Quartararo victime d'une violente chute au départ du GP d'Aragón

Fabio Quartararo a violemment chuté dans le premier tour du Grand Prix d'Aragón, victime d'un contact avec Marc Márquez, et voit son avance au championnat réduite à seulement dix points

Charger le lecteur audio

Le Grand Prix d'Aragón a connu un départ chaotique avec deux chutes extrêmement violentes et qui auraient pu avoir de lourdes conséquences pour les pilotes impliqués. Fabio Quartararo, tout d'abord, a touché Marc Márquez après que celui-ci a dû ralentir en sortie de virage 3, apparemment surpris par Enea Bastianini et Aleix Espargaró devant lui.

Le Français s'est vu éjecter de sa moto en pleine ligne droite et en plein milieu du peloton. La chute a été très violente mais Quartararo s'est heureusement relevé.

Quelques instants après ce choc, Márquez s'est retrouvé en perdition avec un bout de carénage de la Yamaha sous sa moto et a percuté Takaaki Nakagami, qui a lui aussi chuté à haute vitesse en pleine ligne droite. Par miracle, tous les pilotes sont parvenus à l'éviter et le Japonais s'est également relevé.

Rapidement revenu à son box, Quartararo affichait de grosses plaques rouges sur le torse, des brûlures liées à sa chute, mais celles-ci ne semblent pas grave d'après les premiers examens réalisés.

"C'est vraiment une mauvaise journée pour Fabio. La bonne nouvelle c'est qu'il va bien. On vient d'apprendre de la part de la Clinica Mobile qu'il n'y a rien de sérieux au niveau de ses brûlures, surtout sur la poitrine et l'abdomen. C'est le positif, il ira bien pour la prochaine course qui arrive, à Motegi", a rassuré Lin Jarvis, le directeur exécutif de Yamaha Motor Racing, au micro du site officiel.

 

"On a étudié l'incident peut-être trois ou quatre fois afin d'en comprendre la dynamique. Il semble que, malheureusement, quand on est au milieu du peloton, dans un groupe, ce genre de choses peut arriver. Il a touché l'arrière de la moto de Márquez. Márquez était devant, donc Fabio est énervé mais de ce qu'on peut voir, il semble que ce soit un incident de course."

"Márquez a gagné beaucoup de places et pilotait de façon très agressive à ce moment-là, Fabio était très proche de lui. Ce qui est ensuite arrivé entre Marc et Nakagami était très, très bizarre donc je ne comprends pas trop. C'est une mauvaise journée pour nous mais Fabio est OK", a conclu Lin Jarvis.

Les nouvelles ont mis plus de temps à parvenir au sujet de Takaaki Nakagami, mais le pilote japonais a finalement été déclaré inapte, selon la terminologie du protocole officiel du championnat. Il souffre de lacérations au niveau du majeur et de l'annulaire de la main droite.

Pecco Bagnaia a longtemps mené le Grand Prix avant de finalement terminer second, battu sur le fil par Enea Bastianini. Par conséquent, Quartararo voit son avance au championnat réduite à seulement dix points désormais, et le pilote Ducati n'est pas la seule menace pour lui : Aleix Espargaró ne pointe qu'à 17 points et Bastianini est revenu à 48 unités.

Lire aussi :

partages
commentaires
Course - Bastianini gagne le remake face à Bagnaia, chaos au départ !
Article précédent

Course - Bastianini gagne le remake face à Bagnaia, chaos au départ !

Article suivant

Championnat - Ducati revient chez les pilotes et gagne le titre constructeurs

Championnat - Ducati revient chez les pilotes et gagne le titre constructeurs