Quartararo était "prêt à 100%" pour débuter la saison

Le pilote qui s'est imposé comme la révélation de la saison passée se trouve, comme ses collègues, contraint à un repos forcé d'au moins deux mois alors que le championnat aurait dû être lancé début mars.

Quartararo était "prêt à 100%" pour débuter la saison

Comme l'ensemble du paddock MotoGP, et bien plus largement les populations de nombreux pays en Europe et dans le monde, Fabio Quartararo est contraint de passer ce début de printemps chez lui, en Andorre, alors même qu'il aurait dû disputer cette semaine le deuxième Grand Prix de la saison MotoGP. La pandémie de coronavirus a reporté cette épreuve, prévue en Thaïlande, à l'automne, de même que les deux suivantes, laissant pour le moment les acteurs du championnat dans l'incertitude quant à la date à laquelle ils pourront quitter les starting-blocks. Le premier rendez-vous figurant au programme pour le moment est celui de Jerez, début mai.

Lire aussi :

"C'est bien sûr un gros souci, mais la priorité est d’aller bien à 100% et que tout le monde soit en bonne santé", commente le jeune pilote français auprès du site officiel du MotoGP, impuissant et soumis à la longue attente que chacun connaît désormais. Une attente qu'il met autant que possible à profit afin de maintenir un programme d'entraînement qui lui permettra d'être affûté lorsque le paddock pourra enfin être réuni.

"Physiquement on peut faire tout ce qu'on veut à la maison", souligne-t-il, "mais quand vous allez en MotoGP, c'est une autre histoire : c'est la seule moto que l'on peut avoir avec une telle vitesse. Il faudra se réadapter à la moto, ressentir la moto dans toutes les situations et ce sera bien sûr difficile parce qu'on aura eu une pause de plus de deux mois. Ça ne sera vraiment pas facile et le premier jour sera douloureux pour tout le monde", pressent le jeune pilote.

Si le corps s'occupe comme il le peut pendant ces vacances forcées, l'esprit, lui, ne peut s'empêcher de vagabonder vers cette M1 qui reste au garage. "Chaque fois que je vais à la salle, je regarde une course pour revoir comment est le MotoGP, parce que je l'oublie un peu étant donné que ça fait longtemps que j'ai laissé ma moto", explique le pilote Petronas Yamaha. "Je vis pour le MotoGP, c'est ma passion et ce que je ressens sur la moto est un rêve alors je veux que ce rêve reprenne."

 

Seule certitude pour le moment en matière de calendrier, le Grand Prix du Qatar restera page blanche, seul manche à ce jour à avoir été définitivement annulée pour cette année. "On était prêt à 100% et c'était positif pour nous afin de commencer la saison", regrette Quartararo, parmi les plus en vue lors des essais de pré-saison. Des essais qui avaient montré qu'il y aurait peut-être eu une opportunité à saisir pendant le Grand Prix face à un Marc Márquez qui à ce moment-là était encore en phase de convalescence.

"Marc n'était pas à 100%, mais si on avait couru au Qatar il est certain qu'il aurait été devant. Il semble en tout cas que la Honda était un peu en difficulté pendant le test au Qatar, c'est donc un bénéfice pour eux", estime Quartararo, qui sait toutefois que ce délai supplémentaire peut s'avérer utile dans les autres camps aussi. "J'espère que notre équipe et notre constructeur auront un peu plus travaillé, parce qu'il y aura eu un peu plus de temps avant la première course. En tout cas, c'est comme ça, j'espère qu'on pourra courir dès que possible."

Lire aussi :

partages
commentaires
Lorenzo : "Tout peut arriver, mais mon choix est définitif à 98%"

Article précédent

Lorenzo : "Tout peut arriver, mais mon choix est définitif à 98%"

Article suivant

C'était un 19 mars : Rossi débute en catégorie reine

C'était un 19 mars : Rossi débute en catégorie reine
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021