Quartararo et Zarco unis pour "un des meilleurs moments" de leur carrière

Fabio Quartararo et Johann Zarco ont vu leur bonheur décuplé à l'arrivée du Grand Prix de Doha, en signant un doublé historique pour la France !

Dans l'Histoire des Grands Prix, on n'a vu que 14 fois plusieurs pilotes français partager un podium, en grande majorité durant les glorieuses années 1980 des représentants tricolores en 250cc. C'est à cette époque-là que quelques doublés (victoire et deuxième place) sont entrés dans les tablettes, mais jamais encore cela n'avait été observé dans la catégorie reine.

Il faut même remonter à 1954 pour trouver trace de ce qui était jusqu'à présent le seul double podium de pilotes français dans la catégorie principale, obtenu à Reims lors de la victoire de Pierre Monneret, avec la troisième place de Jacques Collot. Soixante-sept ans plus tard, et 11 ans après le double podium de Jules Cluzel et Mike di Meglio obtenu sur ce même circuit de Losail au Grand Prix 250cc, il était plus que temps de faire à nouveau vibrer la corde sensible des fans français, qui s'ils cherchaient une façon de se remonter le moral à l'entrée dans le troisième confinement, ne pouvaient rêver meilleurs animateurs pour cette soirée dominicale.

Lire aussi :

Fabio Quartararo et Johann Zarco sont donc entrés dans l'Histoire en ralliant l'arrivée du Grand Prix de Doha premier et deuxième. Ça valait bien une Marseillaise entonnée vaillamment sur le podium, et tant pis pour les larmes qui avaient bien envie de venir arroser une victoire si particulière aux yeux du jeune Fabio.

"Franchement, j'ai eu beaucoup d'émotions, mais quand j'ai entendu Johann chanter l'hymne français, toute l'émotion que j'avais c'était de rire !" admet le pilote Yamaha auprès du site officiel du MotoGP. "La Marseillaise n'est pas une chanson facile à chanter, mais je n'étais pas trop faux !" se juge le plus mélomane des pilotes. "Mais il est timide ! Il gagne la course et il est malgré tout timide pour la chanter. Alors je l'ai poussé et au final on a uni nos deux voix sur le podium."

Heureux pour son aîné, Fabio Quartararo voit dans ce résultat global une raison de plus de placer ce Grand Prix parmi les grands moments de sa jeune carrière. "Il y a dix jours, Claude Michy nous a demandé ce qu'on ferait si on était en bagarre l'un contre l'autre dans le dernier virage. Heureusement, j'avais quelques mètres d'avance sur Johann ! C'est en tout génial d'être tous les deux sur le podium", se réjouit-il. "Ça a été un super moment ensemble et avoir partagé ce podium avec Johann en fait l'un des meilleurs moments de ma carrière."

Lire aussi :

"De voir Fabio gagner la course alors que je suis deuxième me rend tout aussi heureux", renchérit le pilote Pramac, dont c'était le 50e podium en Grand Prix. "C'est pour ça que je l'ai poussé à chanter, parce qu'il faut réaliser que ce qu'on peut faire pour la moto en France est juste phénoménal ! Il faut qu'on savoure ça, et on l'a savouré ensemble. Il dit que c'est peut-être un des meilleurs moments de sa carrière, et je ne l'avais pas réalisé de cette façon, mais c'est vrai, c'est un des meilleurs − avec peut-être quelques titres il y a quelques années. C'est un moment unique."

"On a créé l'Histoire et je crois que ce résultat sera difficile à rééditer. Je me sens fier pour la France et je pense que Johann aussi", souligne Quartararo. "Les années 1950, c'est vraiment loin", constate son acolyte, pas peu fier de prendre la suite d'illustres aînés. "Le nom de Monneret est célèbre en France, mais on a fait encore mieux parce que premier et deuxième, c'est juste parfait pour l'Histoire !"

On confirme, et on en redemande !

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Fabio Quartararo et Johann Zarco

Fabio Quartararo et Johann Zarco
1/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo et Johann Zarco

Fabio Quartararo et Johann Zarco
2/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo et Johann Zarco

Fabio Quartararo et Johann Zarco
3/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo et Johann Zarco

Fabio Quartararo et Johann Zarco
4/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo et Johann Zarco

Fabio Quartararo et Johann Zarco
5/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo et Johann Zarco

Fabio Quartararo et Johann Zarco
6/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo et Johann Zarco

Fabio Quartararo et Johann Zarco
7/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo et Johann Zarco

Fabio Quartararo et Johann Zarco
8/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo, Johann Zarco et Jorge Martín sur le podium

Fabio Quartararo, Johann Zarco et Jorge Martín sur le podium
9/9

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

partages
commentaires
Zarco leader du championnat : "Je ne m'y attendais pas !"

Article précédent

Zarco leader du championnat : "Je ne m'y attendais pas !"

Article suivant

Miller souffre d'un arm-pump et envisage l'opération

Miller souffre d'un arm-pump et envisage l'opération
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021