Résumé de qualifications
MotoGP GP de Malaisie

Qualifs - Martín explose le record, les prétendants au titre à la peine

Jorge Martín a décroché la pole position au GP de Malaisie en battant le record de la piste de plus de cinq dixièmes. De leur côté, Pecco Bagnaia, Fabio Quartararo et Aleix Espargaró ont connu une Q2 compliquée.

Jorge Martin, Pramac Racing

Pour la seconde fois consécutive et la troisième fois de la saison, Jorge Martín a battu le record de la piste en qualifications. L'Espagnol prendra donc le départ du Grand Prix de Malaisie depuis la pole position, une place idéale pour tenter d'aller chercher sa première victoire de l'année qu'il attend toujours. La situation a été bien moins parfaite pour les trois prétendants au titre, qui ont rencontré des difficultés et seront sur les troisième et quatrième lignes.

Lire aussi :

Bagnaia se sauve, Miller chute

Si les séances du jour ont pu se dérouler sur le sec, la pluie était annoncée comme étant en train d'arriver à l'entame de la Q1, obligeant les pilotes à être performants dès les premières minutes pour sécuriser un chrono. Le peloton est donc entré en piste derrière Pecco Bagnaia, qui s'est retrouvé exclu du top 10 au terme des EL3 en raison d'une chute.

La concurrence s'annonçait toutefois rude puisque Jack Miller, Marc Márquez, Johann Zarco, Brad Binder ou encore Miguel Oliveira étaient également en Q1, mais contrairement à ce que craignait le pilote Ducati, la séance ne s'est pas déroulée dans des conditions mouillées.

Il a inscrit le premier chrono de référence en 1'58"895 devant Jack Miller, avant de l'améliorer de deux dixièmes. Quelques instants plus tard, Darryn Binder est parti à la faute avant d'être imité par Remy Gardner.

Au terme du premier run, Bagnaia menait toujours assez facilement et précédait Jack Miller de quatre dixièmes. Brad Binder, Cal Crutchlow et Johann Zarco complétaient le top 5 mais étaient distancés. Marc Márquez était 11e.

De retour en piste, c'était à l'Australien de se retrouver suivi par une partie du plateau, tandis que Bagnaia reprenait sa séance seul. Álex Márquez partait à la faute, tandis que son frère Marc se faisait une chaleur.

 

Personne n'a été en mesure d'améliorer le chrono de l'Italien qui s'est qualifié sans difficulté pour la Q2, où il rejoindra Aleix Espargaró et Fabio Quartararo. Longtemps second, Miller a finalement conclu quatrième à la suite d'un highside dans le virage 2. Il s'est ainsi vu doubler par Marc Márquez, qui était pourtant bloqué loin au classement et qui est donc aussi passé en Q2.

 

Brad Binder a pris la troisième place, signe de 13e position sur la grille. Johann Zarco a terminé huitième et s'élancera depuis la 18e place demain.

Malaysia GP de Malaisie - MotoGP - Q1

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Italy Pecco Bagnaia Ducati 6 1'58.645  
2 Spain Marc Márquez Honda 6 1'58.878 0.233
3 South Africa Brad Binder KTM 7 1'59.053 0.408
4 Australia Jack Miller Ducati 5 1'59.064 0.419
5 United Kingdom Cal Crutchlow Yamaha 7 1'59.256 0.611
6 Italy Fabio Di Giannantonio Ducati 7 1'59.278 0.633
7 Spain Pol Espargaró Honda 6 1'59.363 0.718
8 France Johann Zarco Ducati 6 1'59.690 1.045
9 Portugal Miguel Oliveira KTM 7 1'59.699 1.054
10 Australia Remy Gardner KTM 6 1'59.803 1.158
11 Spain Álex Márquez Honda 4 2'00.008 1.363
12 Spain Raúl Fernández KTM 7 2'00.077 1.432
13 Japan Tetsuta Nagashima Honda 6 2'00.803 2.158
14 South Africa Darryn Binder Yamaha 6 2'10.717 12.072

Bagnaia, Espargaró et Quartararo en difficulté

La pluie était toujours absente au moment d'entamer une Q2 qui pourrait être la plus importante de la saison, mais qui s'annonçait compliquée pour Fabio Quartararo. Le Français souffrait encore de la main à la suite de sa chute survenue en EL4.

Le ton a été donné dès le début puisque dès son premier tour lancé, Jorge Martín a battu le record de la piste de près de trois dixièmes, détenu depuis 2019 par Quartararo. Malgré son 1'58"021, l'Espagnol était suivi de près par Enea Bastianini, lui aussi sous la barre du record.

À quelques minutes de la fin de la séance, Martín menait toujours devant Bastianini. Luca Marini, Maverick Viñales et Marco Bezzecchi complétaient le top 5, juste devant Pecco Bagnaia, Franco Morbidelli et Aleix Espargaró. Fabio Quartararo occupait la 11e position et Marc Márquez 12e.

Les derniers instants ont offert plusieurs coups de théâtre. Bagnaia, tout d'abord, a chuté dans le virage 4 alors qu'il était en train d'améliorer le chrono de Martín, mettant un terme à sa séance. De son côté, Quartararo s'est fait une grosse chaleur dans le virage 8 mais est resté sur ses roues, quand Aleix Espargaró a chuté à son tour.

 

Pendant ce temps, Jorge Martín a explosé le record de la piste en passant sous la barre des 1'58 et en établissant une nouvelle référence en 1'57"790. Enea Bastianini et Marc Márquez ont complété la première ligne.

Malgré sa chute, Bagnaia conserve l'avantage sur la grille face à ses adversaires pour le titre puisqu'il a terminé neuvième, devant Espargaró qui sera dixième et Quartararo 12e. Avec tous les favoris en difficulté, la course s'annonce plus que jamais pleine d'enjeux.

Lire aussi :

Malaysia GP de Malaisie - MotoGP - Q2

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Spain Jorge Martín Ducati 6 1'57.790  
2 Italy Enea Bastianini Ducati 7 1'58.246 0.456
3 Spain Marc Márquez Honda 6 1'58.454 0.664
4 Italy Marco Bezzecchi Ducati 7 1'58.490 0.700
5 Spain Álex Rins Suzuki 7 1'58.575 0.785
6 Italy Luca Marini Ducati 7 1'58.579 0.789
7 Italy Franco Morbidelli Yamaha 6 1'58.654 0.864
8 Spain Maverick Viñales Aprilia 7 1'58.766 0.976
9 Italy Pecco Bagnaia Ducati 5 1'58.862 1.072
10 Spain Aleix Espargaró Aprilia 5 1'58.935 1.145
11 Spain Joan Mir Suzuki 6 1'59.145 1.355
12 France Fabio Quartararo Yamaha 6 1'59.215 1.425

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent EL4 - Bezzecchi et Ducati dominent, Quartararo à terre
Article suivant La grille de départ du GP de Malaisie MotoGP

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France