MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL3 dans
12 Heures
:
21 Minutes
:
50 Secondes
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
13 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours

Quartararo : "Aucune erreur de bout en bout" pour signer le podium

partages
commentaires
Quartararo : "Aucune erreur de bout en bout" pour signer le podium
Par :
11 août 2019 à 14:41

Second sur la grille de départ après sa très solide performance des qualifications, samedi après-midi, Fabio Quartararo a rallié à l'arrivée du Grand Prix d'Autriche seulement une position plus bas, sur la troisième marche du podium, au terme d'une course constante lors de laquelle il a fait cavalier seul en troisième position après avoir mené les cinq premiers tours.

À cette occasion, le Français est non seulement le meilleur pilote Yamaha au passage du drapeau à damier, mais il égale par ailleurs tout simplement la meilleure réalisation d'un pilote de la marque japonaise sur le Red Bull Ring depuis la troisième position établie par Jorge Lorenzo en 2016 !

Le moins que l'on puisse dire est que Fabio Quartararo a fait vibrer ses supporters lors de cette course. Profitant d'un bon départ, "El Diablo" voyait la lutte entre ses compagnons de première ligne Marc Márquez et Andrea Dovizioso débuter dès le premier freinage. Et c'est alors que les deux pilotes ne lâchaient rien pour s'emparer des commandes de la course et viraient large ensemble au troisième virage qu'ils permirent au Français de prendre la tête de la course et de franchir le premier tour avec une avance de 0"8 sur ses poursuivants !

Lire aussi :

"On ne se serait jamais attendu à mener cette course", sourit Quartararo avec ravissement. "J'ai pris un bon départ mais ai perdu une seule positon et Marc et Andrea se sont trouvés très proches, ce qui fait que j'ai mené la course ! Je n'avais pas encore l'expérience de gérer le pneu arrière tendre et j'en ai emmagasiné et finalement, on signe le podium", résume-t-il avec simplicité.

Une course propre de bout en bout

Rapidement en effet, ceux qui tinrent en haleine les spectateurs du Red Bull Ring jusque dans l'ultime virage ont imposé leur rythme de course aux commandes, laissant Quartararo aligner de solides tours constants en troisième position et contenir les espoirs de Valentino Rossi de venir menacer la troisième marche du podium après la chute de Jack Miller. C'est tour par tour que Quartararo s'est éloigné du Docteur, ne lui laissant aucune chance de venir proposer une première confrontation roues contres roues en course.

"C'est quelque chose qui m'a vraiment impressionné", avoue le pilote Petronas SRT au sujet de sa propre régularité en course. "Je n'ai pas fait d'erreur de bout en bout et normalement on en fait toujours une petite. Mais je n'ai jamais manqué un freinage ou une corde, c'est vraiment précieux sur 28 tours, et je me suis senti fort. En plus, je suis en forme physiquement [à l'arrivée]."

Lire aussi :

Quant à la confrontation directe avec Rossi, qui avait failli avoir lieu en République Tchèque, il y a une semaine, elle est encore reportée ! "À Brno, j'ai fait de mon mieux : je pensais que ce serait la première fois avec mon idole d'enfance et aujourd'hui, je me suis dit que peut-être il allait revenir alors j'ai poussé, et pris un dixième puis un autre. Ensuite, j'ai eu une seconde [de marge] : c'est super d'arriver devant mon idole !"

Le podium autrichien est d'autant plus spectaculaire que Quartararo avouait n'avoir aucune attente particulière avant la course sur un tracé où il prévoyait une possible descente progressive dans la hiérarchie en raison de caractéristiques ne convenant pas à sa monture et à la gestion des enveloppes pneumatiques. "Il n'y a que Yamaha qui a utilisé le soft", fait-il remarquer, oubliant cependant que le vainqueur Dovizioso en était aussi équipé. "J'ai cédé du temps mais au final, j'ai pu freiner plus tard à la fin et j'en ai appris sur cette piste où les freinages sont si durs. C'était un circuit difficile pour Yamaha."

En plus de sa performance du jour, Quartararo bénéficie des chutes de ses deux rivaux directs Jack Miller et Cal Crutchlow pour les dépasser au tableau du championnat du monde des pilotes. La prochaine course, en Grande-Bretagne, devrait sur le papier mieux convenir à sa machine. L'optimisme est donc de mise après une telle journée. "C'est sûr que Silverstone est un circuit qui a l'air de vraiment bien convenir à la Yamaha. Nous ferons de notre mieux, pas à pas, sans s'échauffer l'esprit. C'est chouette d'arriver à Silverstone avec un podium en Autriche !"

 

Article suivant
Championnat - Márquez capitalise, Quartararo gagne deux places

Article précédent

Championnat - Márquez capitalise, Quartararo gagne deux places

Article suivant

Dovizioso : "C'était le dernier virage, il fallait que j'essaye !"

Dovizioso : "C'était le dernier virage, il fallait que j'essaye !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Fabio Quartararo
Auteur Guillaume Navarro