott Redding,
Par : Léna Buffa
14 juin 2015 à 06:30

Scott Redding, Marc VDS Racing Honda
Danilo Petrucci et Yonny Hernandez, Pramac Racing Ducati, et Scott Redding, Marc VDS Racing Honda
Scott Redding, Marc VDS Racing Honda
Scott Redding, Marc VDS Racing Honda
Scott Redding, Marc VDS Racing Honda
Scott Redding, Marc VDS Racing Honda
Scott Redding, Marc VDS Racing Team Honda

Les difficultés rencontrées par le clan Honda en ce début de saison ne concernent pas uniquement Marc Márquez et Dani Pedrosa, les pilotes satellites sont eux aussi aux prises avec des sensations perfectibles du même acabit.

Parmi eux, Scott Redding est à la fois le moins expérimenté et le plus modestement classé au Championnat, puisqu'il occupe à ce stade de la saison le quatorzième rang, désormais devancé par Pedrosa, pourtant absent lors de trois manches.

Voilà qui pousse Michael Bartholemy, Directeur de l'équipe Marc VDS, à tirer un bilan sans concession : "Nous ne sommes pas où nous espérions être en nous embarquant dans ce projet MotoGP, et nous devons mieux comprendre pourquoi. La situation est claire. Les résultats ne sont pas là et Scott n’est pas à l’aise sur la moto, il ne parvient pas à attaquer pour atteindre ce top dix dont il est capable."

La situation est claire : les résultats ne sont pas là et Scott n’est pas à l’aise sur la moto. Il souffre plus que les autres et nous devons comprendre pourquoi.

Michael Bartholemy, Directeur du team Marc VDS

"Les problèmes que nous rencontrons ne sont pas uniques, mais Scott souffre plus que les autres pilotes et nous devons comprendre pourquoi," souligne Bartholemy. "Beaucoup de gens ont investi du temps, des efforts et de l’argent dans ce projet, et ils l’ont fait avec des ambitions. Nous devons trouver une solution pour atteindre ces ambitions, et nous devons le faire rapidement."

Objectif top 10

Scott Redding ne sous-estime pas cette mauvaise passe et c'est avec un objectif clair qu'il est arrivé en Catalogne cette semaine, "notamment parvenir à mieux nous placer sur la grille en évitant d’avoir à passer par la Q1," annonçait-il. "En course, il faut que je parvienne à obtenir un meilleur feeling avec les pneus durant les premiers tours, notamment quand il fait chaud car il y a beaucoup de mouvement et il est très difficile de cerner les limites."

"Je pense que nous ne sommes pas très loin avec les réglages de la moto. C’est vrai qu’il y a des problèmes, notamment avec le manque de grip de l’arrière qui nous fait perdre du temps dans chaque virage, mais je pense que la prochaine marche, c’est à moi de la franchir," juge par ailleurs le pilote anglais, doté d'un nouveau châssis depuis trois manches. "On pourra vraiment se pencher sur les réglages quand j’aurai le rythme des autres pilotes Honda. Pour l’instant, je dois me concentrer sur ce que je peux améliorer, aussi bien en qualification qu’en course."

Depuis l'entame de ce week-end, le pilote témoigne de meilleures sensations, pourtant ce n'est pas encore suffisant. "Il nous manque un petit quelque chose par rapport aux meilleurs," tempère-t-il en effet, "et nous devons améliorer la traction de l’arrière car si j’arrive à rouler vite avec des pneus neufs, je perds à peu près une demi-seconde au tour quand ils sont dégradés. C’est trop, nous devons trouver quelque chose pour la course afin d’être moins agressif pour les pneus."

Dans ces circonstances, Redding doit se contenter d'une place en cinquième ligne pour la course de ce dimanche, une déception évidente pour son team manager. "[Vendredi], je pensais vraiment qu’on pourrait accéder directement à la Q2. Cela a malheureusement été plus compliqué du fait que l’on se soit retrouvé avec Pedrosa et Iannone. Quoi qu’il en soit, avoir Barbera devant nous signifie que nous n’avons pas réalisé la meilleure des performances," rappelle Michael Bartholemy, regrettant que son pilote ait été moins rapide en qualifications qu'en essais libres.

La pression est forte pour Scott Redding, qui n'est entré qu'une fois dans le top 10 à ce stade de la saison, avec une neuvième place décrochée en Argentine. Ses performances en qualifications sont du même ordre, sa sixième position sur la grille texane constituant son seul placement sur l'une des trois premières lignes de la grille de départ.

Prochain article MotoGP
LIVE MotoGP - Le Grand Prix de Catalogne

Article précédent

LIVE MotoGP - Le Grand Prix de Catalogne

Article suivant

Andrea Dovizioso pense toujours au podium

Andrea Dovizioso pense toujours au podium

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Qualifications
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Scott Redding
Équipes Marc VDS Racing Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de qualifications