Une première pole sans qualifs pour Viñales !

La première pole position de Viñales en MotoGP restera liée à une journée des plus particulières, puisque les qualifications du Grand Prix du Qatar ont dû être annulées après de fortes pluies.

Maverick Viñales a décroché sa première pole position en catégorie reine et la première avec Yamaha de manière quelque peu inhabituelle, puisqu'il n'a pas eu à en passer par les qualifications.

"Ça a été très étrange", concède le pilote espagnol, convaincu qu'il était impossible de prendre la piste dans ces conditions, mixtes mais aussi avec des portions tout bonnement détrempées : "C'était difficile. Ça n'était ni totalement adapté aux pneus pluie, ni totalement aux pneus slicks. Je pense que c'était trop risqué de prendre la piste. Bien sûr, certains pilotes seront déçus et d'autres un peu plus contents, mais pour moi la sécurité passe avant tout."

Celui en qui beaucoup voient un favori depuis son excellente intersaison n'avait peut-être pas besoin de l'annulation des séances du jour pour se positionner sur le meilleur emplacement de la grille, néanmoins sa préparation en est chamboulée. Il comptait en effet sur les Essais Libres 4 pour mener des tests d'électronique et évaluer le comportement de sa moto en pneus usés et avec le réservoir plein.

"On est un peu déçus de ne pas avoir pu rouler et essayer la moto en réglages course, mais on le fera demain. Pour tous ceux qui ne peuvent pas travailler comme ils le voudraient, c'est un peu décevant", concède l'Espagnol, qui pourra compter sur un warm-up rallongé à 30 minutes pour finaliser son travail.

Malgré ce manque de roulage aujourd'hui, c'est un Maverick Viñales en confiance qui s'apprête à disputer sa première course au guidon de la Yamaha YZR-M1, lui qui s'est montré compétitif et à l'aise durant toute la préparation de cette saison et de ce premier Grand Prix.

"Dès les EL1, je me suis senti très bien, j'ai fait un très bon tour, encore plus rapide que la pole position de l'année dernière. Je suis très content d'être aussi rapide. On sait qu'on a un bon rythme pour demain. Je vais essayer de suivre mon propre rythme", anticipe-t-il. "On va juste apporter les derniers ajustements au warm-up. Il sera important de terminer le warm-up avec un bon feeling, ensuite je vais faire ma course et espérons que la météo reste bonne."

"Le set-up est globalement le même que pendant les tests. Mon rythme était très bon, on a donc juste essayé d'utiliser les mêmes réglages avec peut-être de petites modifications parce que le niveau de grip est très bas en comparaison des tests. Le warm-up sera important pour contrôler le niveau de grip et voir quels réglages d'adopter pour la course", explique-t-il.

Vers une course en groupe ?

Il a beau avoir dominé les débats à ce stade du week-end, Maverick Viñales sait pertinemment que d'autres pilotes ont suffisamment de ressources pour lui contester la victoire dimanche soir.

"Je pense qu'au moins les dix premiers tours se feront en groupe. Ce sont toujours des courses en groupe au Qatar. Je vais essayer d'attaquer dès le départ et on va voir ce qui se passe. De nombreux pilotes seront en mesure de se battre avec moi aux avant-postes et je ferai de mon mieux."

"Dovizioso est assez proche, je sais qu'il sera dans le coup. Valentino [Rossi] peut prendre un super départ en partant de la dixième place, et puis peut-être Andrea [Iannone], Marc [Márquez]. Les premiers tours seront difficiles. On va essayer de bien partir, attaquer et adopter mon propre rythme. Si on reste en groupe, il est important de prendre le minimum de risques et d'imprimer le rythme de la course."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Sous-évènement Qualifications
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Réactions