MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
3 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
10 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
24 jours

Quartararo s'accroche malgré une piste peu favorable à sa M1

partages
commentaires
Quartararo s'accroche malgré une piste peu favorable à sa M1
Par :
9 août 2019 à 15:11

Le Français a fait bien mieux que ce qu'il espérait en signant le cinquième temps du jour sur le Red Bull Ring. Pourtant, la piste autrichienne lui donne bien du mal.

Fabio Quartararo a bouclé la première journée d'essais libres du Grand Prix d'Autriche à la cinquième place, un résultat plus qu'honorable sur une piste qui ne favorise pas particulièrement les Yamaha. Privé ici de son bonus de 500 tours/minutes, le Français ne perd pas de temps, ni d'énergie, à se plaindre, mais tente plutôt de maximiser son matériel pour obtenir le meilleur classement possible. Une mission bien réussie, donc, en ce vendredi.

"On ne peut malheureusement pas utiliser ces 500 tours/minute. Ça aurait été bien", concède tout juste le pilote Petronas, qui peut en revanche compter sur une autre évolution, celle des suspensions en carbone qu'il a reçues lundi. Pas simple, toutefois, de dresser des conclusions après une première journée d'utilisation au Red Bull Ring, et ce alors qu'en tant que rookie il doit aussi tout bonnement prendre ses marques sur la piste avec la MotoGP.

"Il est difficile de dire [si les suspensions représentent un mieux] parce que je ne les ai utilisées que sur deux pistes et ce n'est que mon deuxième jour. J'ai l'impression que c'est un peu plus léger. Je le sentais à Brno parce qu'il y a beaucoup de changements de direction, mais ici c'est difficile à expliquer. Peut-être qu'à la fin du week-end, je pourrai ressentir le positif et un peu mieux l'expliquer."

Lire aussi :

Sixième ce matin en 1'24"471 après un time attack en medium-medium, Fabio Quartararo a terminé la deuxième séance en 1'24"153 avec une monte medium-soft neuve, et s'est stabilisé entre 1'24"8 et 1'25"1 durant le reste de ces essais. Dans le détail, sa performance est clairement scindée en deux, puisqu'alors qu'il devance Marc Márquez dans les deux derniers secteurs de la piste, il lui concède 0"253 dans les deux premiers, ceux qui offrent le moins de portions sinueuses dans lesquelles faire appel aux qualités de sa M1.

"Les deux premiers secteurs sont ceux dans lesquels il y a le moins de virages, il n'y en a que trois. C'est vrai que ça n'est pas facile de faire la différence quand on n'a que trois virages, alors c'est sur ces deux points que l'on a vraiment du mal avec la Yamaha", concède-t-il. "J'essaye vraiment de faire le maximum, mais dès que la roue avant touche le sol, c'est là qu'on a énormément de problèmes. Mais on savait que c'était un circuit sur lequel on allait avoir du mal et on va donner le maximum dans tous les cas."

Ces difficultés dans la première moitié du tour ont d'ailleurs été illustrées par une belle chaleur : "Dans le virage 2, qui ne compte même pas comme un virage, j'ai vraiment perdu l'avant à plus de 250 km/h. Avant de commencer mon tour qualifs, ça n'était pas marrant ! Mais je suis reparti sur ça et j'ai fait mon temps juste dans mon tour d'après."

"Il y a pas mal de grip, mais cet après-midi il y avait plus de 50°C sur l'asphalte, c'étaient donc des conditions difficiles, et puis nous on a du mal quand on commence à perdre un peu d'adhérence", ajoute le pilote français. "Je me donne à 100% partout pour être vraiment bon, essayer d'être très précis sur les accélérations, mais ça n'est vraiment pas facile. Et puis c'est ma première fois ici avec la MotoGP", rappelle-t-il.

Mais Quartararo ne change pas, il n'est pas du genre à baisser si facilement les bras. "On va continuer à travailler très dur pour trouver les meilleurs réglages et essayer d'avoir la meilleure stabilité au freinage, parce qu'on a du mal dans les deux premiers secteurs. On travaille dur", promet-il. "Notre objectif était d'être dans le top 10 et on est dans le top 5, donc c'est mieux que ce à quoi on s'attendait. Bien sûr, c'est difficile de dire qu'on a besoin d'être dans le top 10 sachant que lors des dernières courses on a obtenu de très bons résultats en essais libres."

Article suivant
EL2 - Márquez contrôle, Dovizioso chute

Article précédent

EL2 - Márquez contrôle, Dovizioso chute

Article suivant

Lorenzo frappe à la porte de Petronas Yamaha SRT pour 2021

Lorenzo frappe à la porte de Petronas Yamaha SRT pour 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie EL2
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Léna Buffa