Rabat reste chez Avintia et signe pour 2 ans de plus

Le pilote espagnol gardera bel et bien sa place au sein de l'équipe Avintia, qui affiche sa détermination afin d'obtenir du matériel d'usine et un sponsor important pour soutenir ce projet.

Rabat reste chez Avintia et signe pour 2 ans de plus

L’avenir de Tito Rabat en MotoGP semblait plutôt compromis depuis quelque temps, l’équipe Avintia ayant ouvertement déclaré qu’elle souhaitait aligner un jeune pilote aux côtés de Karel Abraham, qui dispose d’un contrat allant jusqu’à la fin 2020. De son côté, l’Espagnol n’avait pas caché sa lassitude d’évoluer en fond de grille, et les deux parties semblaient donc destinées à devoir se séparer.

Pourtant, l'aventure va se poursuivre puisqu'un prolongement de contrat de deux ans a été annoncé ce mercredi, alors que le paddock s'installe à Brno pour le Grand Prix qui marquera cette semaine la reprise du championnat. "Merci à Raúl pour sa confiance, car cette année n'est pas facile", admet Rabat. "Cependant, lors des dernières courses on a été plus forts et, maintenant que je sais que je vais poursuivre pour deux saisons de plus, je vais revenir au top pour la seconde moitié du championnat."

Lire aussi :

Il est vrai que le Champion du monde Moto2 2014 est à la peine depuis le début de l'année. Après avoir longtemps fait figure d'adversaire de premier plan de la catégorie intermédiaire, son arrivée en MotoGP en 2016 au sein du team Marc VDS avait donné lieu à deux premières saisons encourageantes, puis son passage sur Ducati au travers de l’équipe Avintia avait apporté quelques bons résultats l’an dernier avant qu'il ne soit gravement blessé lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, ce qui avait mis un terme à sa saison. Cette année, force est de constater que les résultats ne sont pas au rendez-vous, mais le #53 entend à présent rebondir et compte surtout sur les promesses d'un bon matériel pour la saison prochaine.

Car en effet, outre l'annonce de ce nouvel engagement avec le pilote espagnol portant jusqu'à la fin de la saison 2021, Avintia dit "travailler dur afin d'obtenir des motos dotées des dernières spécifications d'usine ainsi qu'une équipe technique officielle", sans toutefois mentionner Ducati à ce stade. L'équipe fait en tout cas savoir qu'elle "restera dans le Championnat du monde MotoGP, plus forte que jamais".

"Cette année on a beaucoup parlé de l’avenir de l’équipe et, dernièrement, aussi de celui de Tito, mais avec cette annonce de renouvellement nous montrons clairement que nous allons de l’avant et avec plus de force", commente Raúl Romero, PDG d'Esponsorama et propriétaire du team. "L’équipe n’a cessé de grandir depuis son arrivée en MotoGP, et la prochaine étape sera d’obtenir du matériel d’usine comme le reste des structures indépendantes qui courent dans le championnat. C’est ce sur quoi nous travaillons actuellement, ainsi que sur un accord avec un sponsor de la taille du projet que nous avons préparé pour les prochaines saisons."

Dans son annonce, Avintia précise par ailleurs que ces négociations sont rendues possibles "grâce à la bonne relation entre Esponsorama et la famille Rabat". Celui-ci soutient cette nouvelle, source de confiance renouvelée pour ses deux prochaines saisons : "Je suis très heureux de prolonger pour deux années de plus avec mon équipe. Mais la meilleure nouvelle est que nous pourrons compter sur du matériel d'usine de 2020, ce qui sera très important afin de pouvoir nous battre devant à chaque course. La catégorie MotoGP est toujours plus compétitive et il faut donc pouvoir compter sur ce qu'il y a de mieux pour obtenir des résultats."

partages
commentaires
3 ou 4 km/h, le "gros progrès" qui ravit Rins avec la Suzuki

Article précédent

3 ou 4 km/h, le "gros progrès" qui ravit Rins avec la Suzuki

Article suivant

Remplacer Lorenzo, une opportunité que Bradl réussit à saisir

Remplacer Lorenzo, une opportunité que Bradl réussit à saisir
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021