Puig "désolé de n'avoir pu aider plus" Lorenzo

Alberto Puig s'est dit triste de n'avoir pu aider encore plus Jorge Lorenzo, après que ce dernier a annoncé qu'il mettait fin à sa carrière au terme d'une année plus que compliquée chez Honda.

Puig "désolé de n'avoir pu aider plus" Lorenzo

Parmi les personnes ayant rendu hommage à Jorge Lorenzo à l'annonce de sa retraite, Alberto Puig, team manager de l'équipe Repsol Honda, est peut-être celui qui l'a côtoyé de près le moins longtemps. Mais celui qui a accompagné l'ascension de Dani Pedrosa au sommet puis qui a été aux premières loges des récents succès de Marc Márquez a pu, tout au long de cette année 2019 très difficile pour le quintuple Champion du monde, découvrir le côté humain de Jorge Lorenzo. Un trait de personnalité qui n'est pas forcément décelé par le plus grand nombre, mais qui est ce qui a le plus marqué l'ancien pilote tout au long de la saison.

"Premièrement, je dois dire que j'ai rencontré beaucoup de top pilotes dans ma vie, dans mon travail en tant que directeur d'équipe. Je dois dire, et je le dis avec tous mes sentiments, que Jorge agissait comme une personne entière à 100%. Au-delà de la vision que les gens peuvent avoir de lui, c'est un vrai gentleman, et c'est un très bon gars, qui sait apprécier ce que les gens font pour lui, et il en est vraiment reconnaissant. Un champion avec cette caractéristique, c'est difficile à trouver", assure le team manager.

Lire aussi :

Puig a également signalé l'élégance de l'entourage du champion espagnol, quand l'heure d'annoncer la retraite a sonné : "Malheureusement, les choses n'ont pas fonctionné entre lui et Honda. Mais personnellement, je dois dire que j'ai été très impressionné par son humanité, et sa reconnaissance envers les personnes autour de lui. Je dois donc le remercier de ce fair-play. Et je dois aussi dire que son manager a été très correct dans sa façon de gérer la situation. J'ai vraiment été impressionné par sa façon de gérer cela, c'était une décision courageuse."

Alberto Puig conservera tout de même quelques regrets de la façon dont s'est déroulée l'association entre Jorge Lorenzo et Honda. Pointée comme une véritable dream team, l'équipe composée de Márquez et Lorenzo est en lutte pour le titre par équipes ce week-end, mais quasi exclusivement grâce à la saison incroyable du #93, alors que le #99 a vécu une année plus que difficile qui a précipité son départ. Puig accepte sa part de responsabilité dans la situation.

"Je suis juste triste de ne pas avoir pu plus l'aider, d'une certaine façon. Tous les pilotes que j'ai essayé de soutenir, pour une raison ou pour une autre, ont toujours réussi à obtenir des succès, en partie dus à leur potentiel, mais aussi à l'aide qu'on leur a apportée. Dans ce cas, cela n'a pas été possible, et j'en suis désolé."

Lire aussi :

Le palmarès de Jorge Lorenzo

partages
commentaires
Plus de test team européen pour Yamaha ? "C'est dommage"

Article précédent

Plus de test team européen pour Yamaha ? "C'est dommage"

Article suivant

Lorenzo, "un exemple" qui a inspiré Quartararo

Lorenzo, "un exemple" qui a inspiré Quartararo
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021