Qualif - Record et pole position pour Márquez
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Andrea Iannone, Ducati Team

C’est un Marc Márquez impérial qui a abordé cet après-midi ensoleillé d’un Grand Prix d’Allemagne qui lui semble comme déjà acquis. Invaincu sur ce tracé depuis 2010, il est bien parti pour maintenir cette étonnante performance après avoir signé sa sixième pole position consécutive sur le Sachsenring. Une complicité avec ce tracé symbolisée par un nouveau record de la piste fixé lors de cet exercice qualificatif en 1’20.336. Soit six dixièmes de mieux que sa précédente référence, datant seulement de l’an dernier.

Une démonstration de force à laquelle ont tenté de résister un Dani Pedrosa tout de même six fois vainqueur sur ce circuit tourmenté et un Jorge Lorenzo qui n’a en revanche jamais rien gagné sur ce bitume. Les deux suivent cependant le leader du jour sur la première ligne avec un chrono en dessous des 1’22, ce qui n’est pas si mal.

Ceci dit, l’équipier de MM93 faisait un peu la moue au moment de faire le bilan, regrettant d’avoir été ostensiblement gêné par Cal Crutchlow dans son tour le plus véloce. Le Britannique, qui se classera dixième, s’excusera néanmoins de son étourderie. Une humeur radicalement différente transpirait d’un "Por Fuera" qui a bien géré son affaire en reprenant le costume de patron chez Yamaha. Pour la course au titre, il est dans une bonne position pour refaire une partie de son retard sur un Valentino Rossi qui peut avoir des regrets.

Le Doctor est en effet seulement sixième derrière les Ducati de Yonny Hernandez, sorti en tête des repêchages, et d’Andrea Iannone qui s’en sort mieux sur la GP15 officielle que son binôme Andrea Dovizioso, seulement onzième, devant la Suzuki de Maverick Viñales, lui aussi repêché.

Les choix techniques pour la course sont encore à faire

La troisième rangée est composée d’Aleix Espargaro, qui devance son frère Pol et un Bradley Smith qui espérait sans doute mieux au bilan de ses bonnes séances d’essais libres. Mais le Britannique, dès l’entame des hostilités, s’est fait une grosse chaleur qui l’a quelque peu refroidi.

Reste que pas mal d’interrogations restent en suspens pour la course dominicale. A commencer par le choix du pneu avant. La quatrième séance d’essais libres, généralement accomplie avec les réglages pour le Grand Prix, a révélé un doublé Honda, Márquez devançant Pedrosa et le duo roulant en pneu avant dur. Scott Redding suivait alors, mais le Britannique n’a pas réussi ses repêchages.

Quant aux Yamaha, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo étaient quatrième et cinquième à un peu plus d’une demi-seconde du double Champion du Monde du HRC. Mais l’Italien avait choisi un pneu médium alors que le Majorquin avait un asymétrique. Pour le pneu arrière cependant, l’ensemble du plateau semble avoir adopté la gomme medium. On le voit, les choix techniques ne sont pas encore faits pour une épreuve qui n’a pas livré tous ses secrets.

Classement Q.2

Cla  Nº  Pilote  Moto Temps/Ecart
93  Marc Marquez Honda 1'20.336 
26  Dani Pedrosa Honda 0.292
99  Jorge Lorenzo Yamaha 0.585
29  Andrea Iannone Ducati 0.693
68  Yonny Hernandez Ducati 0.779
46  Valentino Rossi Yamaha 0.884
41  Aleix Espargaro Suzuki 0.903
44  Pol Espargaro Yamaha 0.938
38  Bradley Smith Yamaha 0.993
10  35  Cal Crutchlow Honda 1.073
11  Andrea Dovizioso Ducati 1.167
12  25  Maverick Viñales Suzuki 1.460

Classement Q.1

 Cla  Nº  Pilote  Moto Temps/Ecart 
68  Yonny Hernandez Ducati  1'21.333
25  Maverick Viñales Suzuki 0.233
Hector Barbera Ducati 0.295
45  Scott Redding Honda 0.299
Danilo Petrucci Ducati 0.427
19  Alvaro Bautista Aprilia 0.716
15  Alex de Angelis ART/Aprilia 0.862
43  Jack Miller Honda 0.892
69  Nicky Hayden Honda 1.029
10  76  Loris Baz Yamaha Forward 1.061
11  63  Mike di Meglio Ducati 1.108
12  Hiroshi Aoyama Honda 1.210
13  50  Eugene Laverty Honda 1.360
14  70  Michael Laverty Aprilia 1.614
15  71  Claudio Corti Yamaha Forward 2.041

 

partages
EL3 - Márquez contrôle Lorenzo et Rossi

Article précédent

EL3 - Márquez contrôle Lorenzo et Rossi

Article suivant

Objectif Jorge Lorenzo pour Valentino Rossi

Objectif Jorge Lorenzo pour Valentino Rossi
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021