Quartararo motivé mais "pas encore prêt" pour le titre

Lors de la présentation de la saison 2020 de l'écurie Petronas Yamaha SRT, Fabio Quartararo s'est montré prêt à en découdre mais a tenu à minimiser les attentes après son excellente saison de rookie.

Quartararo motivé mais "pas encore prêt" pour le titre

Comme Suzuki et l'équipe d'usine Yamaha, c'est ce jeudi que le team Petronas Yamaha SRT a choisi de dévoiler sa machine pour la saison 2020. Les YZR-M1 de Fabio Quartararo et Franco Morbidelli adoptent une livrée légèrement remaniée par rapport à l'année dernière, pour ce qui constitue notamment la deuxième saison du Niçois en catégorie reine. Une deuxième année qu'il aborde avec déjà un nouveau contrat en poche, lui qui rejoindra le team factory Yamaha pour 2021 et 2022.

Pas question toutefois de se reposer sur ses acquis et sur une première année impressionnante pour celui qui n'était âgé que de 19 ans. Le travail s'est poursuivi durant toute l'intersaison et continuera dès ce vendredi, avec le coup d'envoi du test officiel de Sepang. Un test important, puisque Fabio Quartararo y pilotera pour la première fois la YZR-M1 de 2020, identique à celle des pilotes d'usine, Maverick Viñales et Valentino Rossi.

Lire aussi :

"Premièrement, nous avons beaucoup de travail à faire. L'an dernier, durant notre première année, nous avons beaucoup appris. Demain nous allons démarrer les tests de 2020. Il y aura beaucoup de travail pour s'habituer à la nouvelle moto, et c'est très bien d'avoir six journées d'essais avant le Grand Prix du Qatar. Pas à pas, nous allons définir nos buts pour le Qatar, en regardant le potentiel de notre moto, et des autres. J'ai vraiment hâte car depuis les tests de Jerez, ça fait trop longtemps sans moto, j'ai vraiment hâte", a-t-il expliqué en conférence de presse.

S'il abordait sa première saison en catégorie reine sans la moindre pression, étant un rookie dans une écurie qui elle-même découvrait le plus haut niveau de la compétition moto, la donne a radicalement changé en 2020. Mais le jeune français ne compte pas laisser la pression inhérente à ses excellents résultats de l'an dernier changer sa façon de penser. Pas question donc de déjà s'imaginer disputer la couronne mondiale à Marc Márquez, qui a pourtant régulièrement pointé Quartararo comme son adversaire numéro 1 en fin de saison dernière.

Lire aussi :

"Je pense que l'an dernier nous avons fait une très bonne année de rookie, et j'ai appris beaucoup de choses de beaucoup de pilotes. Mais nous avons encore cette année pour nous battre. Je ne veux pas dire que je suis prêt pour le titre, car je ne le suis pas, mais c'est une année où nous pourrons nous battre pour de bonnes positions dès le premier Grand Prix. L'an dernier à la même époque, nous étions 16e du classement ici en tests, et je pense que nous serons plus haut dans le classement cette année."

"Je ne veux pas dire que je finirai au moins deuxième [du championnat] mais nous nous battrons pour de très bonnes positions sur beaucoup de courses. Mon objectif sera de finir plus régulièrement sur le podium et d'être plus souvent en lutte pour la victoire en fin de course."

Cliquez sur les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT avec l'équipe

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT avec l'équipe
1/7

Photo de: Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
2/7

Photo de: Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
3/7

Photo de: Petronas Yamaha SRT

Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
4/7

Photo de: Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
5/7

Photo de: Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
6/7

Photo de: Petronas Yamaha SRT

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT avec l'équipe

Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT avec l'équipe
7/7

Photo de: Petronas Yamaha SRT

partages
commentaires
Rossi : "Je suis maître de mon destin, de mon avenir"

Article précédent

Rossi : "Je suis maître de mon destin, de mon avenir"

Article suivant

Morbidelli n'aura pas la même moto que les autres pilotes Yamaha

Morbidelli n'aura pas la même moto que les autres pilotes Yamaha
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021