La sanction de Quartararo confirmée en appel à Jerez

Les commissaires de la FIM ont confirmé que Fabio Quartararo serait suspendu pendant 20 minutes au début des essais du Grand Prix d'Espagne, pour avoir testé illégalement des pièces le mois dernier.

La sanction de Quartararo confirmée en appel à Jerez

Fabio Quartararo a été sanctionné par les commissaires de la FIM hier pour avoir réalisé des essais illégaux le 18 juin, lors d'une séance effectuée au Paul Ricard au guidon d'une Yamaha R1 préparée par l'entreprise Techsolutions. Une équipe adverse avait porté réclamation, et la fédération avait promis d'étudier le cas en convoquant le pilote à Jerez.

L'audience a eu lieu hier, pendant la dernière journée de tests courue en préparation du Grand Prix d'Espagne, qui marque le début tardif de la saison 2020, perturbée par la pandémie de COVID-19. Quartararo a admis que les tests lors desquels ces pièces avaient été utilisées avaient enfreint le règlement lié à ce type de séances, tout en assurant sa bonne foi auprès du panel de trois commissaires qui l'ont entendu. Mais ceux-ci n'ont pas fait preuve de complaisance et ont décidé de condamner Quartararo à une suspension de 20 minutes à purger au début des premiers essais libres du GP d'Espagne. 

Lire aussi :

Le pilote et son équipe ont fait appel de cette décision, et la FIM a rapidement étudié ce recours légal. Ce sont Quartararo, son manager Éric Mahé, le team manager Wilco Zeelenberg ainsi que le directeur de l'équipe, Johan Stigefelt, qui ont été entendus pendant cet appel hier soir, après le rendu de la décision initiale. La FIM révèle que les membres de Petronas SRT présents ont admis leur erreur, mais que celle-ci n'avait pas été commise avec l'espoir de gagner en performance.

Cependant, Franck Vayssié et Miguel Angel Rodriguez, les commissaires chargés de juger l'appel, n'ont pas trouvé d'éléments convaincants dans le recours déposé, puisque ces faits avaient déjà été défendus par Quartararo lui-même plus tôt dans la journée, et ont donc décidé de s'en tenir au jugement initial.

La sanction devra donc être appliquée ce vendredi par Quartararo, qui manquera les 20 premières minutes des EL1, puisque Petronas SRT ne dispose d'aucun recours supplémentaire.

partages
commentaires
Aprilia a été autorisé à remplacer une pièce de son moteur

Article précédent

Aprilia a été autorisé à remplacer une pièce de son moteur

Article suivant

Álex Rins et Joan Mir "bien préparés" avec Suzuki

Álex Rins et Joan Mir "bien préparés" avec Suzuki
Charger les commentaires
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021