Provocations et bagarre au domicile de Marc Márquez

partages
commentaires
Provocations et bagarre au domicile de Marc Márquez
Par : Basile Davoine
31 oct. 2015 à 18:11

Le double Champion du Monde de MotoGP est impliqué dans un incident avec deux journalistes italiens. Ces derniers auraient notamment tenté de s’introduire dans son domicile vendredi.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, en conférence de presse
Marc Marquez, Repsol Honda Team et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le poleman Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team et le troisième, Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP
Le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le poleman, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team et le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Cet incident survient quelques jours après l’énorme controverse du Grand Prix de Malaisie, durant lequel Valentino Rossi a été sanctionné pour une manœuvre antisportive sur Marc Márquez, qui interférait dans la lutte pour le titre entre les pilotes Yamaha. 

Les médias espagnols ont rapporté que deux journalistes italiens de l’émission satirique Le Iene [Les Hyènes, équivalent du Petit Journal français], Stefano Corti et Alessandro Onnis, se sont physiquement heurtés à Márquez après l’avoir attendu dans sa propriété de Lleida afin de tourner une séquence cocasse. Le pilote espagnol et sa famille ont tenté de mettre fin à ce tournage et des sources rapportent que les journalistes ont voulu s’introduire dans la propriété par le garage. S’en est suivie une bagarre, durant laquelle Márquez a été attrapé par le bras et le cou selon les informations du journal El Pais. La famille devait porter plainte ce samedi. 

"Un groupe de personnes est apparu devant la maison du pilote et a lancé des insultes, a agi de manière ridicule et humiliante envers le pilote lui-même et a même poussé et agressé ses proches", a fait savoir le management de Márquez dans un communiqué. "Compte tenu de la gravité de ces actes, ils doivent être condamnés et des procédures seront entamées contre ces personnes."

Caméra cassée, vidéos confisquées

Du côté de la production de l’émission italienne, c’est une toute autre version des faits qui a été livrée. 

"Nos Iene (hyènes) Stefano Corti et Alessandro Onnis se sont rendues ce vendredi après-midi en Espagne pour tenter de remettre au pilote MotoGP Marc Márquez la "Coppa di Minchia", un prix spécial créé pour célébrer les "manœuvres" du champion espagnol. Mais les choses ne se sont pas passées comme ils s'y attendaient", peut-on lire sur la page Facebook de l’émission très provocatrice et au second degré affirmé. 

"Nous sommes arrivés à proximité de l'habitation des parents du pilote, où nous avons rencontré Marc Márquez, son père, son frère et un ami. Quand nous avons essayé de remettre notre coupe, nous avons été agressés et, dans la bagarre, ils ont cassé la caméra et confisqué les cartes vidéos. Ils voulaient probablement une coupe plus grosse."

Les deux journalistes ont été hospitalisés pour se faire soigner après l’incident, alors qu’ils ont tenté de remettre ce fameux prix loufoque à Márquez, avec un trophée à l’allure sans équivoque (un pénis en plastique). 

Trophée phallique et appel au calme

Suite à l’ampleur prise par cette affaire, l’ancien pilote et aujourd’hui manager de Marc Márquez, Emilio Alzamora, a tenu un point presse ce samedi. L’ancien Champion du Monde 125cc a appelé au plus grand respect de son protégé. 

"Comme vous le savez tous, des évènements très malheureux ont eu lieu hier au domicile de Marc", a-t-il déclaré. "Cela va au-delà des limites du sport, de telles circonstances ne devraient jamais se produire. Nous entamerons des actions légales avec nos avocats pour suivre cette situation."

"Ce qui est important, c’est que Marc va bien, il essaie de se préparer comme d’habitude pour la prochaine course, en s’entraînant avec la routine qui est la sienne. A la lumière de ces évènements, nous appelons au respect pour Marc et sa famille. Cette situation est loin d’être normale et nous devons nous assurer qu'il puisse se préparer pour le dernier Grand Prix et travailler comme d’habitude, revenir à une vie normale."

Prochain article MotoGP
Pour Honda, un coup de pied de Rossi a bien fait chuter Márquez

Article précédent

Pour Honda, un coup de pied de Rossi a bien fait chuter Márquez

Article suivant

Un Monopoly… en version MotoGP!

Un Monopoly… en version MotoGP!

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités