Avec son premier podium, Rins a rattrapé son erreur au Qatar

Le pilote espagnol a arraché son premier podium dans la catégorie reine en Argentine, après avoir évolué tout au long de la course aux avant-postes.

Avec son premier podium, Rins a rattrapé son erreur au Qatar
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Le troisième, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP, le deuxième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Podium : le deuxième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, le vainqueur Cal Crutchlow, Team LCR Honda, le troisième, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Álex Rins, Team Suzuki MotoGP
Álex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Álex Rins, Team Suzuki MotoGP

Son abandon en fin de course au Qatar avait été un crève-cœur, mais cette fois-ci Álex Rins a su mener sa barque jusqu'au bout en Argentine, avec un résultat de premier ordre puisque celui-ci a terminé sur le podium, le premier concernant Suzuki depuis 2016.

Parti depuis la cinquième place sur la grille, l'Espagnol a su accrocher le bon wagon pour viser un temps la victoire, multipliant les attaques, souvent trop agressives pour être couronnées de succès, sur Jack Miller alors en tête.

La bataille finale pour la tête de course s'est jouée entre Cal Crutchlow et Johann Zarco, et le pilote Suzuki a dû se contenter de la troisième place. Mais à l'arrivée, celui-ci a su savourer ce résultat obtenu après de nombreuses galères l'an dernier.

"Je suis très content de ce podium, mon premier en MotoGP", s'est-il félicité, content que le travail réalisé depuis cet hiver paye enfin, et ce malgré la désillusion au Qatar. "On a beaucoup travaillé cet hiver, à l'usine et moi aussi, et je suis assez content. Au Qatar j'ai fait une petite erreur et j'ai chuté, mais je pensais pouvoir finir top 5 ou top 6."

Mais cette fois-ci, la chance a tourné, et Rins a pu ferrailler aux avant-postes jusqu'à avoir des vues sur la victoire. "J'essayais de rester calme sur la grille, mais avec le retard j'étais un peu nerveux, mais je suis resté calme dès le départ", a-t-il expliqué. "J'étais derrière Jack quasiment toute la course, je pensais que si je le dépassais je pouvais peut-être creuser l'écart car j'y allais tranquille derrière lui. J'ai essayé de le dépasser trois ou quatre fois, mais les conditions de piste étaient mauvaises. Quand j'étais premier en milieu de course, j'ai fait une petite erreur et je me suis dit de rester calme. Je suis très content, bravo à ces gars car la course n'était pas simple."

Un résultat opportun

L'osmose semble parfaite dans le clan Suzuki, où Rins se dit satisfait des progrès effectués depuis l'an passé, lui qui semble avoir pris l'ascendant en ce début de saison sur son coéquipier Andrea Iannone. "On travaille vraiment dur, on s'est beaucoup amélioré lors de la pré-saison, et mon expérience est plus élevée", reprend-il. "Je suis assez content car on travaille d'une bonne manière. Je ne sais pas quand la victoire arrivera, mais on est proche."

Une chose est sûre : ce premier podium dans la catégorie reine arrive à point nommé, à l'heure où la renégociation des contrats va débuter pour la plupart des pilotes. "Je suis très content avec eux, car l'année dernière n'était pas simple, et le soutien que j'ai senti était très fort, comme une famille", détaille-t-il. "Après cette course, on va commencer à parler, et je ne sais pas ce qui va se passer mais si je reste avec Suzuki, je serai très content."

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Márquez "mérite une pénalité très forte", selon Jarvis

Article précédent

Márquez "mérite une pénalité très forte", selon Jarvis

Article suivant

Contact Márquez-Rossi : "Un incident de course" pour Honda

Contact Márquez-Rossi : "Un incident de course" pour Honda
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021