De premiers essais consacrés au moteur pour Honda

partages
commentaires
De premiers essais consacrés au moteur pour Honda
Par :

Le constructeur japonais n'a clairement pas montré tout son jeu lors de ces trois premiers jours de tests en Malaisie, préférant se focaliser sur la mise au point de son moteur avant de viser la performance.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Le carénage de la moto de Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Tel pourrait être la devise de Marc Márquez au moment où les premiers essais de la saison 2018 viennent de toucher à leur fin en Malaisie. Le Champion du monde en titre n'est en effet pas vraiment sorti de l'ombre ces trois derniers jours, bouclant chacun d'eux avec le septième temps.

Rien de bien inquiétant cependant pour le pilote Honda, qui préfère en effet s'assurer des fondamentaux de sa machine avant de chasser le chronomètre. En ce sens, son approche de la pré-saison a drastiquement changé depuis ses débuts en MotoGP, il y a déjà cinq ans.

"En 2013, 2014 et 2015, j'étais toujours les yeux rivés sur les écrans, à regarder si je pouvais faire un time attack, prendre des risques, et je chutais beaucoup lors de la pré-saison", rappelle-t-il ainsi. "Mais depuis 2016, j'essaie toujours de trouver une bonne base, car c'est le plus important. Et quand je me sentirai prêt, je le ferai [attaquer]. Mais nous avons bien débuté cette pré-saison, et comme beaucoup d'autres pilotes l'ont indiqué, ce tracé est spécial."

Obtenir le plus rapidement une base saine sur la nouvelle RC213V, tel était donc l'objectif de Márquez et de Honda à Sepang. En ce sens, celui-ci semble avoir été atteint, et l'Espagnol a ainsi été en capacité d'analyser le comportement de sa moto lors d'une simulation de course, avec toujours le moteur en tête.

"Pour être honnête, aujourd'hui je n'ai piloté qu'avec le nouveau moteur. Nous avons changé les réglages, beaucoup de choses, et nous avons trouvé une bonne base, un bon équilibre avec ce moteur", explique ainsi Márquez. "Ensuite, quand je me suis senti prêt, j'ai fait un long run, car je pense que c'était le plus important, de faire beaucoup de tours, pour voir la dégradation des pneus, comment fonctionne l'électronique, justement lorsque les gommes s'usent. Et je me suis senti bien sur ces 15 tours."

Un bloc trop agressif

Le numéro 93 a par ailleurs concentré ses efforts sur le caractère de son moteur, qu'il juge pour l'heure trop agressif, là où à l'inverse celui-ci souffrait d'un déficit de puissance lors des deux dernières pré-saisons. "Pour le moment, le moteur est un peu trop agressif", confesse-t-il. "C'est ce qui m'inquiète un peu, car normalement on a un peu moins de puissance ici. À présent, nous allons nous rendre en Thaïlande, et ce seront plus ou moins les mêmes conditions, et ensuite viendra le Qatar, et il sera trop tard pour revenir en arrière. C'était donc ici qu'il fallait bien travailler avec l'électronique pour essayer de trouver un bon équilibre."

Des propos auxquels souscrit Dani Pedrosa, deuxième temps absolu de ces tests, qui confirme que Honda a surtout concentré ses efforts sur son bloc propulseur plutôt que dans les autres domaines. "On devait principalement tester le moteur sur ces essais", affirme le numéro 26, qui admet que le châssis n'était pas la priorité de la marque à l'aile dorée à Sepang. "L'objectif de ce test était d'avoir des informations, de la compréhension et des kilomètres sur le moteur, et de fournir un feedback quant à nos préférences. C'est le travail qu'ont mené les deux pilotes. On a aussi travaillé sur l'aérodynamique et les suspensions, mais pas tellement sur le châssis."

Avec Léna Buffa

Johann Zarco choisit de revenir à la Yamaha de 2016

Article précédent

Johann Zarco choisit de revenir à la Yamaha de 2016

Article suivant

Le moteur, "la partie importante" des essais selon Viñales

Le moteur, "la partie importante" des essais selon Viñales
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de Sepang en janvier
Catégorie Mardi
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Dani Pedrosa , Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck