MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Quartararo : "On me dit que je suis un pilote du samedi !"

partages
commentaires
Quartararo : "On me dit que je suis un pilote du samedi !"
Par :
16 nov. 2019 à 17:48

Fabio Quartararo a signé sa sixième pole position en MotoGP, de quoi égaler le record français de Christian Sarron, et consolider une réputation de pilote redoutable en qualifications... qu'il aimerait démentir !

Et de six ! Fabio Quartararo a signé sa sixième pole position en catégorie reine ce samedi, confirmant totalement sa deuxième place dans l'exercice cette saison, derrière les dix positions de pointe décrochées par Marc Márquez. Si l'on savait dès hier que le Français pouvait jouer les meilleures places en qualifications, il n'était pas satisfait de son rythme en course. Les deux séances libres précédant les qualifications lui ont cependant permis de trouver de meilleurs réglages.

"Je suis content de mon rythme [de course] déjà, contrairement à hier ! Nous avons bien travaillé sur le dernier secteur, donc je suis super content. On espère gagner encore un peu demain au warm-up dans les virages où nous avons du mal, mais nous avons fait un bon pas en avant par rapport à hier", se félicite-t-il. "C'était une journée très intéressante. Je suis très content de la pole position mais hier je ne me sentais pas si bien au niveau du rythme. Il y a eu la P1 au classement général, mais sur le rythme ça n'était pas si bien. Nous avons fait un pas en avant aujourd'hui, je ne suis pas très proche de Marc et Maverick [Viñales], mais je suis beaucoup plus constant."

Lire aussi :

Au guidon d'une Yamaha qui ne dispose pas d'une vitesse de pointe exceptionnelle, le pilote Petronas sait qu'il devra adopter une stratégie agressive en début de course s'il veut jouer la victoire. Mais plutôt que de s'échapper seul devant à la Maverick Viñales lors du Grand Prix de Malaisie, Quartararo préfère jouer une course en groupe, le moins fourni possible toutefois.

"Il va falloir trouver un juste milieu en poussant au maximum. Je ne veux pas vraiment m'échapper, il faut rendre le groupe le plus petit possible, c'est le plus important. Je pense pouvoir le faire si je parviens à prendre un bon départ, et pourquoi pas rendre le groupe le plus petit possible, c'est l'objectif", annonce-t-il. "Il y a trois motos différentes sur la première ligne, pour moi la stratégie avec la Yamaha est toujours la même, essayer de prendre un bon départ et attaquer dans les premiers tours. Ça n'est pas simple car parfois on loupe le départ, comme en Malaisie. Les essais ont été bons sur ce GP, donc la stratégie pour moi sera d'attaquer sur les cinq ou six premiers tours et puis ensuite voir la situation."

Parti également de la pole position il y a deux semaines à Sepang, Fabio Quartararo ne s'attend pas à revivre les mêmes déboires qui l'avaient fait terminer au septième rang : "La Malaisie était vraiment difficile, j'ai pris un départ désastreux, et les premiers tours l'étaient aussi. J'avais une pression trop haute à l'avant et je ne pouvais pas freiner la moto, il faut qu'on travaille là-dessus l'an prochain. Ici la pression ne doit pas monter aussi fort donc je ne devrais pas avoir ce problème. Nous avons très bien travaillé ces deux jours, et je pense que nous pouvons finir la saison d'une très belle manière."

Lire aussi :

Dans la lignée de Sarron... et Laconi ?

Avec cette sixième pole position, le Niçois a égalé Christian Sarron au rang de pilote français avec le plus de poles en catégorie reine. Une distinction qui satisfait le numéro 20, mais attention, "El Diablo" ne veut pas devenir un pilote uniquement capable de coups d'éclat en qualifications !

"C'est étrange car en fait dans les cinq dernières courses nous avons fait trois poles, et maintenant tout le monde me dit que je suis un pilote du samedi ! Je ne sais pas si je dois être fier ! Le but en qualifications est d'être le plus rapide possible, et nous le faisons très bien. J'espère continuer de la même manière", a-t-il expliqué, avant de mentionner également une petite visite amicale de Régis Laconi dans le Parc Fermé. Le pilote de Saint-Dizier est toujours le dernier Français vainqueur en catégorie reine, une victoire obtenue sur un certain circuit de Valence, il y a 20 ans...

"Il est venu me voir dans le Parc Fermé. Je sais que c'est lui qui a gagné pour la dernière fois ici il y a 20 ans. J'en ai entendu parler tout le week-end ! Mais je pense qu'il ne faut pas se focaliser sur la victoire mais déjà terminer la saison de la meilleure manière. Terminer sur le podium ce serait déjà super et si on a la possibilité de faire plus, on le fera."

Article suivant
Zarco : Aller chez Avintia, "ce serait une erreur"

Article précédent

Zarco : Aller chez Avintia, "ce serait une erreur"

Article suivant

Dernières qualifs pour Lorenzo, "une journée importante"

Dernières qualifs pour Lorenzo, "une journée importante"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Q2
Lieu Valencia
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Michaël Duforest