Premier objectif rempli pour Ducati
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Yonny Hernandez, Danilo Petrucci, Pramac Racing Ducati, Andrea Iannone et Andrea Dovizioso, Ducati Team sur la Piazza del Campo, Siena
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Les progrès de Ducati se concrétisent aujourd'hui par un succès qui figurait parmi les ambitions des Rouges pour cette saison, une pole position sur le Grand Prix d'Italie.

C'est à Andrea Iannone que reviendra l'honneur d'installer demain la GP15 au meilleur emplacement sur la grille, une première pour lui en catégorie reine. "C'est un jour incroyable et un moment spécial, avec cette première pole, en Italie, et au guidon d'une moto italienne," se réjouit-il, premier Italien en pole au guidon d'une machine transalpine depuis Giacomo Agostini en 1972 à Imola.

"Je suis très content de cette journée! Vu mon état, ce résultat n'était vraiment pas évident, mais avec mon équipe on a réussi à faire du bon travail," souligne-t-il. "Cette pole est vraiment importante pour moi, parce la journée d'hier a été difficile, je n'arrivais pas à comprendre si la moto progressait ou pas. Mais aujourd'hui on a beaucoup progressé et je suis extrêmement satisfait. L'équipe a été parfaite et ma GP15 a bien fonctionné. J'ai signé le nouveau record du circuit et le nouveau record de vitesse."

Cette réussite était loin d'être acquise pour Iannone, compte tenu de la blessure contractée ici-même il y a deux semaines et demie et qui, aujourd'hui encore, le fait souffrir et limite ses forces. L'aide de la Clinica Mobile s'est avérée précieuse pour ces qualifications, mais sa résistance sur la durée reste incertaine.

"Le seul problème, c'est toujours l'état de mon épaule. Il faudra beaucoup de temps pour qu'elle récupère à 100%. La course sera difficile, mais je ne lâcherai pas," promet-il. "Il est certain que mon épaule n'est pas prête pour une grosse bagarre, mais je ferai de mon mieux. Je veux avoir des pensées positives, c'est très important."

Rendez-vous au premier virage

Andrea Iannone ne veut pas se laisser abattre et donne rendez-vous à San Donato : "J'espère prendre un bon départ, parce que Jorge [Lorenzo] est très dangereux. Je veux passer le premier virage en premier."

Ce sera également l'un des objectifs d'Andrea Dovizioso, qui s'élancera de la troisième position. "Ces qualifs ont été magnifiques pour notre équipe, parce que nous avons placé deux Ducati GP15 en première ligne. Je suis très content de mon chrono : un tour lancé en 1'46.6 au Mugello, c'est toujours difficile," rappelle-t-il. "J'ai eu de bonnes sensations avec la moto quand j'ai bouclé mon tour. Je veux remercier toute mon équipe, on a vraiment bien travaillé et amélioré la moto tout au long du week-end."

S'il est en parfaite forme, Dovizioso s'en tient à la même analyse qu'au début du week-end en craignant de ne pouvoir maintenir sa rapidité sur la durée et de souffrir de l'usure de ses gommes. "Ce n'est qu'en course que nous verrons si nous avons suffisamment bien travaillé pour avoir un rythme régulier pendant 23 tours," reconnaît-il. "Je crois qu'on a la vitesse pour se battre avec Lorenzo, mais il faut voir si on a assez progressé pour rester avec lui jusqu'au bout. Ce sera difficile, c'est un fait."

Il a été confirmé que les deux Ducati officielles bénéficient ici d'un nouveau moteur présentant "quelques évolutions" et notamment plus de couple. La course donnera demain son verdict sur la compétitivité de la machine, huit ans après la dernière pole de la marque au Mugello. En 2007, Casey Stoner n'avait toutefois pu terminer qu'en quatrième position.

 

partages
Qualifs - 1ère pole pour Iannone; Rossi et Márquez partiront de loin

Article précédent

Qualifs - 1ère pole pour Iannone; Rossi et Márquez partiront de loin

Article suivant

9 millièmes valent à Márquez sa "pire qualif en MotoGP"

9 millièmes valent à Márquez sa "pire qualif en MotoGP"
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021