Qualifs - Marquez domine, Lorenzo anonyme

Le pilote officiel Honda n'a pas laissé le moindre doute sur sa capacité à signer la pole sur le Sachsenring, tandis que le Champion 2015 est tombé à deux reprises.

Qualifs - Marquez domine, Lorenzo anonyme
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Hector Barbera, Avintia Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Iannone, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Scott Redding, Pramac Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Le soleil est éclatant pour une séance de qualifications qui a son importance, sur un tracé proposant peu d'opportunités de dépassement. Marc Márquez le sait ; il doit claquer un temps pour avoir la chance de s'échapper en course, dimanche. Le Catalan ne fait pas dans la dentelle, et mène les débats (quasiment) de la première à la dernière minute ! "Je suis très satisfait de cette performance, mais surtout de mon rythme. Valentino Rossi n'est pas si loin que ça, et à mon avis il gère mieux les pneus usés que moi ; ça sera serré demain. Mais il ne faut pas oublier la météo, qui reste indécise pour demain", précise l'Espagnol.

La sensation de la journée vient de son compatriote Héctor Barberá. Sur sa Ducati privée, le porteur du numéro 8 a l'intelligence de sauter dans la roue du leader au classement actuel en début de séance. Bonne pioche, puisqu'il bénéficie de l'aspiration et d'une trajectoire idéale. C'est son meilleur résultat en qualifications dans la catégorie (il avait signé le troisième temps à Barcelone en 2012). "La piste convient bien à ma machine, je me sens à l'aise sur la Ducati", relate Barberá.

Jorge Lorenzo au tapis

Valentino Rossi complète la première ligne. L'Italien estime cependant qu'une meilleure séance aurait été possible. "Lors de mon deuxième run, j'ai été gêné par le trafic, alors que je visais la deuxième position." Mais il a de quoi sourire dans le parc fermé ; son équipier Jorge Lorenzo partira 11e ! Le Majorquin a vécu un après-midi cauchemardesque, marqué par deux chutes, destructrices pour le moral. C'était déjà suffisamment difficile pour lui, puisqu'il devait sauver sa tête en Q1. Mais alors qu'il tente d'intégrer le top 5 en Q2, il perd l'avant à vitesse relativement élevé au premier virage, et doit rentrer dans son garage la tête basse. Plus qu'un résultat inquiétant, c'est un manque de confiance qui guette l'Espagnol.

L'autre relative déception vient de Maverick Viñales. On le pensait dominateur vendredi, on le voit peu à peu reculer dans la hiérarchie aujourd'hui (6e). Les Ducati officielles sont également en difficulté (Andrea Dovizioso 7e, Andrea Iannone 9e). Tout ce beau monde va désormais débriefer dans les motor-homes en vue de la course !

MotoGP 2016 - GP d'Allemagne - Qualifications
P.PiloteMotoGap
1 93 Marc Márquez http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Honda_s.png Honda 1:21.160
2 8 Héctor Barberá http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Avintia_s.png Ducati 0.412
3 46 Valentino Rossi http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Yamaha_s.png Yamaha 0.506
4 9 Danilo Petrucci http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Pramac_s.png Ducati 0.506
5 44 Pol Espargaró http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Tech3_s.png Yamaha 0.578
6 25 Maverick Viñales http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Suzuki_s.png Suzuki 0.624
7 4 Andrea Dovizioso http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Ducati_s.png Ducati 0.698
8 41 Aleix Espargaró http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Suzuki_s.png Suzuki 0.723
9 29 Andrea Iannone http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Ducati_s.png Ducati 0.730
10 26 Dani Pedrosa http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Honda_s.png Honda 0.732
11 99 Jorge Lorenzo http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Yamaha_s.png Yamaha 0.928
12 68 Yonny Hernández http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Aspar_s.png Ducati 1.186
13 35 Cal Crutchlow http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/LCR_s.png Honda 0.071
14 38 Bradley Smith http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Tech3_s.png Yamaha 0.282
15 45 Scott Redding http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Pramac_s.png Ducati 0.524
16 43 Jack Miller http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/MarcVDS_s.png Honda 0.670
17 6 Stefan Bradl http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Aprilia_s.png Aprilia 0.781
18 50 Eugene Laverty http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Aspar_s.png Ducati 0.855
19 19 Álvaro Bautista http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Aprilia_s.png Aprilia 0.958
20 76 Loris Baz http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/Avintia_s.png Ducati 1.148
21 53 Tito Rabat http://cdn-1.motorsport.com/static/custom/car-thumbs/MOTOGP_2016/MarcVDS_s.png Honda 1.363
partages
commentaires
2,2 millions d'euros de bonus pour les teams privés

Article précédent

2,2 millions d'euros de bonus pour les teams privés

Article suivant

Maverick Viñales déçu, mais pas surpris

Maverick Viñales déçu, mais pas surpris
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021