Qatar : un programme plus condensé qui n'effraie personne

Cette année, le Grand Prix du Qatar se déroulera sur trois jours et bénéficiera d'horaires avancés, dans l'optique de fournir au plateau de meilleures conditions de course.

Qatar : un programme plus condensé qui n'effraie personne

Jusqu'en 2017, le Grand Prix du Qatar était la seule épreuve à se dérouler sur quatre journées, au lieu de trois pour l'ensemble des autres manches du calendrier. En effet, l'ouverture du championnat se déroulait non pas un vendredi, mais un jeudi avec une première séance d'essais disputée en soirée.

Un programme ajusté aux contraintes de la météo, et plus précisément de la chaleur, qui rendait nécessaire – c'était du moins l'avis de la Direction de course jusqu'ici – de faire rouler les pilotes de nuit.

Mais à l'usage, le fait de rouler exclusivement de nuit n'a fait que remplacer un problème par un autre : en effet, à la fournaise a succédé l'humidité du désert qatari, à l'origine de nombreuses chutes en fin de soirée, comme l'a expliqué auprès du site officiel du MotoGP le patron de LCR, Lucio Cecchinello. "Je pense que c'est mieux, car lors des dernières saisons, lorsque nous faisions des essais, en particulier après 22h, il y avait vraiment une chute de température significative, ainsi qu'un taux d'humidité plus élevé, et c'était à l'origine de la plupart des accidents. Du point de vue de la sécurité, nous avons donc décidé de rouler plus tôt, et je pense que c'est ce qu'il fallait faire."

Décision a donc été prise de revenir à un déroulé de week-end plus conventionnel, sur trois jours, quitte à avancer les horaires de roulage. Ainsi, à titre d'exemple, le départ de la course n'aura pas lieu cette année à 20h heure française, mais à 17h.

Raisons sportives et financières

Au-delà de l'évolution des conditions en fin de journée (hausse de l'humidité donc, et baisse des températures, deux facteurs qui concourent à la réduction de l'adhérence et favorisent par extension les chutes), les organisateurs ont bien sûr gardé en tête la frayeur de l'an dernier, lorsque des intempéries ont retardé le départ de la course, sans toutefois amener à un report de celle-ci – comme en 2009 où le Grand Prix du Qatar avait été décalé au lundi.

En définitive, cet ajustement du programme n'inquiète pas outre mesure les responsables du paddock, à commencer par le patron de Suzuki, Davide Brivio. "C'est OK. Je pense que les lumières seront un peu différentes", a souligné l'Italien. "Ce sera donc une situation un peu inhabituelle de celle dont nous avons l'habitude lors de la course au Qatar."

Dans les faits, on peut s'interroger sur pourquoi ne pas avoir conservé quatre jours tout en avançant effectivement les horaires. Une raison économique sous-tend très certainement cette décision, avec une journée de frais en moins sur place. 

Le Grand Prix du Qatar débutera donc le vendredi 16 mars, avec une première séance d'essais prévue à 12h45 heure française.

 Programme du Grand Prix du Qatar

Jour Heure française Séance
Ven. 16 mars 12h45 - 13h30 Essais Libres 1
Ven. 16 mars 17h05 - 17h50 Essais Libres 2
Sam. 17 mars 12h35 - 13h20 Essais Libres 3
Sam. 17 mars 16h40 - 13h10 Essais Libres 4
Sam. 17 mars 17h20 - 17h35 Q1
Sam. 17 mars 17h45 - 18h Q2
Dim. 18 mars 12h40 - 13h Warm-up
Dim. 18 mars 17h Course

partages
commentaires
Márquez voit Nakagami comme le meilleur rookie en 2018

Article précédent

Márquez voit Nakagami comme le meilleur rookie en 2018

Article suivant

Avintia en ordre de marche pour 2018 avec Rabat et Siméon

Avintia en ordre de marche pour 2018 avec Rabat et Siméon
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021