Devenir pilote officiel sans avoir gagné ne gênerait pas Quartararo

Le pilote français assure que l'idée de devoir gagner une course avant de rejoindre l'équipe officielle Yamaha la saison prochaine ne l'empêche pas de dormir.

Révélation de la saison 2019, Fabio Quartararo tentera cette année de faire encore mieux que sa cinquième place au championnat, obtenue notamment grâce à sept podiums. La victoire s'est refusée à lui jusqu'à présent, bien qu'il en soit passé tout près à Misano et Buriram, où Marc Márquez l'en a privé sur le fil, toutefois le jeune Niçois fait partie des favoris pour monter sur la plus haute marche cette année.

Il affirme cependant ne pas en faire une obsession, et ce en dépit du fait qu'il intégrera l'an prochain l'équipe officielle Yamaha en remplacement de Valentino Rossi. "Ça ne me dérangerait pas d'arriver dans l'équipe factory Yamaha sans avoir gagné une course, parce que je donne le maximum à chaque fois. Et si cela arrive, si je n'ai pas encore gagné, alors ce sera comme ça", répond Fabio Quartararo à Motorsport.com lorsque nous l'interrogeons sur cette éventualité.

Lire aussi :

Avant de faire son entrée en MotoGP, Quartararo n'avait remporté qu'une course en Championnat du monde, le Grand Prix de Catalogne 2018 où il s'était imposé en Moto2. Cette performance l'avait remis sur le devant de la scène, puis une heureuse série de hasards avait incité Yamaha France à proposer son nom pour prendre la place laissée vacante dans l'équipe sponsorisée par Petronas après l'échec des contacts avec Dani Pedrosa et Jorge Lorenzo. "Personne n'aurait pu imaginer qu'il se serait aussi bien intégré. Et quiconque dit l'avoir pressenti ment", reconnaît un membre de son équipe.

"Jamais de ma vie je n'ai travaillé aussi dur que maintenant et je ne doute pas de mes capacités, mais gagner une course de MotoGP est une chose extraordinaire. J'essaierai d'y arriver de toutes mes forces, mais ce ne serait pas un problème si j'arrivais là-bas sans en avoir gagné une seule", conclut Quartararo.

Avant de se lancer à nouveau en quête de victoires, Fabio Quartararo se remet progressivement dans le bain. Présent sur la Côte d'Azur depuis quelques jours, il a pris la piste jeudi sur le Circuit Paul Ricard, au guidon d'une R1 préparée par Tech Solutions. Il s'agissait pour lui d'une première séance en piste depuis la fin des essais MotoGP de pré-saison, il y a près de quatre mois, et c'était l'occasion de retrouver des sensations de vitesse à un mois du premier Grand Prix.

 
 
partages
commentaires
Petrucci et son manager ont rencontré KTM

Article précédent

Petrucci et son manager ont rencontré KTM

Article suivant

Le nouveau calendrier, "une bonne nouvelle" pour Zarco

Le nouveau calendrier, "une bonne nouvelle" pour Zarco
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021