Qualifs - Première pole pour Pol Espargaró, Zarco épatant !

Pol Espargaró et KTM ont décroché leur première pole position MotoGP sur le circuit du Red Bull Ring, alors que Takaaki Nakagami et Johann Zarco ont eux aussi créé la surprise en s'invitant en première ligne.

Les qualifications du Grand Prix de Styrie ont offert leur lot de surprises et de performances impressionnantes de la part des 22 guerriers de la catégorie reine. Retardées de 20 minutes à la suite d'un incident en Moto3, les qualifications MotoGP ont débuté sous la menace d'un ciel de plus en plus chargé, mais le risque de voir la pluie s'abattre sur le circuit a peu à peu été repoussé, laissant le champ libre aux pilotes pour chasser le chrono.

Zarco impressionnant, Rossi au sol

Johann Zarco a fait son retour en piste lors de la Q1, lui qui a manqué les EL4 à la mi-journée après les 13 tours impressionnants qui ont marqué sa reprise ce matin. Après la première salve de tours lancés, le Français était quatrième en 1'24"454, distancé d'un peu moins de trois dixièmes par le premier leader, Danilo Petrucci, avec Brad Binder et Aleix Espargaró intercalés entre eux. Zarco a sans tarder été chercher une nouvelle amélioration pour se porter à sept millièmes de la Ducati officielle, incroyable d'aisance malgré un poignet droit opéré il y a trois jours.

Lire aussi :

Lorsque les machines ont refait leur apparition dans les stands pour être équipées d'un pneu arrière neuf, le trio de tête était contenu en… neuf millièmes ! Derrière Binder, alors troisième, Valentino Rossi était encore loin de la Q2, distancé de 0"169. En allant chercher un temps de 1'24"127 avec son pneu tendre, le Docteur s'est propulsé en tête, prenant une courte avance sur Petrucci. Dans la foulée, c'est Binder qui a pris les commandes avec un premier temps en 1'23 qui lui offrait près de deux dixièmes de marge sur le pilote Yamaha !

Pour quatre millièmes de mieux, c'est Iker Lecuona qui s'est emparé de la première place devant la KTM de l'équipe officielle. Qui pouvait dire mieux ? Eh bien, Johann Zarco ! Avec un temps de 1'23"609, celui qui devra prendre le départ de la pitlane dimanche est allé chercher la première place avec une avance colossale de plus de trois dixièmes sur la KTM du team Tech3 !

Lire aussi :

Lancé dans une dernière attaque qui semblait pouvoir le refaire grimper au classement, Rossi a perdu le contrôle de sa Yamaha dans l'insidieux virage 9, et la messe était dite pour le #46. Lecuona restait toutefois sous la menace, et Petrucci est parvenu à ses fins en lui arrachant la deuxième place : c'est donc lui qui s'est invité en Q2, aux côtés de Zarco, au grand dam du rookie espagnol, ainsi qualifié 13e.

Également recalés au terme de cette séance, Binder a obtenu la 14e place et Rossi la 15e. Cal Crutchlow n'a pas été en mesure de se mêler à la lutte pour les premières positions et devra se contenter de la 17e position sur la grille.

 

Espargaró vs Nakagami

Dans la seconde partie des qualifications, Fabio Quartararo a été le premier à retrouver la zone des 1'23, rapidement imité par Johann Zarco. Le duo français a ainsi pris les commandes de la séance devant un Takaaki Nakagami toujours solide parmi les outsiders et les deux Suzuki. Après avoir vu son premier tour annulé pour avoir dépassé les limites de la piste, Maverick Viñales s'est à son tour invité dans le groupe de tête, avant une attaque en règle des KTM qui a placé Oliveira quatrième et Pol Espargaro en tête, avec une nouvelle référence en 1'23"645.

Le stand LCR a repris des couleurs avec le chrono de 1'23"602 posté par Nakagami, nouveau leader avant le changement de pneu. Ces premières minutes avaient déjà été intenses, mais il restait à livrer un time attack digne de ce nom et l'on pensait que certains en avaient encore en réserve, notamment Andrea Dovizioso, seulement dixième à ce stade. La suite allait toutefois confirmer un duel Espargaró-Nakagami.

Lorsque l'intensité a grimpé d'un cran, Pol Espargaró a repris les rênes en 1'23"580, de quoi lui offrir une avance de 22 millièmes sur le pilote japonais, courte mais suffisante. Touché à l'épaule ce matin, Jack Miller avait manqué les EL4 à la mi-journée, mais il a mené ces qualifications sans se ménager, et il s'est porté à cet instant au troisième rang. Joan Mir l'a toutefois délogé de la première ligne, puis c'est Zarco qui s'est invité à nouveau dans le trio de tête.

Le top 3 n'allait plus évoluer et c'est bien Pol Espargaró qui a fait main basse sur la pole position, sa première en MotoGP, malgré une ultime attaque de Nakagami, dont le dernier tour a été annulé pour avoir dépassé les limites de la piste. Auteur du quatrième temps, Mir pourra malgré tout prendre le départ de la première ligne compte tenu de la pénalité de Zarco, premier pilote Ducati cet après-midi et pourtant destiné à s'élancer de la pitlane.

Miller a obtenu le cinquième temps final de cette séance, devant Viñales, Rins et Oliveira. Ayant visiblement manqué de réussite, Dovizioso n'a pu faire mieux que neuvième, devant un Quartararo également en difficulté durant cette séance. Leurs coéquipiers, Franco Morbidelli et Danilo Petrucci, n'ont pas non plus trouvé la clé pour jouer les premières places durant ces qualifications.

Austria GP de Styrie - Q2

P. Pilote Moto Temps Écart Intervalle
1 Spain Pol Espargaró KTM 1'23.580    
2 Japan Takaaki Nakagami Honda 1'23.602 0.022 0.022
3 France Johann Zarco Ducati 1'23.632 0.052 0.030
4 Spain Joan Mir Suzuki 1'23.678 0.098 0.046
5 Australia Jack Miller Ducati 1'23.700 0.120 0.022
6 Spain Maverick Viñales Yamaha 1'23.778 0.198 0.078
7 Spain Álex Rins Suzuki 1'23.782 0.202 0.004
8 Portugal Miguel Oliveira KTM 1'23.797 0.217 0.015
9 Italy Andrea Dovizioso Ducati 1'23.849 0.269 0.052
10 France Fabio Quartararo Yamaha 1'23.866 0.286 0.017
11 Italy Franco Morbidelli Yamaha 1'24.021 0.441 0.155
12 Italy Danilo Petrucci Ducati 1'24.174 0.594 0.153

Austria GP de Styrie - Q1

P. Pilote Moto Temps Écart Intervalle
1 France Johann Zarco Ducati 1'23.609    
2 Italy Danilo Petrucci Ducati 1'23.772 0.163 0.163
3 Spain Iker Lecuona KTM 1'23.928 0.319 0.156
4 South Africa Brad Binder KTM 1'23.932 0.323 0.004
5 Italy Valentino Rossi Yamaha 1'24.127 0.518 0.195
6 Italy Michele Pirro Ducati 1'24.273 0.664 0.146
7 Spain Álex Márquez Honda 1'24.370 0.761 0.097
8 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 1'24.401 0.792 0.031
9 United Kingdom Bradley Smith Aprilia 1'24.416 0.807 0.015
10 Spain Aleix Espargaró Aprilia 1'24.429 0.820 0.013
11 Germany Stefan Bradl Honda 1'24.667 1.058 0.238
12 Spain Tito Rabat Ducati 1'24.916 1.307 0.249

partages
commentaires
EL4 - Nakagami devant, Miller incertain pour les qualifications

Article précédent

EL4 - Nakagami devant, Miller incertain pour les qualifications

Article suivant

Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"

Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021