Quartararo prudent pour ne pas se "mettre dans le rouge"

Face à des conditions de piste délicates, Fabio Quartararo a préféré jouer la prudence en ce premier jour à Assen, et considère avoir encore de la marge pour demain.

Quartararo prudent pour ne pas se "mettre dans le rouge"
Charger le lecteur audio

Face au déluge qui s'est abattu ce matin sur le circuit d'Assen, Fabio Quartararo a décidé de limiter les risques et de ne pas trop attaquer, quitte à terminer loin au classement, ce qui a été le cas avec une 17e place en EL1. Malgré une amélioration des conditions en EL2, il a poursuivi sur sa lancée afin de ne pas se faire piéger par une piste séchante, et s'est finalement adjugé le troisième temps en fin de séance.

Une stratégie qui a été la bonne puisqu'il est provisoirement qualifié pour la Q2 et s'est mis à l'abri d'averses éventuelles lors des EL3 demain. "Ce matin on était un peu plus en difficulté, surtout à la fin mais je n'ai pas voulu pousser au maximum parce que franchement je ne voulais pas me mettre dans le rouge dès les EL1. Les sensations sont bonnes et je pense qu'on peut encore faire de très bons résultats sous la pluie", a-t-il affirmé.

"Ce sont surtout des virages où on va dire que je ne voulais pas pousser au maximum. Même sur mon meilleur tour, j'ai perdu six dixièmes en deux virages en faisant des erreurs donc déjà ça nous rapproche de la seconde, et après, les six ou sept dixièmes qui nous manquent, je sais très bien qu'on arrive à les prendre en course. Le plus important c'était de voir le feeling qu'on avait sur la mise en angle, et le grip qu'on avait était assez bon donc je ne m'inquiète pas trop."

Le Français a ainsi "gardé de la marge" dans le dernier secteur et estime avoir malgré tout "un très bon rythme" pour des conditions qui le mettent d'habitude plus en difficulté. Pour autant, s'il a joué la prudence, il n'a pas pensé au classement potentiellement figé et compte attaquer en EL3 pour conserver sa place dans le top 10.

"Demain matin normalement il ne pleuvra pas, et jusque dans l'après-midi après la qualif. Je n'ai pas poussé comme des EL3 sinon j'aurais mis un autre pneu à la fin, un autre tendre, mais ça ne servait à rien. Même le tendre commençait à être un peu usé mais le plus important était de prendre du rythme et de la confiance dans ces conditions", a-t-il ajouté.

"Bien sûr, demain les EL3 seront une autre histoire avec deux time attacks, avec des pneus neufs à réellement pousser pour voir où est leur potentiel en termes de rythme."

Lire aussi :

partages
commentaires
Zarco : "Une course sur le mouillé sera mieux pour moi"
Article précédent

Zarco : "Une course sur le mouillé sera mieux pour moi"

Article suivant

Franco Morbidelli pénalisé par un long-lap à Assen

Franco Morbidelli pénalisé par un long-lap à Assen