Quartararo rejoindra Viñales dans l'équipe officielle Yamaha en 2021

Yamaha ne veut pas laisser s'échapper le jeune pilote français et va ainsi le promouvoir. Il prendra la place de Valentino Rossi en 2021.

Quartararo rejoindra Viñales dans l'équipe officielle Yamaha en 2021

Au lendemain de la première annonce sur le marché des transferts, révélant que Maverick Viñales a renouvelé son contrat avec Yamaha jusqu'à la fin de la saison 2022, Motorsport.com a appris que son coéquipier au sein de l'équipe officielle la saison prochaine serait Fabio Quartararo. La décision de promouvoir le jeune pilote français après ses deux premières campagnes en MotoGP, disputées au sein de l'équipe satellite de la marque d'Iwata, sera probablement rendue publique d'ici peu.

Lire aussi :

L'effet domino est majeur, puisque cette union de Viñales et Quartararo dans le team factory obligera Valentino Rossi à prendre ce qui sera peut-être la décision la plus importante de sa carrière. Le nonuple Champion du monde, qui fêtera ses 41 ans en février, devra faire son choix entre accepter de rejoindre le team satellite Petronas, afin donc d'échanger sa place avec celle de Quartararo, ou bien mettre un terme à sa carrière à la fin de cette saison.

Cette étape, jusqu'ici repoussée à chaque rediscussion de son contrat, parait désormais de plus en plus envisageable, bien que le pilote italien lui-même se soit dit cet hiver ouvert à l'idée de rétrograder au sein de l'équipe satellite, alors que la victoire lui échappe depuis trois ans et qu'il n'est plus le meneur des troupes Yamaha dans les classements. Une chose est certaine toutefois, s'il venait à raccrocher à la fin de cette saison, après 25 ans en Grand Prix, le championnat perdrait celui qui a été sa plus grande star au cours des trois dernières décennies.

L'âge de Rossi et son manque de victoire depuis le GP des Pays-Bas 2017 pèsent autant dans la balance que la jeunesse décomplexée de Fabio Quartararo et ses performances impressionnantes au cours de sa première saison (sept podiums et six pole positions), où il a réussi à rivaliser avec Marc Márquez à plusieurs reprises, en dépit d'une machine moins aboutie que celle des autres pilotes Yamaha. Alors que Suzuki et Ducati manifestaient leur intérêt pour le jeune Niçois, Yamaha se devait d'avancer ses pions rapidement pour s'assurer ses services au-delà de 2020, après lui avoir déjà garanti la fourniture pour cette saison d'une M1 qui, cette fois, sera identique à celles des pilotes officiels.

Lire aussi :

Lorenzo de retour chez Yamaha

Yamaha va par ailleurs pouvoir compter sur un autre renfort de taille en la personne de Jorge Lorenzo. Parti à la retraite à la fin de la saison dernière, le Majorquin va faire son retour rapidement, cette fois en tant que pilote d'essais. Cet accord, auquel il pense depuis des semaines, va lui permettre de retrouver l'équipe avec laquelle il a été trois fois Champion du monde et qu'il avait quittée fin 2016.

Ces derniers mois, Yamaha s'est employé à former une équipe d'essais européennes, mais a rencontré plusieurs écueils. Après avoir confié des essais à Jonas Folger en 2019, le constructeur a tenté de recruter Johann Zarco pour tenir ce rôle, avant que les discussions n'échouent face à la volonté du Français de continuer à courir. Un concours de circonstances qui désormais mène à la réunion de Lorenzo et de la M1 qu'il a fait gagner 44 fois.

Avec Léna Buffa

partages
commentaires
Iannone et Aprilia se sépareraient en cas de suspension "d'un ou deux ans"

Article précédent

Iannone et Aprilia se sépareraient en cas de suspension "d'un ou deux ans"

Article suivant

Officiel : Quartararo remplacera Rossi en 2021

Officiel : Quartararo remplacera Rossi en 2021
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021