La gestion des pneus, principale leçon de Quartararo au Mans

Le Français a beaucoup appris lors de son GP à domicile, et notamment lors de sa remontée en course, où il a réussi à la fois à afficher un rythme effréné et à ménager ses gommes.

La gestion des pneus, principale leçon de Quartararo au Mans
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT, Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT, Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT, Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Sa pole position à Jerez il y a un peu plus de deux semaines, suivie de son meilleur temps lors de la journée d'essais post-course, avait fait naître de grands espoirs pour Fabio Quartararo à l'approche du GP de France, son premier en MotoGP, d'autant plus sur un tracé qui a toujours bien souri aux Yamaha. Mais le jeune Français n'a finalement pu occuper la première place que lors des EL1 et du warm-up.

De quoi tout de même enthousiasmer le public, une nouvelle fois venu en nombre sur le Circuit Bugatti, même si le Niçois aurait sans doute préféré obtenir ces résultats sur d'autres séances, comme en qualifications à l'instar de son compatriote Johann Zarco l'an dernier, ou mieux : en course. Au lieu de cela, le pilote de l'équipe Petronas Yamaha SRT a eu droit à une course besogneuse, débutée depuis la dixième place sur la grille, et bouclée deux rangs plus haut.

Lire aussi :

Cela ne retire pas le mérite du jeune homme d'à peine 20 ans, qui a su se remettre d'un mauvais départ qui l'a vu pointer en 15e position à l'issue du premier tour, pour mener un véritable sprint et se défaire de Jorge Lorenzo puis de Cal Crutchlow en fin de parcours afin de sauver une huitième position amplement méritée.

Moins de pression dans le peloton

Une chose est sûre en tout cas : Quartararo a réussi à tenir le choc pour sa première à domicile dans la catégorie reine. Et à bien y réfléchir, on est en droit de se demander si le fait d'avoir évolué dans l'ombre du peloton ne lui a finalement pas servi pour mettre à profit ce week-end dans le but de compléter son expérience.

Selon lui, sa seconde partie de course tout en attaque lui a, par exemple, permis de mieux appréhender comment concilier agressivité et gestion des pneumatiques. "La plus grande chose que j'ai apprise, c'est comment économiser les pneus, et je pense que j'ai trouvé quelque chose", a-t-il avancé après l'épreuve. "En début d'année, j'avais trouvé comment faire un temps, en accélérant, en attaquant énormément, la moto glissait beaucoup. Et maintenant je fais le temps différemment, pas tant à l'accélération, mais plus avec la vitesse en virage, les freinages, tout l'inverse du début de l'année."

"J'ai surchauffé un peu mon pneu avant quand nous étions tous ensemble et que j'essayais de doubler les autres pilotes, mais à partir du moment où j'ai été tout seul, je n'ai pas fait surchauffer mon pneu", retenait-il, heureux d'avoir vu ses gommes résister malgré ce rythme rapide imprimé en fin de course et qui lui a valu le meilleur temps dans le 20e tour. "C'est bon pour la confiance d'avoir eu un rythme de top 5, d'avoir appris sur les pneus et comment les ménager. J'ai vraiment hâte d'être au Mugello pour appliquer ce que j'ai appris", s'enthousiasmait-il auprès du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

"J'ai énormément appris sur la façon de gérer les pneus, de faire des tours rapides sans vraiment pousser dessus et, ça, je crois que ça a été un gros changement et encore un pas en avant ce week-end", insiste Quartararo. Très humble, il espère ainsi que les autres manches du calendrier sauront lui apporter autant d'expérience : "C'est ce que j'ai appris pendant la course, et c'est seulement notre cinquième. J'espère pouvoir apprendre à chaque fois des choses comme ça, mais je suis vraiment content de ce que nous avons fait pendant ce Grand Prix."

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Espargaró en appelle à l'aide d'Aprilia, Iannone reste patient

Article précédent

Espargaró en appelle à l'aide d'Aprilia, Iannone reste patient

Article suivant

Ducati pourrait fournir deux GP20 à Pramac l’an prochain

Ducati pourrait fournir deux GP20 à Pramac l’an prochain
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021