Quartararo : "Personne ne s'entraînait autant avant Márquez"

Pour le Français, le niveau d'exigence de la majorité des pilotes MotoGP dans leur préparation a augmenté depuis l'arrivée de Marc Márquez dans la catégorie reine.

Quartararo : "Personne ne s'entraînait autant avant Márquez"

Fabio Quartararo abordera sa deuxième saison en MotoGP le mois prochain, après avoir été la sensation incontestée de 2019. Cinquième du championnat, il a cumulé sept podiums (dont cinq deuxièmes places), six pole positions et deux meilleurs tours en course (y compris dès la première d'entre elles), des résultats qui ont incontestablement fait de lui le meilleur débutant de 2019, mais aussi le meilleur pilote indépendant. Il va pouvoir très vite changer de statut, car il a obtenu pour cette saison une machine identique à celle des pilotes Yamaha officielle et il intégrera l'année prochaine l'équipe factory de la marque.

Lire aussi :

Au-delà des chiffres, le pilote de Nice a surtout transmis des émotions incomparables, et notamment lorsqu'il a touché du doigt à deux reprises (à Misano et Buriram) une première victoire dans la catégorie. Bien qu'il ait perdu ces deux duels face à Marc Márquez, le #20 est convaincu qu'il pourra très bientôt jouer la gagne face au pilote Honda.

Du haut de ses 21 ans, Quartararo sera cette année le deuxième plus jeune pilote dans la catégorie, après le rookie Iker Lecuona, né en 2000. Renforcée par cette jeunesse, sa condition physique fait de lui l'un des pilotes les plus résistants du moment, mais elle n'est pas due au hasard et découle d'un travail mené pendant des années. Et Quartararo n'a aucun mal à reconnaître que Márquez est sa référence sur ce point, ayant selon lui élevé le niveau en matière de préparation physique depuis son arrivée en 2013.

"Le niveau d'exigence des entraînements que l'on a maintenant dans le Championnat du monde a été établi par Marc, il a placé la barre plus haut à la fois en Moto3, en Moto2 et évidemment en MotoGP", explique le pilote Petronas à Motorsport.com. "Avant que Márquez ne fasse ses débuts en 2013, personne ne s'entraînait autant qu'aujourd'hui. Marc a remporté les dix premières courses en 2014 et on a pu voir qu'il s'entraînait vraiment très dur. Ensuite, tout le monde a changé. Moi j'ai vu cela quand j'étais en Moto3 et ça m'a motivé encore plus." Et Fabio Quartararo d'ajouter : "J'ai commencé le dirt track il y a deux ans parce que Marc en faisait, et c'est l'un des meilleurs entraînements que l’on ait."

Comme le reste de ses comparses, le Français a bien sûr dû adapter sa routine aux exigences imposées par le confinement, et cela, dit-il, le fera se présenter sur la première course, le 19 juillet à Jerez, plus fort que jamais, désireux de se battre et probablement de prendre sa revanche.

Lire aussi :

partages
commentaires
Après Valence, pas plus de 3 des 4 courses seront sauvées

Article précédent

Après Valence, pas plus de 3 des 4 courses seront sauvées

Article suivant

Accord Rossi-Petronas : plus qu'une question de jours ?

Accord Rossi-Petronas : plus qu'une question de jours ?
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021