Qualif - Marc Márquez donne la leçon
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

C’est une journée sans le moindre nuage qu’a vécue Marc Márquez, ce samedi, à Indianapolis. Le double Champion du Monde Honda, qui a triomphé déjà par quatre fois sur le Brickyard, a d’ores et déjà bien préparé une cinquième réalisation de rang en mettant sous l’éteignoir une concurrence qui semblait pourtant en mesure de lui tenir tête la veille. Mais elle n’aura fait qu’illusion.

La première séance d’essais libres du jour avait donné le ton et celui-ci s’est un peu plus précisé au terme d’un quatrième et dernier exercice conclu avec un chrono intimidant. MM93 repoussait alors son plus proche adversaire à plus de six dixièmes, et celui-ci n’était autre que Jorge Lorenzo. Un message qui s’est confirmé lors des qualifications, Marc Márquez terminant l’opération en étant le seul à revendiquer une performance en dessous des 1’32 au tour. 1’31.884 exactement. Et sans forcer son talent.

Dani Pedrosa a cravaché pour garder le contact et s’incline avec un écart honorable tandis que Jorge Lorenzo a rempli l’objectif de grimper sur la première ligne. La seconde rangée est pour le moins exotique avec Cal Crutchlow qui veut retrouver un guidon d’usine, Bradley Smith qui ne séduit pas un blason Yamaha mais qui est pourtant efficace et un Danilo Petrucci étincelant. L’Italien est sorti en tête des repêchages devant l’officiel de Borgo Panigale Andrea Dovizioso avant de réaliser cette performance de choix. Nul doute que celui que l’on surnomme "Petrux" est maintenant dans les petits papiers de Ducati.

Ce top six bouclé, il reste les accessits. Ceux-là sont pour Andrea Iannone et un Valentino Rossi qui goûtera sans doute peu à sa huitième position. Ses soucis perdurent et il faudra faire avec jusqu’au drapeau à damiers qui sera abaissé dimanche. Maverick Viñales est neuvième et premier des Suzuki.

La frustration du "Doctor" est sans doute partagée par un Dovizioso dixième et loin de ses ambitions de la veille où il pointait dans le trio de tête. Le transalpin contrôle les deux frères Espargaró, Pol menant devant Aleix. Côté Français, on notera un Di Meglio avant dernier qui a chuté lors de la Q.1.   

Q.2

 Cla  Nº  Pilote  MotoTemps/Ecart 
93  Marc Marquez Honda 1'31.884 
26  Dani Pedrosa Honda 0.171
99  Jorge Lorenzo Yamaha 0.302
35  Cal Crutchlow Honda 0.324
Danilo Petrucci Ducati 0.359
38  Bradley Smith Yamaha 0.385
29  Andrea Iannone Ducati 0.584
46  Valentino Rossi Yamaha 0.627
25  Maverick Viñales Suzuki 0.687
10  Andrea Dovizioso Ducati 0.752
11  44  Pol Espargaro Yamaha 0.786
12  41  Aleix Espargaro Suzuki 0.930

Q.1

Cla  Nº  Pilote  Moto Temps/Ecart 
Danilo Petrucci Ducati 1'32.886 
Andrea Dovizioso Ducati 0.205
45  Scott Redding Honda 0.284
Hector Barbera Ducati 0.313
68  Yonny Hernandez Ducati 0.392
43  Jack Miller Honda 0.495
Stefan Bradl Aprilia 0.936
19  Alvaro Bautista Aprilia 0.953
50  Eugene Laverty Honda 1.092
10  69  Nicky Hayden Honda 1.144
11  15  Alex de Angelis ART/Aprilia 1.340
12  63  Mike di Meglio Ducati 1.436
13  24  Toni Elias Honda 2.281
partages
commentaires
EL3 - Marc Márquez prend les commandes

Article précédent

EL3 - Marc Márquez prend les commandes

Article suivant

Troisième pole-position consécutive à Indianapolis pour Marc Márquez

Troisième pole-position consécutive à Indianapolis pour Marc Márquez
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021