Biaggi : 2021, peut-être la consécration pour Quartararo

Selon l'ancien pilote, la saison 2020 permettra de comprendre si 2021 pourrait déjà être l'année de Fabio Quartararo, lui qui "a fait souffler un vent nouveau" sur le MotoGP la saison dernière. Mais saura-t-il gérer ses nouvelles responsabilités et la pression ?

Comme beaucoup, Max Biaggi ne cache pas son admiration pour Fabio Quartararo, après avoir observé l'éclosion surprise du jeune Français la saison dernière. À seulement 20 ans, le Niçois a non seulement décroché le titre mérité de Rookie de l'année, mais il a aussi largement marqué les esprits en battant tous les pilotes indépendants du championnat et en se classant dans le top 5 de la saison, avec à son palmarès six pole positions, sept podiums et des bagarres spectaculaires face à un Marc Márquez pourtant au sommet de son art.

"Un pilote comme Quartararo a fait des choses excellentes à ses débuts. Il a surpris un peu tout le monde parce que cela faisait des années que l'on ne voyait pas un pilote comme lui, c'est indéniable. Il a fait souffler un vent nouveau, c'est un pilote qui est parti de rien pour devenir pratiquement un top pilote en MotoGP à ses débuts", souligne Biaggi auprès de Sky Italia.

Séduit, le sextuple Champion du monde voit en Quartararo un prétendant évident pour le titre dès la saison prochaine. De quoi présager d'autres confrontations avec Márquez ! "S'il confirme les attentes et cette progression en 2020, alors il sera déjà prêt à se battre pour le titre en 2021, lorsqu'il sera pilote officiel. Dès cette saison, on comprendra si 2021 sera l'année de sa consécration", estime Max Biaggi.

Lire aussi :

"Je pense qu'il a beaucoup de talent, il a la jeunesse pour lui, l'envie d'y arriver, ce qui est le plus important parce que cela aide dans les moments difficiles. À mon avis, 2020 sera l'année où il pourra montrer qu'il peut gagner, et en 2021 il sera le coéquipier de Viñales et il aura la possibilité de battre Márquez. Et Márquez l'a déjà compris."

Jorge Lorenzo, qui a eu l'opportunité de partager la piste avec le pilote Petronas la saison passée, va désormais pouvoir l'observer de près en ayant rejoint le giron Yamaha. Mais le Majorquin est lui aussi déjà convaincu et pressent que le #20 pourrait bien être celui qui parviendra à rivaliser avec un Marc Márquez faisant pourtant office de référence absolue du MotoGP actuel.

"Quartararo sera toujours meilleur, parce qu'un pilote s'améliore chaque année. S'il continue comme ça, en travaillant et sans se blesser, il fera partie des favoris pour le titre", assure-t-il auprès de Sky Italia. Et de poursuivre dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport : "Il est sympa de nature, il est toujours solaire, pas méchant. Mais en piste, il se transforme. Il a beaucoup de talent et cela a désormais émergé. Est-ce qu'il sera le grand adversaire de Márquez ? Qui sait. Le sport et le MotoGP offrent des surprises, mais si Yamaha améliore son moteur et sa traction, je pense que Fabio sera plus fort qu'en 2019, avec plus d'expérience et plus de confiance."

De nouvelles responsabilité et une nouvelle pression

Reste que Quartararo devra composer cette année avec un paramètre nouveau, lui qui est désormais très attendu après les signaux envoyés la saison passée. De l'avis général, la victoire n'est plus qu'une question de temps et c'est une case incontournable que devra cocher le Français en 2020, avant d'intégrer l'équipe officielle Yamaha l'année prochaine.

Ces attentes pourraient toutefois générer une certaine pression, selon Pol Espargaró, qui déjà s'est étonné de voir le Français moins éclatant lors des tests de pré-saison. "Quartararo n'a pas été aussi compétitif que l'année dernière, d'autant qu'il est maintenant pilote officiel et en tant que tel il commence à essayer beaucoup de nouveautés et ça complique les choses", estime le pilote KTM.

Lire aussi :

Pour autant, l'Espagnol n'exclut pas que Quartararo puisse être le prochain Champion du monde : "C'est possible, c'est un pilote très fort. Il est jeune, il a soif de victoire, il n'a peur de rien et il est dans une très bonne équipe. Mais maintenant son travail sera difficile, parce que ça n'est pas facile de sélectionner le nouveau matériel à monter sur la moto et d'être tout de suite compétitif", prévient-il. "Il fera probablement des erreurs et il va devoir faire travailler sa tête, pour le développement, pour gérer la pression, pour obtenir des résultats. Maintenant il y a tout cela et en plus il doit se confronter à deux top pilotes comme Viñales et Rossi, ça ne sera pas facile."

Prochain employeur de Fabio Quartararo, Massimo Meregalli ne craint pas que 2020 puisse être une saison plus compliquée pour le Français, confiant qu'il a les ressources pour s'adapter à son nouveau statut. "Il aura sûrement plus de pression, mais il est jeune. Étant donné la façon dont il a abordé la saison l'année dernière et la façon dont il a mené les tests jusqu'à présent, à mon avis il peut très bien gérer cela", balaye le directeur de l'équipe officielle Yamaha.

partages
commentaires
Les débuts MotoGP de Quartararo en 10 moments marquants

Article précédent

Les débuts MotoGP de Quartararo en 10 moments marquants

Article suivant

C'était un 21 avril : Márquez plus jeune vainqueur en MotoGP

C'était un 21 avril : Márquez plus jeune vainqueur en MotoGP
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021